Les forces de l’occupation marocaine ont réprimé violemment mercredi une manifestation de militantes sahraouies dans la ville occupée de Laâyoune pour réclamer la liberté et l’indépendance. Les militants qui ont participé à la manifestation ont été frappées à coups de crosse. Plusieurs militantes et militants sahraouis restent brutalement persécutés, comme la famille de l’activiste Sultana Jaya. Cette répression survient alors que les unités du POLISARIO ont attaqué plusieurs bases des fortifications marocaines (le “mur”) au Sahara dans les secteurs de Mahbes, de Hauza, d’Al-Farsia et de Smara.

Combattants du POLISARIO