Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Mardi 17 septembre, le centre des médias et de la communication du HPG (Forces de défense du peuple) a publié une vidéo de l’attaque par leurs forces d’une caserne de l’armée turque. Cette attaque s’est déroulée le 27 juillet près du village de Hedit, dans le district de Silopi (dans la province de Şırnak) dans la région d’Anatolie du sud-est. Au cours de celle-ci 3 soldats ont été tués et un autre blessé. Un véhicule blindé de type cobra a également été détruit.

La vidéo de l’opération ici.

Plus d’infos ici.

Attaque du HPG contre une caserne turque

Attaque du HPG contre une caserne turque

Six maoïstes ont été tués lors de trois affrontements distincts avec la police dans la région de Bastar, dans le Chhattisgarh, vendredi et samedi. Vendredi soir, deux maoïstes recherchés, et pour la capture desquels les autorités indiennes offraient des primes, ont été tués lors d’une rencontre avec les forces de sécurité dans le district de Dantewada. La fusillade a éclaté vers 23h30 dans une forêt près du village de Kutrem. Après un bref échange de tirs, les maoïstes se sont échappés. Les corps de deux rebelles ont été retrouvés plus tard. Ils ont été identifiés comme étant Lachu Mandavi et Podiya, tous deux membres du comité des maoïstes de la région de Malangi. Un maoïste a été tué dans le district de Bijapur samedi tôt dans la matinée. Cela s’est produit vers 8h30 du matin, dans une forêt proche du village de Punnur, lors d’une opération anti-guérilla la police de réserve du district  vers Awapalli, à environ 450 km de Raipur. L’objectif de l’opération était la capture d’un commandant maoïste recherché, signalé dans la région. Une fusillade a eu lieu, laissant un guérillero mort sur le terrain. La troisième fusillade a eu lieu vers 18 heures dans une forêt proche de Tadmetla-Mukram nullah, lorsqu’un détachement de la police de réserve du district était en patrouille. En apprenant que des maoïstes avaient coupé une route près de Tadmetla, les forces de sécurité ont lancé une opération dans la région, à environ 500 km de Raipur. Après la fusillade, les forces de sécurité ont retrouvé les corps de trois maoïste, des armes et munitions.

Guérilleros maoïstes

 

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un commando maoïste a mitraillé mardi soir deux anciens membres de la guérilla qui s’étaient rendu et qui avaient collaboré avec les autorités. Les deux renégats, connus sous les noms d’Ashok et de Kishore, se rendaient à moto à Gadchiroli, en provenance du village de Gilanguda mardi, lorsque les maoïstes ont ouvert le feu sur eux. L’un des renégats a été tué, l’autre blessé. Ashok et Kishore s’étaient rendus en 2010 et 2013 respectivement. Tous deux étaient résidents de Gadchiroli.

guérilleros maoïstes (archive)

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Dans le week-end du samedi 31 août et du 1er septembre, l’armée colombienne a mené plus de quarante opérations de contre-guérilla pour réagir à l’appel fait par Ivan Marquez, ex-commandant en second des FARC, à reprendre les armes (voir notre article). Le président Ivan Duque a notamment autorisé des raids aériens dans le sud du pays. Douze hommes ont été tués au cours de ces bombardements. Par ailleurs, le commandant en chef des forces armées, le général Nicasio Martinez a donné une conférence de presse samedi 31 août, entouré de tout le haut commandement. Il a annoncé la constitution d’une force spéciale pour mettre la main sur Marquez et ses camarades.

Combattants des FARC (archive)

Dossier(s): Amérique Latine Tags: ,

Deux guérilleros présumés de la New People’s Army (NPA) ont été tués au cours d’une série d’affrontements avec les forces de sécurité gouvernementales à Agusan del Sur au cours du week-end. Les soldats ont retrouvé les corps des maoïstes sur les lieux des affrontements qui ont eu lieu dimanche matin à Barangay Binucayan. Le premier guérillero a été tué au cours de combats sporadiques d’une durée de deux heures dans l’Union de Sitio, entre les maoïstes et le 60e bataillon d’infanterie de l’armée. Les militaires ont aussi récupéré un fusil M16, un IED de 15 kilos et du matériel politique. Le deuxième maoïste a été tué dans une opération de poursuite lancée par l’armée dans l’après-midi du même jour. Les soldats ont, là aussi, récupéré un  M16 ainsi qu’une grenade, des munitions et du cordeau détonant.

Combattants de la NPA

 

Dimanche 1er septembre, le HBDH a détruit le yacht de luxe ‘Naughty Obsesiord’ au moyen d’une “technique spéciale” alors qu’il naviguait dans le district de Muğla à Marmaris. Malgré la mobilisation des garde-côtes et des hélicoptères, le yacht fut complètement incendié et coulé. Mercredi 21 août 2019, la guérilla a également incendié une dépanneuse du service de police à Istanbul. Ces deux actions constituent les dernières actions de la guérilla dans sa lutte contre la politique du gouvernement AKP-MHP à l’encontre des femmes, des travailleurs et de la population kurde de Turquie et du Rojava (voir notre article).

