Accueil > Dossiers > Sécurité IT > Sécurité IT : L’UE prépare une nouvelle offensive contre les applications de (...)

30 mars 2017

Sécurité IT : L’UE prépare une nouvelle offensive contre les applications de chiffrement

Depuis l’attentat du 22 novembre à Londres, les eurocrates repartent à l’assaut des applications de messagerie chiffrée. Après avoir affirmé que l’auteur de l’attaque était un "loup solitaire", ils arguent que Whatsapp est une "niche de protection pour les terroristes". La Commission européenne lancera en juin une offensive visant à obtenir des accès backdoors sur ces applications. La commission travaille sur plusieurs plans, allant du passage d’accords individuels avec chaque éditeur de logiciel, jusqu’à la législation brute. Ces options seraient en fait plutôt des étapes : des contrats seraient passés pour maintenir l’espionnage en attendant une loi.

D’énormes embuches se trouvent toujours sur le chemin de ceux qui voudraient réguler les applications sécurisées : les backdoors une fois créées seront immanquablement utilisées par d’autres oreilles que celles des gouvernements et la sécurité globale affaiblie. Des applications extrêmement efficaces comme Signal ne "cachent" pas le contenu échangé par leurs utilisateurs, ils ne le possèdent tout simplement pas. Une véritable mainmise du chiffrement n’est donc probablement pas encore à portée de main pour les législateurs européens.

Les appels vidéos disponibles sur Signal Les appels vidéos disponibles sur Signal

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?