Depuis la fin du projet Truecrypt, trois équipes de développeurs ont mis en chantier des projets de forks (“embranchements”, nouvelles versions basées sur l’ancien code). Les trois équipes sont Truecrypt.ch (alias TCNext), Veracrypt (un fork français) et CipherShed. Truecrypt.ch et Veracrypt ont annoncés joindre leurs efforts dans un projet commun. Pour rappel, suite à l’abandon du projet originel de Truecrypt, le logiciel de chiffrement le plus populaire au monde, un fork doit être développé assez rapidement. Celui-ci a la tâche difficile d’auditionner le code, de l’évaluer, de l’améliorer et de le publier.

Les travaux autour de Truecrypt sont rendus difficiles par un climat paranoïaque sur le net. Récemment des internautes ont prétendus révéler un message caché prouvant que Truecrypt était contrôlé par la NSA. De plus, l’ancienne équipe de Truecrypt a déconseillé de partir de l’ancien code et de ré-écrire depuis le début.

Vous pouvez suivre les avancées de Truecrypt.ch sur leur site officiel.