Le massacre d’Edesmetta a eu lieu dans la nuit du 17 au 18 mai 2013. Les villageois s’étaient rassemblées pour célébrer le Beej Pandum, une fête tribale vénérant la vie nouvelle vie sous forme de graines. Le village s’était trouvé au centre d’une opération de contre-guérilla mené par un millier de paramilitaires de la CRPF. Après huit ans d’enquête, un rapport judiciaire, soumis au cabinet de l’État du Chhattisgarh mercredi, a conclu qu’aucune des huit personnes (dont quatre mineurs) abattues par les forces de sécurité à Edesmetta, dans le district de Bijapur, n’était maoïste, comme les autorités l’avaient allégué à l’époque.

Qualifiant le massacre d'”erreur” dans le rapport conclut que les tribaux tués par les paramilitaires de l’unité antiguérilla CoBRA de la CRPF n’étaient pas armés. Les autorités avaient alors affirmé que les forces de sécurité avaient répondu à des tirs, mais l’enquête a révélé que ces tirs n’avaient pas eu lieu, et que le paramilitaire tué l’avait été par des tirs “amis”. Le rapport a été approuvé par le cabinet. L’enquête sur un autre massacre du même type, celui de Sarkeguda en juin 2012, où 17 tribaux fêtant également le Beej Pandum avaient été tués par les forces de sécurité, est toujours en instance auprès du département juridique de l’État.

Les proches des tribaux tués à Edesmetta

Dossier(s): Inde-Népal Tags:

Des affrontements ont éclaté entre la police et les agriculteurs protestataires dans l’Haryana samedi. Les paysans tentaient d’atteindre la ville de Karnal pour protester contre une réunion du BJP au niveau de l’État présidée par le premier ministre. Au moins 10 manifestants ont été blessés lorsqu’ils ont été chargés par la police. Le dirigeant du mouvement local des paysans a appelé au blocage de toutes les autoroutes de l’État pour protester contre l’usage de la force contre les agriculteurs. La circulation a été effectivement bloquée à Hisar, Jind, Bhiwani, Rohtak, Dadri, Fatehabad et Ambala. Le trafic à destination de New Delhi depuis Amritsar a été perturbé à la frontière de Shambu au Pendjab. Le trafic à destination de l’Uttar Pradesh via les villes d’Ambala et de Yamunanagar a également été impacté.

Le gouvernement du BJP et ses dirigeants, principalement au Pendjab et dans l’Haryana, ont été confrontés à la colère des agriculteurs contre les trois lois agricoles de dérégulation du marché des produits agricoles, qui ont déclenché de nombreuses protestations depuis fin novembre.

Dossier(s): Non classé Tags: ,

Les faits se sont produits hier mercredi sur les contreforts du mont Chakai-Bogi, dominé par les maoïstes, dans l’état Bihar. Une colonne de guérilleros a fait irruption dans un village du district de Jamui vers 00h30 et a enlevé le duo dand leurs maisons. Les maoïstes ont tiré en l’air, scandé leur slogan “Lal Salaam” avant de disparaître dans la zone forestière vallonnée, où ils ont exécuté le duo capturé. Au cours des deux dernières années, les maoïstes ont exécutés au moins 20 civils renseignant les forces de sécurité dans l’État du Bihar.

Combattants maoïstes

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un commandant adjoint de la Police des frontières indo-tibétaine (ITBP), ainsi qu’un autre paramilitaire de l’ITBP, un sous-inspecteur adjoint, ont été tués vendredi dans une embuscade de la guérilla maoïste dans le district de Narayanpur, dans l’état du Chhattisgarh. L’attaque a eu lieu vers 12h10 près du camp Kademeta du 45e bataillon de l’ITBP. Une escouade du 45e bataillon de l’ITBP, qui était en opération de contrôle de la zone, a été la cible de tirs d’un petit commando de guérilleros, alors qu’elle se trouvait à environ 600 mètres du camp. Après l’attaque, les maoïstes sont partis en emportant un fusil AK-47, deux gilets pare-balles et une radio.

policiers de l’ITBP

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un combattant maoïste a été tué dimanche par la police dans la zone forestière de Bodanalli à Charla mandal, près de la frontière interétatique avec le Chhattisgarh. Il s’agit de Madvi Ungal alias Chotu, 23 ans, du1er bataillon du Chhattisgarh de l’Armée populaire de libération de la guérilla. C’était le frère du commandant de ce bataillon, Madvi Hidma. Il était originaire du village de Puvarthi dans le district de Bijapur de Chhattisgarh.

Rassemblement maoïste en Inde

Guérilleros maoïstes

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Dans la ville de Sri Ganganagar, au Rajasthan, les agriculteurs qui protestaient se sont à nouveau affrontés à la police qui est intervenue après que manifestants s’en soient pris à un politicien local du BJP (le parti de l’extrême-droite nationaliste indoue). Les policiers ont tiré le politicien de la foule en colère (photo). Depuis le début, Sri Ganganagar est resté l’épicentre des protestations des agriculteurs au Rajasthan contre les lois de dérégulation du marché agricole (voir notre article).

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Budheshwar Oraon, un cadre du Parti communiste d’Inde (maoïste) a été tué lors d’une opération menée par les paramilitaires anti-guérilla des forces spéciales “Jharkhand Jaguar” et “Cobra” de la CRPF. Les autorités indiennes avaient promis une récompense de 150.000 roupies pour sa capture. Divers parquets de l’état du Jharkhand avaient ouvert pas moins de 109 dossiers contre lui, donc plusieurs attaques ayant coûtés la vie à des policiers et paramilitaires. Budheshwar Oraon a été tué après une traque menée par les paramilitaires aidés par des chiens pisteurs, un chien a été tué et un paramilitaire blessé dans l’opération. Les maoïstes qui accompagnaient Budheshwar Oraon ont pu s’échapper.

L’avis de recherche contre Budheshwar Oraon

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Une fusillade opposant la guérilla maoïstes aux paramilitaires anti-guérilla du 45e bataillon de la Police des Frontières Indo-Tibétaine (ITBP) a eu lieu dans la vallée d’Aamdai (état du Chhattisgarh). Un membre de l’ITBP a été tué et un autre a été blessé. Ils appartenaient à un détachement chargé d’ouvrir la route à un politicien local. Ils sont tombés dans une embuscade tendue par les maoïstes.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Des affrontements ont éclaté samedi entre paysans et policiers à Yamuna Nagar, dans l’Haryana, alors que des manifestants tentaient pour perturber une réunion du Cabinet Mool Chand Sharma. De violents affrontements ont éclaté alors que la police de l’État tentait d’empêcher les manifestants de franchir les limites autorisées. Des manifestants essayant passer avec leurs tracteurs sur des barricades de police. Les agriculteurs protestent contre trois lois libéralisant les marchés agricoles. Des manifestations de paysans ont eu lieu ces derniers mois dans plusieurs états de l’Inde ainsi que dans la capitale (voir notre article). Le gouvernement central a suspendu la mise en œuvre des lois agricoles pendant 18 mois.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Samedi, une violente fusillade a éclaté entre les forces de sécurité et les guérilleros maoïstes lors d’une opération de ratissage près de Gochapada (Kandhamal, état de l’Odisha). Deux membres des unités spéciales SOG de la force paramilitaire anti-guérilla CRPF ont été blessés. Leur évacuation vers Bhubaneswar a dû se faire par hélicoptère.

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,