La police du Visakhapatnam a capturé un membre du Comité régional du PCI(M) de Galikonda. Gemmili Kamesh (31 ans) alias Hari, alias Malathi, était connu pour avoir assumé différentes responsabilités dans l’insurrection maoïstes depuis près de 14 ans. Il impliqué dans plus de 100 dossiers dans les districts de l’East Godavari et du Visakhapatnam, ainsi que dans l’État voisin de l’Odisha. Kamesh est notamment accusé d’avoir été impliqué dans cinq meurtres, quatre explosions d’IED, un incendie criminel, une embuscade, etc. Le gouvernement avait offert une récompense de 400.000 roupies sur sa tête.

Gemmeli Kamesh

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Trois maoïstes dont deux femmes ont été tués par la police dans le district de Bhadradri Kothagudem de l’état du Telangana, mercredi soir. La police a récupéré une arme artisanale et du matériel de sabotage. Mercredi, plusieurs autres maoïstes avaient échappés aux forces de sécurité qui avaient ouvert le feu sur eux. Ils s’étaient retirés dans la zone forestière de Paloncha, dans le même district de Bhadradri Kothagudem. La police avait récupéré sur place une arme de guerre (un SBBL) et des fournitures. Un peu plus tard, alors que l’opération de ratissage anti-guérilla se poursuivait, un nouvel accrochage a eu lieu vers 19 heures, entraînant la mort des trois maoïstes.

Guérilleros maoïstes

Guérilleros maoïstes

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

La police du nord de Telangana utilise des drones équipés de caméras de surveillance sophistiquées pour traquer les guérillas maoïstes dans les forêts du district d’Asifabad-Kumaram Bheem, à la frontière du Maharashtra. Au cours de ces trois derniers jours, la section anti-maoïste de la police de Telangana cherche dans ce secteur une colonne de maoïstes commandée par Mailarapu Bhaskar. alias Adellu, membre du comité du PCI(M) pour l’État du Telangana. C’est dans ce cadre que la police a déployé des drones Dans la nuit de samedi et dimanche, la police a réussi à accrocher une escouade maoïste dans la forêt de Kadamba, située dans ce district. Deux maoïstes ont été tués, ils ont par la suite été identifiés comme Chukkalu, du Chhattisgarh, et Jugane Badi Rao, du Neradigonda.

Un drone utilisé en Inde pour la contre-guérilla

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Les combattants maoïstes ont abattu aujourd’hui, vendredi 18 septembre, un paramilitaire qu’ils avaient capturé il y a cinq jours, dans le district de Bijapur, dans l’État de Chhattisgarh. Mannuram Suryavanshi était attaché au 17e bataillon des Forces armées du Chhattisgarh (FAC). Il a quitté le camp anti-guérilla du village de Patheda le 13 septembre, en tenue civile et avait disparu depuis lors. Son cadavre a été retrouvé sur la route Gangalur-Bijapur, Le comité régional maoïste de Gangalur-Bijapur a laissé sur place un communiqué expliquant que Mannuram Suryavanshi avait d’espionné la police et commis des abus contre la population.

paramilitaires anti-guérilla en Inde (archives)

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Les forces de police de Terna ont capturé María Hilda Pérez Zamora (49 ans), la “camarade Hilda”, qui était recherchée pour “crime de terrorisme” depuis octobre 2011. La Chambre pénale nationale l’accuse d’avoir participé à l’exécution de deux policiers et d’un civil lors d’une attaque de la guérilla maoïste survenue en 1990, ainsi que l’attaque contre un poste de police en 1992 et 35 autres opérations.

