Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Dimanche 21 juillet, les troupes du YJA Star (l’Unité des Femmes Libres) ont mené une attaque contre une colonne blindée de l’armée turque. Le convoi turc a été touché alors qu’il se dirigeait de Çelê (Çukurca) vers le centre-ville de Hakkari à 21h30. Alors que tous les véhicules du convoi étaient sous un feu intense, un véhicule blindé du type Kirpi a été complètement détruit et 13 soldats turcs ont été tués. Les guérillas ne déplorent aucune perte et ont atteint leur base en toute sécurité.

Combattantes des YJA Star

Combattantes des YJA Star

Les autorité colombiennes ont mené une enquête sur un des principaux commandants de l’ELN suite à l’opération menée par la guérilla contre l’école de police en février (voir notre article). Elles se sont finalement rendues compte que “Pablito”, commandant du front Est de l’ELN était parvenu à leur dissimuler sa véritable identité durant de nombreuses années. Alors que les autorités pensaient initialement que son vrai nom était Gustavo Anibal Giraldo Quinchia. Il s’est avéré qu’il s’appelle Carlos Emilio Marin Giraldo. Ainsi alors que les autorités pensaient depuis longtemps que Pablito était né dans la province centrale de Cundinamarca en 1968, l’enquête a révélé qu’il avait été baptisé à Peñol, une ville proche de Medellin.

Il s’agit du seul membre de la direction guérilla qui était parvenu à dissimuler son identité. Ainsi, les procureurs ont constaté que 1.200 des 2.000 enregistrements du registre national de Cubara (une petite ville de Boyaca) vérifiés à ce jour avaient été modifiés. Ainsi les procureurs estiment qu’il existe une chaîne de falsification de documents directement liés à l’ELN. Par ailleurs, des affrontements entre l’armée et la guérilla ont été signalé dans le département d’Antioquia (nord-ouest) au cours desquels deux camions ont été brûlés.

Combattants de l’ELN

Combattants de l'ELN

Quatre policiers dépendant du bureau provincial de la police de Negros Oriental (Norppo) ont été abattus par des membres présumés de la guérilla maoïste. Les policiers circulaient sur deux motos et se seraient approchées d’une maison quand ils ont été accueillis par un tir nourri. Les policiers ont été touchés à de multiples reprises et sont morts sur le coup. La 303e brigade d’infanterie de l’armée philippine, stationnée dans la région, a été mise en état d’alerte totale.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA

Mercredi 10 juillet, deux combattants du MLPK ont été tué lors d’une frappe aérienne de l’armée turque dans la ville de Ovacik dans la province de Dersim. Il s’agissait du commandants de l’unité MLKP / FESK à Dersim, Taylan Kutlar (alias Adil Yildirim) et de Hıdır Çallı (alias Özkan Aslan).

Le camarade Taylan Kutlar a passé 10 ans de sa vie révolutionnaire dans les prisons du régime turc. Dès qu’il fut libre, il suivit des formations théoriques, politiques, organisationnelles et militaires à l’Académie du MLKP Hüseyin Demircioğlu, dont une formation spécialisée en armes lourdes. Il a ensuite participé à la révolution au Rojava où il s’était installé en 2012.

Le second martyr, Hidir Çalli (Ozkan Alsan) avait quant-à-lui commencé son travail révolutionnaire à Istanbul avant de continuer comme guérilleros lors de différentes batailles importantes au Rojava et dans l’état turc. Il a également pris part à la défense des peuples Şengal et Êzidî.

Shehid Namirin !

Hıdır Çallı combattant MLKP tombé en martyr le 10 juillet 2019

Hıdır Çallı combattant MLKP tombé en martyr le 10 juillet 2019

Mercredi 17 juillet au soir, la compagnie Jaime Toño Obando d’Eln a mené une attaque contre une base militaire située en dehors de la zone urbaine de Samaniego, dans le département de Nariño. Deux soldats ont été blessés. l’un d’entre eux sert au 9e bataillon de bataillon d’infanterie, Batalla de Boyacá. Par ailleurs la guérilla a par ailleurs annoncé la tenue d’une grève armée à Nariño du 15 au 18 juillet pour leur 55e anniversaire. Les activités économiques dont le transport de fret sont ainsi interdites par l’ELN dans la région.

