Suite du feuilleton de cet été sur le site du Secours rouge, qui passe en revue quelques grands éléments de la culture politique anti-répression : causes célèbres, symboles connus, mobilisations historiques, événements fondateurs. Dans les camps nazis, les gardiens exigeaient des prisonniers qu’ils chantent pour se rendre au travail. Le “Moorsoldatenlied” (“Chant des soldats du marécage”, connu en français comme “Chant des marais”) est né en août 1933, dans le camp de Börgemoor, de cette tradition concentrationnaire de faire chanter les détenus, et de la volonté de ceux-ci de rendre compte de leur condition. Les paroles ont été écrites par Johann Esser et Wolfgang Langhoff, la mélodie a été composée par Rudi Goguel, trois déportés communistes.

Lire cet épisode

Partition du Chant des Marais

Partition du Chant des Marais