Cinq membres présumés de la NPA, dont une femme, ont été tués par les forces gouvernementales mercredi 2 décembre, dans une région reculée de Lake Sebu, au sud de Cotabato. C’est un détachement mixte de la police et de l’armée qui a ouvert le feu sur les maoïstes dans le village de Ned à 4h35 du matin. Parmi les maoïstes tués, il y avait Bernie Canyon, alias Delmar, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt parce qu’il serait le commandant d’un peloton appartenant au Front 53 de la guérilla maoïste, opérant dans la région.

Manifestation de soutien à la guérilla maoïste aux Philippines

 

Samedi 28 novembre, l’ELN a mené une grève armée dans le sud du département du Cauca. Cette grève a eu ses effets les plus importants dans des municipalités comme Argelia, Patía, Bolívar ou encore Almarguer. Cette grève a été déclenchée par le front “José María Becerra” de la guérilla au soir du 27 novembre. Les seules personnes autorisées à se déplacer dans cette région du pays étaient celles qui fournissent des services d’ambulance ou celles qui ont besoin de soins médicaux. La population a choisi de rester chez elle et suivi les instruction de la guérilla. L’annonce gouvernementale d’un conseil de sécurité extraordinaire pour empêcher les actions de l’ELN n’a eu aucun effet. La guérilla a également interdit l’entrée de carburants ou de matières pour transformer la coca et les boissons alcoolisées pendant un mois à compter du 27 novembre au soir en Algérie, à Argelia, López de Micay et El Tambo.

Combattantes de l'ELN

Combattantes de l’ELN

Dossier(s): Amérique Latine Tags: ,

Un officier commandant adjoint de la Force Centrale de Réserve de la Police (CRPF) a été tué et neuf autres paramilitaires ont été blessés par l’explosion d’un IED dans le district de Sukma, dans le Chhattisgarh. L’attaque a eu lieu samedi vers 20h30 dans les collines d’Arabraj Metta près de la forêt de Chintalnar, à plus de 450 km de la capitale de l’État, Raipur. Tous appartenaient au 206e Commando Battalion for Resolute Action (CoBRA), les unités spéciales anti-guérilla de la police.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Des soldats de l’armée se sont emparés d’un camp de la NPA hier mardi, 24 novembre, à l’aube, dans les environs de Mangatarem, Pangasinan. C’est une unité de la 702e brigade d’infanterie qui a mené l’opération, avec un appui d’artillerie, face à une quarantaine de guérilleros. Ceux-ci ont ouvert le feu sur les assaillants et à la suite d’un échange de tirs de 30 minutes ils ont pu se retirer sans perte dans les montagnes de Barangay Lawak Langka. Une opération de ratissage est en cours, avec l’appui de l’aviation et des unités canines.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA

Un commandant de la Nouvelle Armée Populaire (NPA) a été tué par les troupes gouvernementales vendredi soir, 13 novembre, à proximité de la ville de Tampilisan (Zamboanga del Norte, Mindanao). Il s’agit de Leonido Nabong, également connue sous le nom de Coco et Baste. Il serait membre de la commission de Mindanao du Parti communiste des Philippines et secrétaire adjoint du Comité régional du Parti de Mindanao occidental. Il a été tué par les militaires du 44e bataillon d’infanterie qui ont récupéré sur le site de la fusillade quatre fusils M16, un fusil M14 et un lance-grenades M203.

 

 

Une groupe inter-forces anti-guérilla composé de membres de la Garde de réserve de district (DRG), de la Force opérationnelle spéciale (STF) et du commando COBRA de la CRPF, a lancé samedi une opération dans la région de Bhattiguda (district de Bijapur, la région de Bastar). Une fusillade les a opposé à un groupe de guérilleros maoïstes. Un guérillero a été tué et deux paramilitaires ont été blessés. La police a récupéré une énorme quantité d’explosifs, y compris des IED et quatre armes, sur le lieu de la fusillade.

Unité antui-guérilla de la CRPF

Unité antui-guérilla de la CRPF

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Trois membres des forces armées péruviennes ont été tués et trois autres blessés dans une embuscade perpétrée par les guérilleros maoïstes du PCP-SL dans son bastion de la vallée des fleuves Apurímac, Ene et Mantaro (VRAEM), dans le au sud des Andes péruviennes. L’attaque s’est produite jeudi passé alors que plusieurs patrouilles s’étaient infiltrées sur le territoire du PCP-SL dans le cadre de l’opération “Eye of the Eagle”. Au cours de cette opération, une patrouille a été fauchée par l’explosion d’un IED placé sur sa route, puis longuement mitraillée par les guérilleros. Un sous-officier de l’armée et un autre de la police ont été tués sur le coup. Parmi les quatre blessés évacués des lieux de l’embuscade, figurait un capitaine de l’armée qui est décédé le lendemain, des suites de sa blessure. L’embuscade a eu lieu dans le secteur de Banderita, situé dans la municipalité de Canayre, dans la région sud d’Ayacucho.

Combattants du PCP-SL

 

Mardi matin, un détachement de la force “Thunderbolt” (les forces spéciales de la police de l’état du Kerala) patrouillant dans une zone forestière de Bappanam Mala a accroché un groupe de six maoistes. Les policiers ont tué un maoïste et blessé un autre. Le militant tué  s’appelait Velmurugan, il avait 32 ans et était originaire de Periyakulam, dans le district de Theni au Tamilnadu.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Dimanche 25 octobre, le président Ivan Duque a annoncé la mort du commandant l’ELN Andres Felipe Vanegas Londono, allias Uriel. Cet important commandant de la guérilla a été tué dans le département du Choco (dans le nord-ouest du pays) au cours d’une opération militaire baptisée Odin. Il était connu pour ses apparitions dans les médias, ses vidéos en ligne ainsi que sur son compte Twitter et était l’une des figures les plus médiatiques du changement de génération au sein de l’ELN.

Le commandant Uriel

Le commandant Uriel

Dossier(s): Amérique Latine Tags: ,

Quatre membres présumés de la guérilla  maoïste ont été tués samedi après-midi à Barangay Pangi, dans la ville de Tandag, Surigao del Sur. C’est un détachement du 36e bataillon d’infanterie de l’armée gouvernementale qui a ouvert le feu sur une colonne d’une quarantaine de maoïstes. Outre les corps, les militaires ont récupéré sur le lieu de la fusillade trois M-16, un AK-47 et des équipements divers.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA