Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Tunisie : La police tire sur les manifestants

6 février 2011

Tunisie : La police tire sur les manifestants

Hier, plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées devant la préfecture de Kef (nord-ouest du pays) pour réclamer le départ du commissaire Ghazouani. Elles l’accusent ’d’abus de pouvoir dans l’exercice de ses fonctions’. Le rassemblement s’est transformé en un violent affrontement lorsque Ghazouani a giflé une manifestante. La foule a alors tenté de s’introduire dans le poste de police avant d’y mettre le feu. La police a réagi en tirant des coups de feu. Deux hommes sont décédés sur places et deux autres, gravement blessés, sont morts des suites de leurs blessures dans le courant de la nuit. Une autre personne a également été blessée. Selon une source syndicale, Ghazouani aurait été ’placé en état d’arrestation’.

Par ailleurs, des centaines de personnes s’étaient également rassemblées devant le poste de police de Sidi Bouzid après la mort de deux hommes qui y étaient détenus suite au soulèvement populaire des dernières semaines.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?