Chelsea Manning, whistleblower et source de Wikileaks a commencé ce vendredi une grève de la faim depuis sa cellule de prison. Elle a annoncé qu’elle ne se couperait pas les cheveux, et qu’elle ne consommerait ni nourriture, ni boissons (excepté de l’eau) si elle ne reçoit pas un minimum “de dignité, de respect et d’humanité“. Ces demandes incluent des garanties écrites qu’elle pourra recevoir le traitement nécéssaire à la poursuite de son changement de sexe (Chelsea a été emprisonnée en tant que Bradley). Elle est actuellement emprisonnée dans une prison pour hommes, est obligée de se couper les cheveux à une “longueur militaire”. Elle a tenté de se suicider le mois passé. Chelsea Manning avait fait fuité 750,000 pages de documents confidentiels pour les remettre à Wikileaks.

Chelsea Manning

Chelsea Manning