La violence a éclaté devant le parlement hier mercredi alors que des milliers de manifestants (essentiellement des travailleurs de la fonction publique) avaient établi un blocus autour du bâtiment pour empêcher le vote d’un projet de loi de réforme des retraites. Sept policiers ont été blessés dans les affrontements, et plusieurs parlementaires, maires et magistrats ont été poussés, poussés et battus par des manifestants en colère. Un véhicule de relais satellite d’un media a également été endommagé lors des affrontements. La police a procédé à plusieurs arrestations et déclare enquêter sur 25 personnes soupçonnées “d’incitation à la violence”.

Manifestants hier à Taïpe

Manifestants hier à Taïpe