Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

9 janvier 2017

Inde : Arrestation d’un avocat et exaction de la contre-guérilla

La branche politique de la police du district de Karur (état du Tamil Nadu) a arrêté un avocat, A. Murugan, qu’elle avait mis sous surveillance depuis l’arrestation de deux autres présumés maoïstes - Kala (53) et Chandra (51) - en juillet de l’année dernière. L’avocat est accusé d’avoir aidé Kala et fourni un abri à Chandra. Le frère cadet de Murugan, Velmurugan (35 ans) est recherché comme un maoïste actif dans deux dossiers. L’avocat avait l’habitude de comparaître devant les tribunaux pour défendre des personnes accusées de complicité avec l’insurrection maoïste.

La Commission nationale des droits de l’homme (NHRC) a établi que les policiers de l’État de Chhattisgarh avaient violé au moins 16 femmes - 20 autres cas étant encore à l’étude - dans le cadre d’opération de contre-guérilla. La NHRC a enjoint l’État de Chhattisgarh de verser des dommages et intérêts provisoires de 3,7 millions de roupies aux victimes.

A. Murugan A. Murugan

Tags de cet article: - - Nos sources
7 janvier 2017

Inde : Mort d’une commandante maoïste

La commandante maoïste Jyoti Gawde, qui dirigeait l’unité de guérilla locale de Surjagad, a été abattue jeudi par la police du district de Gadchiroli (état du Maharashtra). Jyoti Gawde avait notamment dirigé l’attaque de la mine de fer de la société Lloyd Metal le 22 décembre dernier (voir notre article), où 80 véhicules avaient été incendiés. Jyoti Gawde a été tuée dans une jungle de Botezari, dans le nord du Gadchiroli jeudi après-midi.

Un autre membre de la guérilla maoïste a été tué merdredi dans une fusillade avec les forces de sécurité survenue dans le district de Bijapur (état de Chhattisgarh). C’est alors qu’ils patrouillaient pour sécuriser un chantier routier dans une zone où les escarmouches avec la guérilla sont nombreuses, que les paramilitaires ont échangé des coups de feu avec un groupes de maoïstes. Un des maoïstes a été tué, un paramilitaire blessé, qui a été évacué par hélicoptère. Les paramilitaires ont récupéré une mitrailleuse légère.

Jyoti Gawde Jyoti Gawde

Tags de cet article: - - - Nos sources
3 janvier 2017

Inde : Les forces de sécurité abattent un cadre maoïste

Supai Tudu, un membre du Parti Communiste d’Inde (Maoïste), qui était recherché pour pas moins de 25 affaires liées à l’insurrection maoïste (une prime de 1.500.000 roupies était mise sur sa tête), a été tué par les forces de sécurité dans jungle de Ramtandi (district d’East Singhbhum, état du Jharkhand) aujourd’hui mardi. Ces forces de sécurité comprenant une unité de la CRPF   des membres de la police. La femme de Supai Tudu, Supai Sonali a été arrêtée : elle était recherchée pour une douzaine d’affaires. Encore une fois, les forces de s&écurité ont présenté ce qui a toutes les apparences d’une exécution extrajudiciaire comme le résultat d’une fusillade où les policiers n’ont fait que riposter...

Opération anti-maoïste de la CRPF Opération anti-maoïste de la CRPF

Tags de cet article: - - Nos sources
24 décembre 2016

Inde : Les maoïstes abattent un indicateur de police

Un groupe de maoïstes a attaqué la maison d’un indicateur de police nommé G Appa Rao, dans le village Kotubu, dans le district de Koraput de l’état d’Odisha jeudi soir. Le groupe de guérilleros a ensuite atteint un chantier de construction d’une route et mis le feu à sept véhicules. ils sont partis en laissant sur place des affiches de la division Koraput-Malkangiri-Srikakulam du PCI(M). Le lendemain, un autre groupe de maoïste a incendié 69 camions et trois autres véhicules appartenant à la compagnie minière Surjagad Lloyd Metal qui exploite une mine de fer dans le district de Gadcholi de l’état du Maharashtra.

Les camions incendiés de la Surjagad Lloyd Metal Les camions incendiés de la Surjagad Lloyd Metal

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 décembre 2016

Inde : Quatre présumés maoïstes tués par les forces de sécurité

Deux membres du PCI(maoïste) ont été tués lors d’une rencontre avec les forces de sécurité aujourd’hui jeudi dans le district de Bijapur (région de Bastar, état de Chhattisgarh). Certains responsables de la police ont affirmé avoir tué au moins huit guérilleros maoïstes au cours de la fusillade, mais les forces de sécurité n’ont pu récupérer que deux corps des maoïstes en uniforme, ainsi que deux armes. Un des maoïstes décédés a été identifié comme membre du Comité de division du PCI(maoïste) Jagat.

