Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie : Guerre à l’extérieur, rafles à l’intérieur

23 janvier 2018

Turquie : Guerre à l’extérieur, rafles à l’intérieur

Au cinquième jour de l’opération des forces turques et des islamistes syriens poursuivent contre le canton kurde d’Afrin, en Syrie, il ne fait pas bon critiquer ce nouvel engagement militaire d’Ankara. Depuis ce week-end, plus de 90 de personnes ont déjà été arrêtées par la police à travers le pays, soupçonnées de faire de la "propagande", via les réseaux sociaux, pour les combattants kurdes des YPG qui défendent actuellement Afrin. Parmi les interpellés, entre autres, des journalistes, des activistes de l’Association des droits de l’homme (IHD) qui avait dénoncé l’opération, mais également plusieurs membres du Parti démocratique des peuples, le HDP. La formation d’opposition avait organisé des manifestations contre l’opération militaire à Istanbul et Diyarbakir, manifestations interdites et violemment dispersées.

L'écrivaine et militante des droits de l'homme Nurcan Baysal, arrêtée dimanche soir à son domicile L’écrivaine et militante des droits de l’homme Nurcan Baysal, arrêtée dimanche soir à son domicile

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?