Accueil > Dossiers > Grèce > Grèce : La police occupe Athènes, Syntagma a été évacuée

9 octobre 2012

Grèce : La police occupe Athènes, Syntagma a été évacuée

La police d’Athènes avait interdit tout rassemblement dans la capitale hellénique à l’occasion de la visite officielle de la chancelière allemande en Grèce. Afin de mener à bien ses plans, des barrières anti-émeutes de plusieurs mètres de haut entourraient la zone de sécurité. Un nombre incertain de personnes a tout de même manifesté sur la place Syntagma et tenté de renverser les barrages, la police a répliqué par des tirs de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes, les manifestants ont répliqués par des jets de pierre.
90 personnes ont été arrétées, 2 d’entre-elles seront déférées au procureur pour possession de pepper-spray et de fumigènes. Un des suspects libérés sous caution de la Conspiration des Cellules de Feu (FAI) était au nombre des personnes arrétées.

Des barrages anti-émeutes sont déployés à Athènes Des barrages anti-émeutes sont déployés à Athènes

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?