Le 30 avril dernier, la garde civile espagnole a perquisitionné et arrêté neuf personnes membres du mouvement indépendantiste galicien Causa Galiza. Huit personnes ont été transférées à Madrid, la neuvième souffrait de problèmes de santé. Les arrêtés sont accusés d’apologie du terrorisme pour avoir participé à la “Día da Galiza combatente”. Tous ont été relâchés le novembre, la police a saisi les passeports et interdit aux arrêtés de quitter le territoire. Les activités de Causa Galiza sont également interdites pour une durée de deux ans.

Causa Galiza

Causa Galiza