Accueil > Dossiers > Grèce > Grèce : Un commissariat grenadé et mitraillé

4 février 2009

Grèce : Un commissariat grenadé et mitraillé

Trois personnes à pied ont tiré à l’arme automatique sur la guérite d’entrée et la façade du commissariat de Korydallos (banlieue ouest d’Athènes), avant de se retirer en jetant une grenade, qui n’a pas explosé, tandis que l’un des assaillants tirait des coups de feu avec un pistolet.

L’action a été revendiquée par le groupe Lutte Révolutionnaire (EA). C’est ce groupe qui avait mitraillé le 5 janvier les policiers en poste devant le ministère de la Culture, dans le centre d’Athènes, blessant grièvement l’un d’eux. Apparu en 2003, Lutte Révolutionnaire (EA) a signé onze actions à Athènes, dont en janvier 2007 une attaque à la roquette contre l’ambassade des Etats-Unis, qui n’a fait que des dégâts matériels. EA s’est déjà attaqué à plusieurs reprises aux forces policières (mlitraillage en avril 2007 du poste de police de Néa Ionia, dans la banlieue ouest d’Athènes, mitraillage le 23 décembre d’un fourgon de la police, près du centre d’Athènes). Situé dans la banlieue qui abrite la plus grande prison de la capitale, le poste de police de Korydallos, comme plusieurs commissariats de la capitale, a été fréquemment la cible de manifestations ces dernières années, ainsi que lors des émeutes qui ont secoué le pays en décembre dernier après la mort d’un adolescent tué par un policier.

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?