Accueil > Dossiers > Allemagne > Vers une journée internationale de solidarité avec les inculpés du procès (...)

9 novembre 2008

Vers une journée internationale de solidarité avec les inculpés du procès contre le Militante Gruppe à Berlin

Le Secours Rouge International s’associe à l’appel des forces solidaires avec les inculpés du procès contre le Militante Gruppe pour faire du 13 décembre une journée internationale de soutien à ces inculpés.

Axel, Oliver et Florian sont accusés d’avoir essayé d’incendier des véhicules de l’armée allemande. Ils avaient été arrêtés le 31 juillet 2007 et étaient sous garde à vue depuis à peu près quatre mois. Le même jour, Andrej avait aussi été arrêté et de plus, les appartements et bureaux de trois autres personnes fouillés par la police fédérale. Ces sept personnes étaient inculpées d’être membres d’une organisation terroriste selon le paragraphe 129a de la loi allemande, le Militante Gruppe (MG). Cette organisation relève de la scène autonome berlinoise. Cette aire apparait à travers des manifestations de masse (ainsi le traditionnel 1er Mai de Kreutzberg) mais aussi par les actions d’une demi-douzaine de groupes clandestins, dont le plus actif était le MG. Ce ’groupe militant’ (le vocable ’militant’ a un sens plus fort en allemand qu’en français, une ’action militante’ a une dimension illégale et violente), éditait une petite revue clandestine, mais sa principale forme d’action était l’incendie d’immeuble ou de véhicules. Ont ainsi été visées :

- des entreprises capitalistes comme Daimler-Chrysler à Berlin-Mariefeld (juin 2001) et en Brandebourg (avril 2002), ALBA à Berlin-Reinickendorf (octobre 2003), Deutsche Telekom à Berlin-Wedding (mai 2004), Lidl à Berlin-Schoneberg (janvier 2005), FIAT à Berlin-Spandau (en solidarité avec les prisonniers des Brigades Rouges PCC), etc.

- des organismes du contrôle social comme l’Office social de Berlin-Reinickendorf (février 2002), l’Office du Travail de Berlin-Nord (mars 2004), l’Office social de Berlin-Pankow (mars 2004), l’Office social de Berlin-Temperlhoff (septembre 2004), l’Office social de Berlin-Schoneberg (septembre 2004), l’Office des étrangers (AzylbLG) à Berlin-Reinickendorf (septembre 2004), le Ministère du Travail et des affaires sociales (avril 2005), l’Agence pour l’emploi de Berlin-Potsdam (avril 2005), etc.

- d’autres institutions de l’Etat comme l’Office des finances de Berlin-Neukolln (décembre 2002), l’Institut Allemand pour la Recherche Economique, le DIW à Berlin-Stoklitrz (incendié une fois en décembre 2003 et une seconde fois en novembre 2005), le parlement du Land de Brandebourg (avril 2005), etc.

- des organismes patronaux comme l’Association des investisseur turcs (mars 2006) et la Chambre de commerce italienne (mars 2007, en solidarité avec les prisonniers du Parti Communiste Politico-militaire), etc.

- la justice, la police et l’armée comme la Haute Cour et le parquet du Land de Saxe-Anhalt à Naumburg/S. (septembre 2003) ainsi que plusieurs véhicules de la police et de l’armée (en 2003, 2005 et 2006), etc.

Le 22 août 2007, Andrej fut relâché en premier. A la fin du mois de novembre 2007, Florian, Axel et Oliver furent aussi libérés sous caution. En liaison avec cette libération, la cour suprême avait décidé que le MG n’était pas une organisation terroriste selon §129a. Des actes terroristes ne seraient que ceux qui ’par la façon d’être commis ou par les effets nuiraient de facon considérable à un état ou une organisation internationale.’ Aussi, en juillet 2008, Axel, Oliver et Florian furent accusés selon §129 de participation à une ’organisation criminelle’.

Voici les dates des prochaines audiences : 12 et 13 novembre, 10, 11, 17 et 18 décembre 2008 et 7 janvier 2009. Les audiences commencent chaque fois à 9 heures, à la salle 700 du Gerichtsgebäude à Berlin-Moabit, Turmstraße 91.

Notre Secours Rouge/APAPC essaiera d’organiser une délégation pour assurer une présence solidaire à une de ces audiences

Affiche pour le Militante Gruppe

Site de soutien aux inculpés du MG (en allemand, avec une page en français non actualisée)

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?