Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Turquie : Nuit de répression

16 juin 2013

Turquie : Nuit de répression

Quelques heures après que le premier ministre ait ordonné la fin de l’occupation du parc Gezi, les forces anti-émeutes sont intervenues. Après avoir violemment évacué la place Taksim accompagnées de bulldozers, les officiers sont entrés dans le parc, tirant du gaz lacrymogène et des jets d’eau. Plusieurs personnes ont été blessées. Les manifestants ont rapidement quitté le parc pour aller ériger des barricades dans les rues adjacentes et y allumer des feux. La police a immédiatement bloqué le Pont du Bosphore pour empêcher les manifestants de rejoindre la place Taksim. Les policiers et les manifestants se sont opposés toute la nuit à Istanbul alors que plus de mille personnes se réunissaient en soutien à Ankara. Selon des témoins, les affrontements entre policiers et manifestants se poursuivaient ce dimanche matin autour de la place alors que les bulldozers sont toujours en action dans le parc Gezi. De source médicale, depuis le 31 mai et le début du mouvement de contestation, environ 5000 personnes ont été blessées et quatre autres tuées dans les heurts avec les forces de l’ordre.

Evacuation du parc Gezi

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?