Accueil > Dossiers > Suisse

Suisse

21 novembre 2017

Suisse/Genève : 2.600€ d’amende pour un faux rapport policier contre un militant

Le sergent-major Boiron a été condamné à 3.000CHF (2.575€) d’amende. Il est bien connu en Suisse romande, il dirige la BRIC (Brigade de Recherche et Ilôtage Communautaire) sorte de police politique de Genève. Les faits remontent à 2014, après une manifestation contre le bicentenaire de la police Genevoise il avait rédigé un faux rapport, monté de toutes pièces, accusant un militant d’avoir insulté et menacé un policier. Il comprenait même une audition factice du policier menacé avec horaires, questions, réponses et même les pauses. Le document fut par le suite transmis au procureur. Notons que le tribunal de police n’a pas retenu la volonté de nuire au militant faussement accusé mais seulement un « faux dans les titres par négligence » (sic) . L’avocat du sergent-major a déjà annoncé leur intention de faire appel.

La manifestation de 2014 contre le bicentenaire de la police. La manifestation de 2014 contre le bicentenaire de la police.

Tags de cet article: - Nos sources
13 novembre 2017

Allemagne : Perquisition pour une photo sur Facebook

Le domicile d’un militant germano-kurde à été perquisitionné car il avait posté sur Facebook des photos de drapeaux YPG/YPJ ainsi que du PYD. L’Allemagne renforce encore sa répression contre les militants et soutiens des mouvements révolutionnaires turcs et kurdes. Depuis le début de l’année les drapeaux des YPG/YPJ, du PYD, les représentations de Abdullah Ocalan et une trentaine d’autres symboles on été ajouté à la liste des drapeaux interdits en Allemagne. La liste comprenait déjà le drapeau du PKK interdit depuis 1993.

Perquisition pour une photo sur Facebook Perquisition pour une photo sur Facebook

Tags de cet article: - - - Nos sources
31 octobre 2017

Suisse : Soirée en soutien au Rojava ce 1e novembre à Genève

Dans le cadre de l’« International Kobane Day », La Makhno organise une soirée projection et discussion sur le Rojava. À 20h projection du documentaire "Rojava, une utopie au milieu du chaos syrie" réalisé en 2017 par Chris Den Hond et Mireille Court. Ce documentaire a l’intérêt de ne pas seulement aborder le sujet de la guerre contre Daesh. Il plonge également au cœur des changements qui ont lieu dans la société civile du nord de la Syrie. La projection sera suivie d’une discussion/débat sur le projet révolutionnaire au Rojava et une présentation de la campagne « CELOX  ». Afin de soutenir cette campagne une table de presse ainsi qu’une récolte de fonds seront organisés.

20H - Projection "Rojava, une utopie au coeur du chaos syrien" 45min.
21H - Discussion & débat
22H - DJ Heval
Stands & matériel de soutien

Mercredi 1 novembre, 20h à la Makhno 4 Place des Volontaires, Genève.

Soirée Rojava à la Makhno Soirée Rojava à la Makhno

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 septembre 2017

Suisse/Pays basque : Nekane est libre !

Finalement, Nekane est sortie de prison cantonale de Zurich en début de soirée. On ne connait pas encore le détail de sa situation juridique. il se pourrait qu’elle soit en liberté provisoire le temps que les services compétents se prononcent sur sa demande de statu de réfugiée politique. Il se pourrait qu’en cas de refus, la procédure d’expulsion soit lancée.

Nekane Txapartegi Nekane Txapartegi

Tags de cet article: - - - - Nos sources
15 septembre 2017

Suisse/Pays-Basque : Le Canton de Zurich refuse de libérer Nekane !

Ce matin, premier jour de deux semaines d’actions pour la libération de Nekane, une bonne nouvelle tombait : l’état espagnol avait déclaré l’affaire prescrite et avait également levé formellement la demande d’arrestation et d’extradition qui pesait contre Nekane, militante basque qui vit depuis dix ans en exil en Suisse après avoir avoué sous la torture être membre de l’ETA. Elle a été arrêté au printemps 2016. Le Canton de Zurich vient d’annoncer qu’il voulait de toute façon expulser Nekane vers l’Espagne et qu’elle resterait emprisonnée d’ici là. Les deux semaines d’actions en solidarité sont donc maintenues. L’apéro de solidarité qui aura lieu à Bruxelles le 23 septembre sera maintenu quoi qu’il arrive.

Liberté pour Nekane, Nadia et Mesale ! Liberté pour Nekane, Nadia et Mesale !

Mise à jour 20H30 : Nekane a finalement été libérée

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 septembre 2017

Suisse/Pays-Basque : La menace est levée pour Nekane !

A Madrid, l’Audiencia Nacional a constaté hier 14 novembre que la peine prononcée en 2009 contre Nekane était prescrite. Or c’était sur cette base que la justice espagnole avait formulé à la Suisse une la demande d’extradition de Nekane. Par ordonnance séparée, l’Audiencia Nacional a déclaré la demande d’extradition sans objet et demandé d’informer les autorités et interpol qu’il n’y a plus de mandat d’arrêt contre Nekane. Les autorités espagnols ont trois jours (jusqu’au 17 septembre) pour faire recours mais ce recours est peu probable puisque le ministère s’était lui-même prononcé en faveur du constat de la prescription de la peine. On attend donc la libération de Nekane de sa prison suisse d’un moment à l’autre.

