Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Bruxelles : Epidémie de plaintes pour la manif de jeudi

12 novembre 2014

Bruxelles : Epidémie de plaintes pour la manif de jeudi

1. Bourgmestre vs manifestants
La Ville de Bruxelles a indiqué envisager un dépôt de plainte avec constitution de partie civile à la suite des violences commises en fin de manifestation par quelque "200 dockers anversois et hooligans venus casser Bruxelles", a affirmé jeudi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur.
2. Manifestant vs policiers
Une personne a déposé plainte au Comité P. Le plaignant a déclaré avoir vu une personne jetée au sol par des policiers et s’être interposé avant d’être à son tour victime de violences commises par les forces de l’ordre. La scène s’est déroulée non loin de la Porte de Hal.
3. Particuliers vs manifestants
Plusieurs plaintes émanant de particuliers, pour dégradations de véhicules notamment, ont été déposées. Leur nombre n’est pas encore connu. Un magistrat a été désigné pour centraliser toutes les plaintes.
4. Policier vs bourgmestre
Selon le syndicat policier SYPOL : "Des agents de police ont été pris à partie par des manifestants en colère pendant quarante minutes, alors qu’ils demandaient des renforts qui ne leur ont jamais été accordés. De sorte qu’ils ont tous été blessés (...) la responsabilité du bourgmestre et des chefs de corps est clairement engagée". SYPOL déposera plainte contre le bourgemestre ce mercredi au parquet de Bruxelles.

Une personne sous mandat d’arrêt, suspecté de rébellion armée, coups et blessures à agents avec incapacité de travail, port d’arme prohibée et port d’arme prohibée par destination, et soupçonné d’avoir blessé 5 policiers, comparaîtra devant la chambre du conseil ce mercredi. Une autre soupçonnée d’avoir blessé 4 policiers a été cité en procédure accélérée et comparaîtra le 19 décembre prochain devant le tribunal correctionnel.

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?