Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie : Les inculpations se poursuivent

22 juin 2013

Turquie : Les inculpations se poursuivent

Mardi, les autorités turques ont mené une vaste opération visant notamment l’ESP (Parti Socialiste des Opprimés) et le MLKP. Plus de 90 personnes avaient été interpellées, le ministre de l’Intérieur précisant qu’il s’agissait d’une opération préparée de longue date mais que tous les suspects étaient impliqués dans les manifestations qui secouent le pays depuis près d’un mois. Vendredi, 18 membres de l’ESP ont été inculpés et placés en détention pour ’appartenance à une organisation terroriste’ et ’destruction de biens publics’. Aujourd’hui, un tribunal d’Ankara a inculpé 22 personnes pour leur participation aux manifestations. L’inculpation porte sur leur rôle dans l’organisation du mouvement de contestation et leurs supposée participation à des actions violentes que les autorités attribuent à une organisation clandestine. Trois autres personnes ont été relâchées et placées sous contrôle judiciaire. Au moins 46 personnes ont été placées en détention préventive depuis la violente évacuation du parc Gezi par les forces anti-émeutes la semaine dernière.

De nouveaux affrontements ont éclaté tard hier soir devant l’ambassade américaine à Ankara, laquelle est devenue le lieu de rassemblement principal depuis la semaine dernière. La police a utilisé des gaz lacrymogène et des canons à eau pour empêcher les manifestants d’ériger des barricades sur la route. Un manifestant a perdu connaissance suite aux effets du gaz.

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?