Accueil > Dossiers > Sécurité IT > Internet : Le nouveau VPN de Riseup est plus simple et plus (...)

26 septembre 2014

Internet : Le nouveau VPN de Riseup est plus simple et plus rapide

Riseup.net, un fournisseur militant de services internet basé aux Etats-Unis a désormais un nouveau VPN. Auparavant, deux serveurs VPN routaient le trafic VPN de Riseup (l’un à New-York, l’autre à Seattle), le VPN n’était pas très rapide en Europe et était un peu compliqué à utiliser, cette époque semble être révolue. Riseup s’est associée à Bitmask pour présenter une solution terriblement simple à utiliser, même pour les moins geeks. Mais qu’est-ce-qu’un VPN ? A l’origine, les VPN -Virtual Private Networks- ont été créés pour permettre à des gens de se connecter à un intranet à distance (particulièrement pour permettre à des employés de travailler depuis chez eux...). Le service devait pour cela re-router tout le trafic internet d’un ordinateur et lui attribuer une adresse IP locale sur un intranet. Le processus VPN a été ’détourné’ de son utilisation d’origine pour en faire un outil de vie privée extrêmement efficace : ces VPN sécurisés détournent donc tout le trafic internet d’une machine, le chiffre et le font resortir par un serveur : un bon VPN protège donc des attaques sur un réseau Wi-Fi (les attaques Man-in-the-Middle), permettent de contourner la censure (puisque la connexion resort dans un pays où la censure n’est pas la même), empêche le fournisseur d’accès à internet de surveiller ce qu’il se passe sur votre connexion, empêche un patron de voir ce que les travailleurs font sur un Wi-Fi d’entreprise, empêche le gestionnaire d’un hotspot Wi-Fi public de voir ce qu’on y fait,... Les possibilités sont nombreuses et on peut aller jusqu’à dire qu’un bon VPN est plus efficace que TOR (Sur TOR, les données sont déchiffrées entre les deux derniers noeuds, pas sur le VPN).

Riseup change donc son architecture : il y a désormais trois types de comptes. Les comptes verts concernent tout le monde (ce sont les gestionnaires de mailing-lists), les comptes rouges concernent les services actuels (les adresses e-mail @riseup.net, les comptes Crabgrass et l’ancien VPN). Les nouveaux comptes sont les comptes noirs. Ceux-ci permettent d’utiliser le nouveau VPN. Il ne faut actuellement pas d’invitation pour les utiliser (inscrivez-vous ici). On ne peut actuellement pas utiliser le même pseudo sur un compte rouge et un compte noir car les anciens pseudos sont réservés : lorsque le service ’noir’ sortira de la phase béta, les utilisateurs pourront fusionner leurs comptes.

BitMask fournira le logiciel. Bitmask est une émanation de Leap, qui est un groupe dont le but est de rendre utilisable par tout le monde des technologies de sécurité informatique compliquées. Pour celà, Bitmask configure lui-même tout avec des paramètres de sécurité maximum. Pour l’instant, Bitmask n’existe que pour Android et Linux, mais les développeurs promettent une version Mac OSx pour très bientôt et une version pour Windows un peu plus tard. Pour utiliser le nouveau VPN Riseup : Créez un compte noir Riseup (ici) et téléchargez BitMask sur la même page. BitMask est également publié sur le Google Play Store (ici). Démarrez Bitmask, tapez sur le ’+’ et dans la case ’Domain Name’ écrivez ’riseup.net’. Identifiez-vous ensuite avec votre compte noir Riseup. BitMask est encore un jeune logiciel : ne l’utilisez pour rien de compromettant.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?