Ce lundi matin à l’aube, une bombe incendiaire a explosé devant une des entrées du palais de justice d’Heraklion (Crète). L’action a été revendiquée en soutien aux prisonniers politiques en grève de la faim. D’autre part, toujours en soutien aux grévistes de la faim, les locaux de la radio “Kokkino 105.5”, proche de Syriza, a été occupée à Athènes.