Mise à jour 17.30 : Zurich refuse de libérer Nekane et veut tout de même l’expulser vers l’Espagne, voir l’article.

Manifestation pour Nekane à Genève (archive) Manifestation pour Nekane à Genève (archive)

Tags de cet article: - - - - Nos sources
6 septembre 2017

Suisse : Voiture de police incendiée

Un véhicule banalisé de la police bâloise a été incendié dans la nuit de samedi à dimanche 3 septembre rue Général Guisan, en lien avec la lutte contre l’agrandissement de la prison de Bässlergut qui sert de centre fermé pour les étrangers en instance d’expulsion (Basler Ausschaffungsgefängnis beim Bässlergut). Le lendemain dans la Johanniterstrasse, c’est un véhicule d’entreprise qui est à son tour parti en fumée. En raison de la multiplication des incendies de véhicules d’entreprises liées au chantier de la prison, le directeur de la sécurité bâloise a organisé il y a deux semaines une réunion avec les entreprises concernées. À cette occasion, des experts ont conseillé les entreprises sur la façon dont elles pouvaient se protéger, par exemple en supprimant leur logo sur leurs véhicules.

Le centre fermé de Bässlergut Le centre fermé de Bässlergut

Tags de cet article: - Nos sources
22 août 2017

Suisse : Les accusés de la manif anti-Erdogan acquittés

Le premier ministre turc Recepp Tayip Erdogan était attendu à Genève à la mi-janvier. Une première manifestation avait eu lieu le 12 janvier à midi devant le siège de l’ONU, une seconde, nocturne, avait été immédiatement et brutalement réprimée (40 personnes arrêtées set parfois passées à tabac).

Coup de théâtre dans les suites judiciaires de cette manifestation : les six participants qui avaient reçu une amende de plusieurs centaines de francs pour « manifestation non autorisée » (les six) et « dissimulation du visage » (un seul) ont été acquittés vendredi 18 août par le Tribunal de police. Le juge a estimé que la simple participation à une manifestation non autorisée ne constituait pas une infraction en tant que telle et que rien ne prouvait que les prévenus étaient les organisateurs du défilé. Un verdict qui sonne comme un camouflet pour l’Etat de Genève qui a été condamné à payer les frais d’avocats et de procédure des prévenus, et même d’indemniser financièrement l’un des prévenu pour sa journée de travail perdue à cause de l’audience du jour.

Pour plus d’information

La manifestation nocturne du 12 janvier La manifestation nocturne du 12 janvier

Tags de cet article: - - Nos sources
15 juillet 2017

Suisse : La Suisse rejette l’appel contre l’extradition de Nekane Txapartegi

Près de 300 personnes ont manifesté à Zurich en solidarité avec Nekane Txapartegi suite au rejet de l’appel contre son extradition par la Cour pénale fédérale. Fin mars, la Justice suisse avait autorisé l’extradition de Nekane Txapartegi vers l’Espagne (voir notre article). Nekane avait fait appel à cette décision. Dans l’exposé des motifs, la Cour Pénale souligne que l’extradée ne peut compter sur l’interdiction d’une extradition vers un pays où il y a risque de torture si cette extradition se fait vers un pays avec une tradition démocratique tel que l’Espagne. Pour rappel, Nekane avait été arrêtée en 1999 par la police espagnole et avait été torturée et violée pendant 5 jours. Elle avait exposé ces traitements devant le tribunal en 2001. Suite à à la décision de la Cour Pénale, Nekane a fait un malaise et a été transféré à l’hôpital où son état a été stabilisé. Nekane ne pourra être extradé pour l’instant, tant que sa procédure d’asile est en cours.

Une précédente manifestation en Suisse pour Nekane Une précédente manifestation en Suisse pour Nekane

14 juin 2017

Suisse : La justice valide le licenciement des grévistes de La Providence

La Fondation de l’Hôpital de La Providence à Neuchâtel (un des hôpitaux vendus par le public au privé) a rendu public mercredi passé le jugement du Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers. La justice neuchâteloise a estimé que le mouvement de grève était illicite et que le licenciement en 2013 de 22 grévistes (voir notre article) était justifié. Cette grève a été qualifiée d’illicite, car elle n’a pas respecté le principe de la proportionnalité. Le tribunal relève que la durée de ce mouvement a pu avoir des effets négatifs pour le personnel et pour les soins dispensés dans l’établissement hospitalier. S’agissant du licenciement des grévistes, la justice considère qu’il était justifié.

Ce n’est pas la première fois que l’affaire de la grève de l’hôpital de la Providence se retrouve devant les tribunaux. Quatre syndicalistes impliqués dans le confit social avaient été acquittés par la justice en août dernier (voir notre article).

Les grévistes de La Providence (archives) Les grévistes de La Providence (archives)

Tags de cet article: - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?