Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Pérou : Le "camarade Artemio" pourrait avoir été tué

12 février 2012

Pérou : Le "camarade Artemio" pourrait avoir été tué

Dans leur grande opération de contre-guérilla actuellement en cours dans le Huallaga, l’armée péruvienne a capturé deux guérilleros maoïste qui ont déclaré que le "camarade Artemio" était mort des suite de ses blessures et qu’ils avaient laissé son corps le long de la rivière Mishollo, près de la localité de Pizana. Le dernier contact direct entre le groupe du "camarade Artemio" et les forces lancées à sa porusuite a été un échange de coup de feu entre un hélicoptère Mi-17 de l’armée et le groupe de guérilleros qui avait pris une embarquation sur la rivière Mishollo, après avoir fait soigner le "camarade Artemio" jeudi matin au poste médical de Santa Rosa de Mishollo. Il y aurait une soixantaine de guérilleros dans les environs, dont cinq constitueraient l’escorte du "camarade Artemio". Les autorités déplorent le manque de collaboration des populations.

Le "camarade Artemio" dirigeait depuis de nombreuses années le Comité régional du Huallaga du PCP-SL. il dirigeait une des deux principales forces de la guérilla maoïste. Il avait récemment adopté des positions liquidatrices et lancé, en vain, un appel à une "solution politique" avec l’Etat péruvien, ce qui lui a valu de violentes critiques d’autres instances du PCP-SL.

Le "camarade Artemio"

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?