Les étudiants manifesté mercredi contre le gouvernement soudanais qui envisage de vendre les bâtiments de l’Université de Khartoum. Des hommes armés en civil avaient ouvert le feu sur eux, tuant Mohammed al Sadek, une étudiant de 20 ans. Des manifestations anti-gouvernementales avaient éclaté lors de ses funérailles le mercredi.

Hier jeudi, la police a tiré des gaz lacrymogènes sur des centaines d’étudiants qui s’étaient rassemblés dans le centre de Khartoum et à l’extérieur de la principale université de la vill pour protester contre le meurtre de l’étudiant. La foule scandait: “A bas régime militaire”. Les manifestants ont ensuite bloqué une route et mis le feu à des pneus à l’extérieur de l’université s de Khartoum. La police a tiré des grenades lacrymogènes et utilisé des matraques pour frapper les manifestants qui lançaient des pierres.

Manifestation jeudi à Khartoum

Manifestation jeudi à Khartoum