Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Arabie saoudite : Vague d’arrestations de militantes des droits de la (...)

28 mai 2018

Arabie saoudite : Vague d’arrestations de militantes des droits de la femme

Onze militants des droits humains dont sept défenseurs des droits de la femme ont été arrêtés mardi en Arabie Saoudite, quelques semaines avant que le royaume n’autorise les femmes à conduire. La raison de ces arrestations n’est pas claire, mais des activistes ont expliqué qu’en septembre 2017, « la cour royale avait contacté d’importants militants... et les avait avertis qu’ils ne devaient pas s’exprimer dans les médias ». Parmi les personnes détenues depuis le 15 mai figurent notamment Loujain al-Hathloul, Aziza al-Yousef et Eman al-Nafjan, trois militantes connues pour avoir combattu l’interdiction de conduire, qui doit être levée le 24 juin, et surtout la tutelle exercée par les hommes sur les femmes dans le plus grand pays du Moyen-Orient.

Sans nommer les détenus, les autorités les ont accusés d’entretenir des "contacts suspects avec des parties étrangères" et de saper "la sécurité et la stabilité" du royaume. Des médias progouvernementaux saoudiens les ont qualifiés de "traîtres". Trois des militantes arrêtées ont été libérées, Aisha al-Mana qui, âgée de 70 ans, est en mauvaise santé, Hessa al-Sheikh et Madeha al-Ajroush sans que l’on sache les conditions de ces libétations.

Aisha al-Mana Aisha al-Mana

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?