Mercredi passé, plus de 100 policiers ont effectué des perquisitions dans 14 appartements et un magasin à Hambourg et dans le Land du Schleswig-Holstein. Les policiers ont confisqué 7 iPhones lors des raids, qu’ils policiers affirment avoir été volés lors du pillage d’un magasin de téléphonie mobile lors des manifestations du NoG20 à Hambourg le 7 juillet. Les policiers enquêtent sur 2000 manifestants, mais s’attendent à ce que ce nombre atteigne 3000. Les 180 policiers de l’équipe d’enquête spéciale “Black Bloc” enquêtent sur le matériel vidéo des compagnies de transport public et utilisent un logiciel de reconnaissance faciale pour identifier les personnes. Le procureur de l’Etat a déclaré que 319 manifestants faisant l’objet d’enquête avaient déjà été identifiées. Un des prisonniers, Orazio ayant récemment été libéré, 22 personnes restent en détention provisoire.

Déclaration de solidarité du Secours Rouge International avec les inculpés du NoG20

Déploiement policier au G20

Déploiement policier au G20