Un commissariat de Berlin a été gravement endommagé par un incendie le 27 février. Le communiqué de revendication a été rendu public ce week-end. Les auteur de l’action y exposent que “Tous ceux qui ont déjà été menottés, humiliés par les flics, agressés sexuellement, battus, traînés dans la rue, emprisonnés , ou détenu comprennent notre langue”, dédient leurs actions aux immigrés tués par la police dans différents commissariats d’Allemagne et concluent par “pour un revanche révolutionnaire!”

Lire le communiqué complet

Les traces de l'incendie

Les traces de l’incendie