Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie/Kurdistan : Ebru Firat demande son transfert en France

28 mars 2017

Turquie/Kurdistan : Ebru Firat demande son transfert en France

Ebru Firat est emprisonnée en Turquie pour appartenance au PKK  . Ebru est née à Toulouse et y a passé son enfance. En 2008, à ses 17 ans, elle s’envole vers le Kurdistan pour rejoindre le PKK  . Elle suit plus d’un an une formation d’infirmière avant de servir sur les lignes. Sa famille n’aura pas de nouvelles pendant sept ans. En 2015, le père, la mère et les frères d’Ebru Firat partent s’établir à Diyarbakir.

En juillet, alors qu’elle était au Bakur, Ebru décide de partir vers le Rojava  , toujours en tant qu’infirmière. En février, elle quitte le Rojava   par le nord de l’Irak où est elle emprisonnée deux mois par les autorités du PDK. En avril 2016, elle peut enfin rentrer en France, à Toulouse où vit encore sa tante. L’été venu elle part chez ses parents à Diyarbakir où elle se marie avec un jeune Syrien rencontré au Rojava  . En septembre 2016, elle est arrêtée à Istanbul, puis condamnée en novembre à 22 mois de prison pour "appartenance à une organisation terroriste", assortis d’une année de semi-liberté. Ebru et son avocate multiplient les démarches pour obtenir son transfert en France.

Ebru Firat Ebru Firat

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?