La société de sécurité californienne Proofpoint a décelé ce qu’il pourrait être la toute première cyberattaque jamais prouvée ayant eu lieu via des objets “intelligents”. Les pirates sont parvenus à pénétrer les systèmes informatiques de divers objets connectés à internet au sein du domicile de personnes, tels que des télévisions et au moins un réfrigérateur, pour créer une plateforme envoyant depuis ces appareils des centaines de milliers de spams ou courriels frauduleux. Plus de 750.000 e-mails malicieux ont ainsi été envoyés, entre le 23 décembre et le 6 janvier.

Cette découverte a des retombées très importantes en termes de sécurité en raison de l’augmentation massive qui est attendue dans l’utilisation de ces objets intelligents, depuis les vêtements jusqu’aux appareils électroménagers.
La plupart de ces objets ne sont que très faiblement protégés et les consommateurs n’ont virtuellement aucun moyen de repérer ou de combattre des infections (par un virus) lorsqu’elles arrivent.