Accueil > Dossiers > Suisse > Suisse/Genève : 2.600€ d’amende pour un faux rapport policier contre un (...)

21 novembre 2017

Suisse/Genève : 2.600€ d’amende pour un faux rapport policier contre un militant

Le sergent-major Boiron a été condamné à 3.000CHF (2.575€) d’amende. Il est bien connu en Suisse romande, il dirige la BRIC (Brigade de Recherche et Ilôtage Communautaire) sorte de police politique de Genève. Les faits remontent à 2014, après une manifestation contre le bicentenaire de la police Genevoise il avait rédigé un faux rapport, monté de toutes pièces, accusant un militant d’avoir insulté et menacé un policier. Il comprenait même une audition factice du policier menacé avec horaires, questions, réponses et même les pauses. Le document fut par le suite transmis au procureur. Notons que le tribunal de police n’a pas retenu la volonté de nuire au militant faussement accusé mais seulement un « faux dans les titres par négligence » (sic) . L’avocat du sergent-major a déjà annoncé leur intention de faire appel.

La manifestation de 2014 contre le bicentenaire de la police. La manifestation de 2014 contre le bicentenaire de la police.

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?