Arrestation de María Hilda Pérez Zamora

Un sous-officier des Marines et cinq maoïstes connus ont été tués dans une fusillade à Brooke’s Point, Palawan, ce jeudi 3 septembre. Des membres du Groupe de reconnaissance de la 3e Brigade du Corps des Marines des Philippines se sont brièvement affrontés avec une vingtaine combattants de la NPA peu avant 6 heures du matin. Les cinq maoïstes tués sont connus. Il s’agit de Bonifacio “Salvador Luminoso” Magramo, secrétaire de l’Unité 4E du Comité régional du Parti pour le sud du Tagalog; Andrea “Ka Naya” Rosal, fille du défunt porte-parole de la NPA Ka Roger Rosal, Noel “Ka Celso” Siasico, un commandant de la NPA, Ren “Ka Amir” Manalo et un maoïste connu sous le pseudonyme de “Ka RJ”. Depuis novembre 2019, les autorités offraient une prime de 5,4 millions de pesos pour qui aiderait à la capture de Magramo, de 6,1 millions de pesos pour Siasico et de 4,5 millions de pesos pour Rosal. Les militaires ont récupérés de nombreux documents.

Marines philippins

Aujourd’hui, l’ELN a annoncé avoir découvert un plan du gouvernement visant à assassiner les membres de sa délégation participant aux négociations de paix. L’idée était de les mener à La Havane, grâce à une fausse proposition de reprendre les pourparlers, puis de les assassiner à leur retour. Selon la guérilla, il existait déjà un plan visant assassiner des membres du commandement central de l’ELN élaboré à l’époque du gouvernement de Juan Manuel Santos. Cependant comme ce dernier avait remporté le prix Nobel de la paix après l’accord signé avec les FARC, le plan avait dû être abandonné. Le gouvernement de Ivan Duque a repris et développé ce plan. L’idée de Ivan Duque était donc d’imposer des conditions très difficiles à la reprise des pourparlers, mais si cela ne fonctionnait pas ils réutiliseraient ces plans d’assassinat. La délégation de l’ELN est cependant restée à La Havane suite à la rupture des négociations par le gouvernement (voir notre article).

Des membres de la délégation de l'ELN à La Havane

Des membres de la délégation de l’ELN à La Havane

Un sous-inspecteur adjoint de la police du Chhattisgarh a été exécuté ce lundi 31 août par des guérilleros maoïstes dans le district de Bijapur (Bastar). Le policier avait disparu dimanche soir de la région du district de Kutru. Son corps a été retrouvé le long de la route de Kutru-Naimed, dans le district de Bijapur, aujourd’hui  lundi. Le policier aurait été enlevé puis tué par la milice locale du PCI(maoïste). La police du district a lancé une grande opération de ratissage dans la région.

Rassemblement maoïste en Inde

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un soldat a été blessé dans un affrontement à Barangay Carabalan (Negros Occidental), hier jeudi 27 août. La fusillade est survenue lorsqu’une patrouille de huit militaires du 94e bataillon d’infanterie ont rencontré cinq guérilleros maoïstes. Le militaire blessé a été immédiatement transporté à l’hôpital. Suite à l’affrontement, quatre membres présumés de la milice populaire de la NPA ont été arrêtés. Les autorités ont récupéré un fusil de calibre .22, trois armes de poing et un fusil de chasse artisanal.

Les quatre arrêtés et le matériel récupéré par les militaires

Quatre membres de la guérilla du PCP-SL, un policier et un militaire sont morts lundi 24 août dans un affrontement qui a eu lieu dans la région de la vallée des rivières Apurímac, Ene et Mantaro, près de la ville d’Ayacucho. L’affrontement a eu lieu dans une zone de jungle du district d’Anchihuay. Les guérilleros maoïstes décédés ont été identifiés comme étant les camarades Cirilo, qui dirigeait la colonne, Roger, Wilmer et Alejandro. Un policier et un militaire, membres d’une patrouille des forces combinées, ont également été tués dans la fusillade. Après la confrontation, trois fusils Galil, un pistolet et des fournitures militaires (jumelles, lunette de vision nocturne, etc.) ont été récupérés par les forces de sécurités.

Combattants de la guérilla maoïste au Pérou