Kora Nageswara Rao (50 ans), alias Nagesh, membre dirigeant du comité régional de Pedabayalu-Korukonda du CPI (maoïste), a été arrêté. Membre d’une tribu autochtone, originaire de la région de Chintapalli, il avait un lien direct avec les habitants des régions de Galikonda, Korukonda et Pedabayalu, et bénéficiait d’un bon soutien de la part de la population tribale. Les forces de sécurité avaient mené plusieurs opérations pour tenter de le capturer. Avec l’arrestation de Kora, la responsabilité de la guérilla maoïste régionale incombe à un autre maoïste recherché, Ashok. Une opération de contre-guérilla mobilisant des forces spéciales « Greyhounds » et SOG (Special Operations Group) est en cours.

Kora Nageswara Rao

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Un chef d’escouade d’une unité anti-guérilla « Commando Battalion for Resolute Action » (CoBRA) a été blessé aujourd’hui lors d’un affrontement avec des maoïstes dans le district de Bijapur, dans l’état du Bastar. La fusillade a eu lieu vers 13h10 dans la forêt entre les villages de Kottaguda et de Pegdapalli, alors qu’une équipe conjointe de la District Reserve Guard (DRG), de la Special Task Force (STF) et du 210e bataillon de la CoBRA était chargée d’opérations anti-maoistes. Dimanche, quatre membres du personnel de sécurité ont été blessés lors d’une attaque maoïste contre un camp de police dans le district de Bijapur.

Commandos COBRA de la CRPF à l'entraînement

 

Dossier(s): Inde-Népal Tags: , ,

Les soldats du 1er bataillon des forces spéciales ont accroché une groupe d’environ sept maoïstes à Barangay Imbayao, le 18 avril. Les militaires ont tué un des maoïstes, Darren Jane Tilucan et saisi deux armes. Parallèlement, les troupes du 75e bataillon d’infanterie de l’armée de terre ont découvert une cache d’armes de la NPA à Barangay Caras-an, Tago, Surigao del Sur, dans la région de Caraga, le 19 avril. Cette cache contenait notamment sept AK-47.

Combattants de la NPA

Combattants de la NPA

Dans la nuit du vendredi 8 avril, un véhicule militaire qui circulait sur la route d’El Singo, dans une zone rurale de la municipalité d’Ituango, dans le nord d’Antioquia, a été attaqué à l’IED. Cette action a été menée par les membres du Front 18 des FARC qui ont refusé la capitulation présentée comme « accord de paix ». Trois militaires ont été tués dans cette opération et dix autres blessés. Moins de 24 heures plus tard, un autre soldat a été tué, dans l’est du pays, alors qu’il participait à une opération anti-guérilla contre l’ELN dans une zone rurale d’El Tarra (Norte de Santander).

Dossier(s): Amérique Latine Tags: , ,

Un membre présumé de la New People’s Army (NPA) a été tué et deux autres ont été blessés par les troupes gouvernementales dans le Negros Oriental. La fusillade a eu lieu à Barangay Enrique Villanueva aujourd’hui jeudi à 8 heures du matin. Les militaires affirment avoir retrouvé des armes et des engins explosifs improvisés sur le site de l’affrontement.

Quatre membres présumés de la New People’s Army (NPA) ont été tués à Lake Sebu, dans le sud de Cotabato, samedi. Ariel Lasib, Johndel Limosnero et leurs deux compagnons étaient sur des motos séparées lorsqu’ils ont été arrêtés à un poste de contrôle tenu par une équipe conjointe de la police et de l’armée à Barangay Upper Maculan. C’est à ce moment que la fusillade a eu lieu. Lasib et Limosnero étaient des responsables du commandement régional du Front de guérilla Musa-Far South Mindanao de la NPA.

Combattants de la NPA (archive)

Combattants de la NPA (archive)

Un policier a été tué et cinq soldats gouvernementaux ont été blessés dans une embuscade tendue par la New People’s Army à Las Navas, dans le nord de Samar, lundi. Le détachement anti-guérilla se dirigeait vers le village d’Osang à Catubig, lorsque les guérilleros ont fait exploser des IED vers 7 heures du matin. Les blessés sont trois policiers de la 1ère compagnie de la force mobile de la PNP, basée dans la ville de Catubig, et deux soldats du 20e bataillon d’infanterie de l’armée, basé à Las Navas. Il s’agit de la deuxième attaque à l’IED dans la ville de Catubig cette année, visant les forces de l’ordre. Le 22 mars, la guérilla avait fait exploser des IED dans le village de Nagoocan, blessant un soldat.

Des opérations de contre-guérilla menées par l’armée philippine contre la Nouvelle armée populaire (NPA) dans le Negros Central se sont soldées par la mort de deux maoïstes dont un médecin. Elbert « Carding » Nicolas Quillano, chef de peloton, et Jessa « Clea » Luiso Quillano, médecin, qui appartenaient au Front n°2 (Negros central) de la NPA ont été tués par les militaires du 94e bataillon d’infanterie à Barangay Buenavista, vendredi après-midi. Les militaires ont récupéré sur les deux hommes un pistolet, une tablette, une radio portative, deux téléphones portables, des médicaments et des documents.

Guérilleros maoïstes aux Philippines

Guérilleros maoïstes aux Philippines

Mardi 29 mars, l’ELN a libéré pour raison humanitaire cinq prisonniers dont un soldat qu’elle avait capturé dans le département de Norte de Santanders. Par ailleurs, la guérilla a annoncé la libération prochaine d’une sous-officier toujours pour raison humanitaire. Il s’agit du Sergent Dariana del Carmen Mora Beleño qui avait été envoyée conduire des opérations de renseignements par l’armée alors qu’elle était enceinte. Elle avait été capturé par des unités du Front de guerre Darío Ramírez Castro qui avait souhaité la libérer après vérification de son identité. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avait cependant ralenti cette opération, ce qui a conduit le Sergent Beleño a accoucher en captivité.

Combattantes de l'ELN

Combattantes de l’ELN

Les deux accrochages armés successifs ont abouti à la mort d’Ezequiel Cortez Daguman alias Rey, membre du comité central du Parti communiste des Philippines. Ont également été tués Ruel Baylon alias James et Quirino Remegio alias Jelly/Manoy, deux autres cadres de l’insurrection maoïste. Ezequiel Cortez Daguman était recherché pour trois régions judiciaires pour des actions de la guérilla. Les militaires ont en outre récupéré des armes (photos) et des documents. Ce sont des militaires de la 1001e brigade d’infanterie qui ont effectué cette opération à Barangay Tupaz, (Davao De Oro), dimanche matin 27 mars.