Dans un incident séparé, les forces de sécurité du district de Narayanpur sont revenues avec deux corps qu’ils affirment être de membres de la compagnie militaire maoïste n°2, après une opération antiguérilla qui a duré quatre jours.

Forces antiguérillas à l'entraînement Forces antiguérillas à l’entraînement

Tags de cet article: - - - Nos sources
13 décembre 2016

Inde : Les prisonniers maoïstes en grève de la faim tournante

Le 24 novembre dernier, deux dirigeants du PCI(Maoïste), Kuppu alias Devraj et Ajitha ont été abattus par des membres de l’unité spéciale "Thunderbolt" dans une jungle du district de Nilambur, dans le Kerala. Les réactions se multiplient à ce qui paraît être un nouvelle exécution extra-judiciaire camouflée en "fusillade". C’est dans ce cadre que les groupes de prisonniers maoïstes mènent successivement, de prison en prison, des grèves de la faim de protestation. Les maoïstes détenus dans les prisons de Tiruchi, Chennai, Vellore, Palayamkottai étaient en grève vendredi. Ceux et celles détenus à la prison centrale de Coimbatore (parmi lesquels des prisonniers connus comme Shyna, Roopesh, Veeramani, Kannan et Anoop) prendront le relais le 16 décembre.

Shyna, dirigeant maoïste détenue à la prison centrale de Coimbatore Shyna, dirigeant maoïste détenue à la prison centrale de Coimbatore

Tags de cet article: - - - Nos sources
24 novembre 2016

Inde : Guérilla et contre-guérilla

Un membre de la CRPF   mardi a été tué et un paramilitaire jawan blessé dans l’explosion d’un IED   dans une région forestière du district de Sukma, dans l’état de Chhattisgarh. L’incident est survenu lors d’une patrouille anti-guérilla du 74e bataillon du CRPF  . La veille, deux autre paramilitaires du même bataillon du CRPF   avaient été blessés lors de l’explosion d’un IED   dans la région de Chintalnar.

Mercredi, au moins six présumés maoïstes ont été tués par une force conjointe de la CRPF   et de la police de l’état du Jharkhand dans le district de Latehar. Les événements se sont produits vers 5 heures du matin. La région, encaissée et arborée, qui est à cheval sur la frontière avec l’état de Chhattisgarh est une zone où la guérilla maoïste est particulièrement active.

Déploiement anti-guérilla de la CRPF Déploiement anti-guérilla de la CRPF

Tags de cet article: - - - Nos sources
18 novembre 2016

Inde : Six présumés maoïstes tués dans le Chhattisgarh

Mercredi vers 17 heures, un détachement mixte anti-guérilla du District Reserve Group (DRG) et de la Special Task Force (STF) effectuait une opération dans la jungle d’Aranpur, dans l’état du Chhattisgarh. Ils ont abattu trois hommes et trois femmes présentés comme des occupants d’un camp de la guérilla maoïste.

Un détachement du District Reserve Group Un détachement du District Reserve Group

Tags de cet article: - - Nos sources
14 novembre 2016

Inde : Un commandant maoïste abattu

Un commandant de la milice maoïste a été abattu aujourd’hui lundi par les forces de sécurité dans le district de Sukma de l’état du Chhattisgarh. Le maoïste tué a été identifié comme Vanjam Nanda, un commandant de milice très actif contre qui au moins 12 mandats d’arrêt avaient été émis par divers tribunaux. Il a été tué lors d’une opération anti-guérilla du District Reserve Group (DRG) de la police de l’état dans une forêt située entre entre Arlampalli et Medwahi.

Opération anti-maoïste (image d'archive) Opération anti-maoïste (image d’archive)

Tags de cet article: - - - Nos sources
4 novembre 2016

Inde : Ramakrishna alias RK a échappé à la police

À la suite d’une opération policière sur la frontière de l’Andhra Pradesh et de l’Odisha le 24 octobre, où 24 maoïstes ont été abattus par les forces de l’ordre (voir notre article), le sort du dirigeant clandestin maoïste Ramakrishna alias RK faisaient l’objet de question. Certains évoquait la possibilité qu’il ait été capturé et maintenu au secret par les forces de sécurité (voir notre article). L’épouse de Ramakrishna a fait savoir hier que son mari était "quelque part en sécurité".

Par ailleurs, les maoïstes ont appelés ce jeudi à un bandh   de protestation contre le massacre du 24 octobre, dans la région de Malkangiri, dans l’Odisha. Le bandh   a surtout affecté les transports, les marchés et les commerces. Aucun incident n’est signalé pour l’instant.

 Ramakrishna alias RK Ramakrishna alias RK

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1220

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?