Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie : L’état de Güler Zere s’aggrave

2 novembre 2009

Turquie : L’état de Güler Zere s’aggrave

L’avocate de la militante du DHKP-C, emprisonnée depuis 14 ans et gravement atteinte par un cancer, a communiqué aujourd’hui un avertissement quant à l’état de santé de Güler Zere. Dans un courrier adressé à la presse, elle signale que Zere va de plus en plus mal et insiste sur la probabilité grandissante de son décès tant que les autorités ne réagiront pas. Elle insiste également sur le fait que ces dernières sont directement responsables de cette situation alarmante, à cause du report continuel d’un rendez-vous prévu pour établir un rapport sur la situation.

Güler Zere a terminé sa radiothérapie le 2 septembre dernier. Lors des tests de routine consécutifs à sont traitement, les médecins lui ont découvert des cellules cancéreuses malignes. Elle a donc immédiatement été opérée afin d’éviter la prolifération de la maladie. Les médecins prévoyaient la reprise de la chimiothérapie dès que les gonflements et les hématomes sur son cou, résultants de l’opération, auraient disparus. Néanmoins, après quelques tests sanguins, ils ont informé la famille de la militante qu’elle pourrait ne pas supporter le traitement et qu’ils ne prenaient donc pas le risque de lui administrer.

De plus, des plaies ouvertes se sont formées dans sa bouche, ce qui entraine une impossibilité d’ingérer la nourriture sous forme solide. Les médecins ont donc pensé la nourrir uniquement de liquides, et lui ont donné des concentrés vitaminés, que Güler Zere a vomi. Aujourd’hui, on la nourri grâce à des serums qui lui donnent des diarrhées et des problèmes intestinaux. Tout cela induit l’augmentation de risques à commencer une chimiothérapie. Güler Zere se trouve actuellement sous monitoring. Si elle retrouve un peu de forces, le traitement reprendra. En attendant, les médecins ne peuvent pas se prononcer sur l’évolution du cancer et de son extension dans le corps de la prisonnière.

En ce qui concerne ses conditions de vie, l’avocate insiste sur le fait que Güler Zere a besoin de soutien moral pour se remettre. Or, le plaignant souhaite qu’elle ne soit accompagné que de détenus dont c’est la première incarcération. Si une liste de personnes susceptibles de se trouver avec elle ne leur est pas fournie, elle restera seule. Cette attitude semble bien induire une volonté d’isolement. La prisonnière se trouve dans une pièce dont les lumières restent allumées 24h/24, ce qui la détruit nerveusement. Le ’Forensic Medicine Institute Board’ doit se réunir le 5 novembre et a demandé que lui soit fourni un rapport sur l’état de santé de Güler Zere pour le 3 novembre. Si le rapport n’est pas prêt pour demain, la réunion sera post-posée. Et l’avocate de conclure : ’La Forensic Medicine demande des rapports concernant les dernières évolutions de l’état de Zere. Mais il n’y a pas de dernières évolutions. L’état de santé de Zere se détériore continuellement.

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?