Plus d’infos ici

Le yacht de luxe coulé par le HBDH

Le yacht de luxe coulé par le HBDH

Dossier(s): Turquie-Kurdistan Tags: ,

Dimanche 1er septembre, le front Domingo Laín Sáenz de l’ELN a mené une attaque contre un convoi de l’armée qui venait de réaliser une fouille d’une cachette de la guérilla dans le village de Caracoles dans une zone rurale du département d’Arauca, à la frontière avec le Venezuela. Un soldat a été tué dans l’explosion d’un engin explosif. Au cours des combats, quatre autres soldats ont également été blessés et un guérillero a été tué. Les camions l’armée ont ensuite été incendiés.

Combattantes de l'ELN

Combattantes de l’ELN

 

 

Dossier(s): Amérique Latine Tags: ,

Le Comité exécutif de HBDH a publié une déclaration sur les actions des deux derniers mois et revendiqué 20 actions depuis juillet 2019. Ces actions sont menées dans la lutte contre la politique du gouvernement turc AKP-MHP en Turquie à l’encontre des femmes, des travailleurs et de la population kurde de Turquie et du Rojava.

1 juillet : Sabotage des émetteurs de télévision à Datça (Palmutbükü),
2 juillet: Sabotage du Grand Hôtel et des hôtels avoisinants à Izmir,
26 juillet : Action de sabotage des yachts de luxe à Ataköy Marina et à Pendik Marina (Istanbul),
26 juillet : Action à l’encontre des installations de stockage et de production de palettes dans la région d’İzmir (Pınarbaşı, district de Bornava),
27 juillet : Action contre un hors-bord à Bodrum,
28 juillet: Action au port d’Ambarli à Istanbul,
30 juillet: Attaque de l’usine d’armes de Konya Beyşehir,
30 et 31 juillet : Action contre le dépôt du ministère de la justice, à Denizli et à İzmir,
1er août: Action contre la fabrique de Cem Boyner et de la famille Ali Kurşat à Ayvalık, Balıkesir,
4 août : Action contre la zone industrielle de Denizli,
5 août : Action contre l’école d’infanterie de Tuzla,
6 août : Action au Centre scientifique d’Üsküdar,
6 août: Attaque de l’usine appartenant à la famille Ercal, dans le district d’Alapli à Zonguldak,
9 août: Attaque de l’usine de production de peinture de Tuzla,
10 août : Attaque de la zone industrielle de Çiğli, Izmir,
10 août : Attaque contre un convoi militaire chargé de munitions à Konya Aksehir,
10 août : Sabotage du dépôt de munitions militaires à Reyhanli, Hatay,
12 août : Attaque contre l’usine qui produit des conteneurs à Bornova, Izmir.

Déclaration du comité exécutif du HBDH (en turque).

Un maoïste recherché et un paramilitaire anti-guérilla ont été tués mercredi dans une fusillade dans une jungle du district de Malkangiri dans l’Odisha. Un autre paramilitaire a également été grièvement blessé lors du heurt qui a eu lieu au cours d’une opération de ratissage menée par le Groupe d’opérations spéciales (SOG) et la Force volontaire de district (DVF). Le militant maoïste, Rakesh Sodhi, était recherché depuis dix ans et faisait l’objet d’une mise à prix pour sa capture de 800.000 roupies. Rakesh Sodhi était dans un campement avec une quinzaine d’autres maoïstes dans la forêt de Pakanguda. Il était recherché comme un des principaux dirigeants du Comité spécial zonal des frontières d’Andhra-Odisha pour une douzaine d’attaques de la guérilla maoïste dans l’Odisha, le Chhattisgarh et l’Andhra Pradesh. Parmi ces actions, l’attaque à l’IED à Kalimela (Malkangiri), qui a tué 17 membres des forces spéciales de la police en juillet 2008.

Guérilleros maoïstes

Guérilleros maoïstes

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Jeudi 29 août, Iván Márquez, négociateur en chef des FARC dans le cadre de l’accord de paix conclu avec le gouvernement (voir notre article) est apparu dans une vidéo aux cotés de deux autres commandants de la guérilla (Seuxis Paucias Hernández, alias Jesús Santrich, et Hernán. Darío Velázquez, El Paisa) pour annoncer “une nouvelle étape de lutte armée”.

Iván Márquez avait disparu depuis un an. Il justifie la décision des FARC par la trahison de l’accord de paix de La Havane par l’État colombien ainsi que les nombreux meurtres de dirigeants sociaux et d’anciens guérilleros (voir notre article). Par ailleurs, il annonce que la guérilla recherchera des alliances avec l’Armée de libération nationale (ELN). Ces commandants pourraient également s’organiser avec les dissidents qui opèrent déjà dans différentes régions mais cela n’est pas confirmé. Par ailleurs, il n’est pas garanti que ces groupes disposent d’une chaîne de commandement. Selon des estimations les dissidents opéreraient dans 85 municipalités, seraient regroupés en 23 structures et regroupant 1 800 guérilleros, en plus de 300 nouvelles recrues.

Dossier(s): Amérique Latine Tags: ,