Kanchan Narnaware, alias Bhoomi, une prisonnière politique de 37 ans qui avait été emprisonné deux fois en 2008 et 2014, est décédée le 24 janvier. Elle était le membre fondateur et dirigeante de l’organisation socio-politique Deshbhakti Yuva Manch, basé à Chandrapur, que les autorités indiennes ont réprimée en la considérant comme une « organisation de front » du parti communiste maoïste clandestin. Bhoomi était connue pour avoir thématisé les nombreux suicides d’agriculteurs alors qu’elle était activiste étudiante en 2004, ce qui avait dès cette époque fait d’elle une cible du gouvernement.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Des milliers d’enseignants ayant perdu leur emploi à Agartala, capitale de l’état du Tripura (Nord-Est de l’Inde), campaient depuis 52 jours devant le siège du gouvernement de l’État. Les forces de sécurité ont brutalement mis fin à cette protestation hier mercredi, détruisant le village de tentes. Les enseignants ont résisté: 87 enseignants ont été blessés et 223 ont été arrêtés. 17 policiers ont été blessés.

Mardi, les agriculteurs indien qui protestent contre la dérégulation des marchés agricoles ont envahi le Fort Rouge à New Delhi lors d’un « rassemblement de tracteurs » alors même que la police tentait de les empêcher de se diriger vers le centre de Delhi. Les forces de sécurité déployés au Fort Rouge ont été mises en déroute par les manifestants. Les agriculteurs ont occupé le vaste monument du XVIIe siècle, ont escaladé ses remparts et ont agité des drapeaux et des banderoles des syndicats d’agriculteurs. Plus tard, les agriculteurs ont quitté les lieux et se sont dirigés vers le centre de Delhi où les affrontements ont repris. La police a tiré des grenades lacrymogènes et a chargé les manifestants à la matraque.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Un maoïste a été abattu hier mardi par les forces de sécurité au cours d’une opération anti-guérilla dans le district de Bijapur, dans l’état du Chhattisgarh. Au cours de cette opération, un paramilitaire de la DRG a été blessé par l’explosion d’un IED placé par la guérilla. L’opération anti-guérilla, qui a eu lieu à environ 450 km de la capitale de l’état, Raipur, était menée par les paramilitaires de la DRG, de la Force opérationnelle spéciale, du bataillon CoBRA de la CRPF. Les forces de sécurité ont récupéré des armes artisanales et du matériel politique.

Opération anti-guérilla dans le Chhattisgarh

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Mercredi 13 janvier, les forces de sécurité ont abattu un cadre maoïste dans le district de Dantewada, à environ 450 km au sud de Raipur. C’est une force conjointe du 17e bataillon des forces armées de l’état du Chhattisgarh et des gardes de réserve de district (DRG), qui menait l’opération de recherche. Le maoïste tué s’appelait Hidma Muchaki, il était membre présumé du comité régional du PCI(M) de Katekalyan. Les autorités avaient mis une prime de 500.000 roupies sur sa tête. Dantewada fait partie des sept districts du Bastar dans lesquels l’insurrection maoïste est la plus puissante.

Paramilitaires de la DRG dans une opération anti-guérilla (archives)

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Dimanche, la police a lancé des bombes lacrymogènes et utilisé des canons à eau pour arrêter les agriculteurs qui voulaient forcer ses barricades dans le village de Masani près de Dharuhera sur l’autoroute Delhi-Jaipur. Plus de 20 tracteurs et des centaines d’agriculteurs ont traversé de force la frontière Rajasthan-Haryana, mais ils se sont arrêtés, parce que la police les avait isolé de ceux qui les suivaient. Des milliers d’agriculteurs du Maharashtra, du Gujarat, du Rajasthan et de l’Haryana sont bloqués par divers barrages policiers sur les routes qui mènent à Delhi, ville dans laquelle ils veulent manifester leur opposition à la dérégulation des marchés argicoles. Au moins quatre paysans ont été blessés par la police.

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Un cortège de jeunes agriculteurs, certains au volant de tracteurs, a forcé les barrages de police à Shahjahanpur, à la frontière Rajasthan-Haryana, jeudi après-midi, pour poursuivre la marche vers Delhi. La police de l’état du Haryana a tenté de les arrêter, en utilisant des canons à eau et des gaz lacrymogènes. Des milliers d’agriculteurs du Rajasthan, de l’Haryana et du Madhya Pradesh manifestent sur l’autoroute Jaipur-Delhi depuis le 13 décembre, depuis que la police les a empêchés de se rapprocher davantage de la capitale pour se joindre à la grande mobilisation contre les lois de dérégulation des marchés agricoles. La police a pu par la suite refermer ses barrages, et la grande masse des manifestants est toujours bloquée à Shahjahanpur.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Des milliers de manifestants, comprenant des membres de diverses organisations paysannes et de groupes anticapitalistes, ont défilé dans Patna (capitale de l’état du Bihar). Il y avait déjà eu quelques heurts en raison de la volonté de la police d’étroitement bloquer le flot des manifestants au Gandhi Maidan, point de départ du rassemblement, un vaste terrain public. L’administration du district y avait placé des barricades pour bloquer ceux qui y campaient déjà depuis quelques jours. Mais de nombreux de nouveaux fermiers ont atteint Patna mardi et se sont rassemblés eux aussi près du Gandhi Maidan avant de lancer une grande marche vers le siège du gouvernement de l’état.

Lorsqu’ils ont atteint le point de passage de Dak Bungalow, à environ un kilomètre et demi de leur point de départ, les autorités ont dit aux manifestants qu’ils ne pouvaient pas aller plus loin. Les paysans, très nombreux, ont franchi les barrages et la police les a brutalement chargé. Un nombre indéterminé de manifestants blessés ont été emmenés dans des hôpitaux pour y être soignés, tandis que quelques-uns ont été arrêtés. Les paysans manifestent depuis plusieurs semaines dans toute l’Inde pour protester contre la dérégulation des marchés agricoles (voir notre article).

Les affrontements de mardi à Patna

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Deux cadres du PCI(M) ont été tuées par les forces de sécurité dans le district de Dantewada, dans l’état du Chhattisgarh. La fusillade a eu lieu vers 17h30 dans une forêt située entre les villages de Kalepal et de Kakari. Les deux femmes étaient recherchées. Ayte Mandavi était active en tant que membre du comité maoïste de la région de Malangir et chef du renseignement de la région. Elle avait une récompense de 500.000 roupies sur sa tête. Vijje Markam, membre du service de renseignement de la même unité, était sous le coup d’une prime de 200.000 roupies.

Combattants maoïstes

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Chikkudu Sateesh, du village de Chintagaruvu, a été abattu par la guérilla maoïste. Le comité régional de Pedabayalu-Korukonda du PCI(M) a exposé dans un communiqué que Chikkudu Sateesh travaillait comme informateur de la police pour de l’argent, et qu’il avait aidé la police à arrêter les membres de la milice. Par ailleurs, Jiden Gudia, un membre recherché du Front de Libération du Peuple de l’Inde, une organisation maoïste distincte du PCI(M), a été tué par les policiers du Jharkhan et les paramilitaires de la CRPF dans le village de Kyongsar.

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,