Le Parlement européen doit se prononcer ce 14 avril sur un projet de directive européenne sur la “protection des secrets d’affaire”. Si cette loi venait à être adoptée, des révélations comme les “Panama Papers” ou le “LuxLeaks” ne pourrait plus être légalement faites. Cette loi donnera à des entreprises des moyens juridiques supplémentaires pour poursuivre les journalistes qui s’aventureraient à publier des informations sans leur consentement.

Panama Papers

Panama Papers