Combattantes de l’ELN

Combattantes de l'ELN

Depuis le 9 juillet, l’armée turque déploie des troupes, des tanks et de l’artillerie en nombre à sa frontière avec le Rojava des districts de Suruç à Ceylanpınar (de la province de Şanlıurfa dans la région de l’Anatolie du sud-est). La ville de Tel-Rifaat (dans le canton de Shahba) a quant-à-elle subi des tirs d’artillerie de la part de l’armée turque et l’armée turque a creusé des tranchées dans la ville de Akckakale. On signale également une augmentation de l’intensité des vols de l’armée de l’air turque ainsi que l’utilisation de drones pour des missions de reconnaissance. Enfin, des rumeurs d’une invasion imminente du Rojava ont circulé ces derniers jours.

Combattantes kurdes au Rojava (archive)

Combattantes kurdes au Rojava (archive)

Un responsable de la guérilla maoïste recherché, connu sous le nom de “Julio Chapo”, mais s’appellant Hugo Sixto Campos Córdova, a été capturé par des militaires vendredi matin dans le district de Chinchihuasi, province de Churcampa (région de Huancavelica). Il était porteur d’un pistolet lors de son arrestation et a été transféré immédiatement à Lima par avion. Il est accusé d’avoir participé à plusieurs embuscades meurtrières de la guérilla maoïste dans la région VRAEM.

Le prisonnier lors de son transfert à Lima

Le prisonnier lors de son transfert à Lima

Une femme commandant maoïste, dont la tête était mise à prix de longue date, a été abattue au cours d’un combat avec les forces de sécurité dans les forêts du district de Sukma (Chhattisgarh) ce jeudi. Kuram Bhime est la sixième femme maoïste abattue cette année. La police a déclaré qu’elle était au commandement d’une section d’un bataillon de la PLGA. Une arme a été retrouvée à côté de son corps à l’issue de la fusillade menée par une brigade de commandos CoBRA, de soldats de la Special Task Force et de la District Reserve Guard. Le commissaire local a déclaré que l’arme avait été volé à la CRPF lors de l’attaque de Tadmetal en 2010.

District de Sukma – Chhattisgarh

District de Sukma - Chhattisgarh

À la fin du mois de juin, un groupe appelé la People’s United Revenge Militia (HBIM) a annoncé avoir mené une action de sabotage contre le Grand Efe Hotel de la région d’Özdere, dans le district de Menderes, à İzmir. Deux hôtels ont été évacués à la suite de cette action. Le groupe a menacé de continuer à cibler les entreprises touristiques et a exhorté les touristes locaux et étrangers à quitter la région. La milice explique que dans cette partie de la Turquie, les gens ont énormément souffert, que la faim, la pauvreté et les massacres sont systémiques et normalisés et que le peuple kurde subit une persécution immense.

Quelques jours plus tard, le 29 juin, dans le district de Datca à Muğla Palamutbükü, les émetteurs de télévision qui diffusaient la propagande du régime ont également été sabotés par la HBIM. Cette dernière action servant également d’avertissement. HBIM a déclaré que cette zone touristique et que toutes les zones touristiques financent le régime et resteront donc des points de conflit. Le groupe a averti les touristes et leur demande de ne pas venir dans la région qui est devenue le centre des revenus pour le régime de l’AKP-MHP qui est soutenu par les pays occidentaux. Il exhorte également les touriste à ne pas rester silencieux et à s’opposer aux actions de leurs états.

Sabotage des tours de télévision dans le district de Datca

Sabotage des tours de télévision dans le district de Datca

Dans le Chhattisgarh, quatre maoïstes, dont trois femmes, ont été tués par les forces de sécurité samedi. Les échanges de tirs ont eu lieu dans la forêt de Sendhbehra, dans la région de Mechka (district de Dhamtari). La police a présenté des armes (un fusil .303 et des fusils de chasse) récupérées sur les maoïstes qui étaient recherchés: des primes avaient même été offertes pour leur capture.

Guérilleros maoïstes

Guérilleros maoïstes