Accueil > Dossiers > Reste de l’Europe > Russie : Sergueï Oudaltsov condamné et en grève de la faim

28 juillet 2014

Russie : Sergueï Oudaltsov condamné et en grève de la faim

L’opposant communiste russe Sergueï Oudaltsov, dirigeant du Front de Gauche, a été reconnu jeudi par un tribunal de Moscou coupable, avec l’un de ses proches, Leonid Razvozjaev, de « préparation à des troubles massifs » lors de la manifestation du 6 mai 2012 à la veille de l’investiture au Kremlin de Vladimir Poutine pour un troisième mandat présidentiel. Cette manifestation, pour laquelle une dizaine de personnes ont déjà été condamnées à des peines de camp tandis que d’autres sont en cours ou en attente de jugement, avait débouché sur des affrontements avec la police.

Le Parquet a requis une peine de huit ans, le verdict est de quatre an et demi de camp de travail. Sergueï Oudaltsov était assigné à résidence depuis février 2013 et n’avait depuis ni le droit de quitter son domicile ni de se servir du téléphone ou de l’internet. Leonid Razvozjaev, 41 ans, était l’assistant d’un député russe de l’opposition. Il a été enlevé en octobre 2012 en Ukraine où il s’apprêtait à demander l’asile et ramené de force en Russie. Des manifestations de soutien ont eu lieu devant et dans le tribunal, le juge a dû ordonner au cours de l’audience l’expulsion de plusieurs personnes qui protestaient à l’intérieur de la salle du tribunal. Sergueï Oudaltsov, 37 ans, a commencé vendredi, au premier jour de sa détention, une grève de la faim, pour protester contre sa condamnation. Il a depuis été transféré dans une cellule d’isolement.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?