Selon des rumeurs, TOR aurait annoncé travaillé avec un navigateur internet “qui représenterait 10 à 20% des utilisateurs” (Firefox est le seul dans ce cas puisque Internet Explorer et Safari représentent moins de 10% chacun et que Chrome représente plus de 30%). Sans confirmer quoi que ce soit, la source indiquait que TOR pourrait être intégré au mode “Navigation Privée” du navigateur en question. Si cette nouvelle s’avérait exacte, cela représenterait un énorme défi pour TOR qui devrait augmenter drastiquement son infrastructure (à moins que la procédure pour faire tourner un noeud ne soit simplifiée). Ceci représenterait surtout un défi pour les agences répressives puisque cette nouvelle pourrait conduire des dizaines de millions de personnes à utiliser TOR, facilement.