Accueil > Dossiers > Grèce > Grèce : Interdiction d’une grève

16 mai 2013

Grèce : Interdiction d’une grève

Le gouvernement grec souhaite augmenter de le temps de travail des enseignants du secondaire, en muter 4.000, et aurait prévu de remercier 10.000 professeurs travaillant à temps partiel à la fin de leur contrat. Face à l’opposition des syndicats, sous prétexte de garantir le « droit sacré » des étudiants à des examens, les autorités grecques ont interdits les enseignants du secondaire de participer à la grève prévue le 17 mai à Athènes. Cette action gouvernementale fait partie des mesures d’exception auxquelles le gouvernement est autorisée à recourir et c’est la troisième fois qu’elle use de cette disposition pour remettre les potentiels grévistes au travail.

Mardi, une partie de la fonction publique a décidé de cesser le travail ce mardi. Des enseignants, des salariés de l’administration et du secteur médical se sont rassemblés dans le centre d’Athènes, en signe de solidarité avec les enseignants menacés.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?