Accueil > Dossiers > Grèce > Grèce : Affrontements à Exarchia

20 février 2013

Grèce : Affrontements à Exarchia

Deux jours de solidarité avec les squats et les projets auto-organisés (visés par la répression en Grèce ces dernières semaines) avait été appelé les 15-16 février à l’école Polytechnique d’Athènes. Dans la soirée du vendredi 15, 400 camarades se sont rassemblés devant le squat expulsé Skaramaga et ont tenté de réoccuper. Trois escadrons anti-émeutes des MAT et de voltigeurs-motocyclistes DELTA ont attaqué le rassemblement, ce qui a aboutit à l’échec de la tentative de réoccupation. La police a matraqué et gazé pour disperser la foule. Beaucoup ont tenté de résister, mais plusieurs ont été blessés et une des personnes solidaires a été arrêtée.

La plupart des manifestants ont réussi à retourner à l’école Polytechnique, mais un peu plus tard, de lourdes forces de police ont encerclé l’école et ont littéralement occupé l’intégralité du quartier d’Exarchia. Les policiers ont harcelé les gens sans distinction, fouillé les passants au corps. 49 personnes ont été arrêtées. Les gens sont restés devant le QG de la police jusqu’à tard dans la nuit, jusqu’à ce que tous les détenus soient finalement libérés. Le lendemain matin, le manifestant arrêté plus tôt, qui est resté détenu toute la nuit a été présenté devant le procureur et inculpé de 2 délits (“trouble à l’ordre public” et “attaque sans provocation causant des lésions corporelles”). Il a été relâché le midi, accompagné par près de 50 personnes en solidarité.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?