Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > 1er Mai : Un mort et de nombreuses arrestations à Istanbul

1er mai 2017

1er Mai : Un mort et de nombreuses arrestations à Istanbul

La police turque a fait usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc à Istanbul, ce lundi 1er mai, pour disperser les manifestants qui souhaitaient rallier la place Taksim malgré l’interdiction des autorités. Un manifestant de 57 ans a perdu la vie, écrasé par une arroseuse de la police. La police locale a annoncé l’arrestation de 165 personnes, dont 139 pour des "manifestations non autorisées" à Istanbul. La place Taksim fut le principal lieu de rassemblement pour le 1er Mai jusqu’en 1977, date à laquelle 34 personnes furent tuées. Après avoir été réautorisés en 2010, les rassemblements y ont été à nouveau interdits après les grandes manifestations antigouvernementales de 2013.

Des barrages policiers ont ainsi été installés lundi pour bloquer les accès à la place située sur la rive européenne d’Istanbul. Plus de 30.000 policiers ont été déployés à Istanbul pour la journée. A Ankara, au moins 6 000 personnes ont manifesté, brandissant des lettres géantes formant le mot hayir ("non", en turc), ainsi que des banderoles "Non, c’est non", en référence au referendum constitutionnel augmentant les pouvoir du président Erdogan.

Arrestation à Istanbul Arrestation à Istanbul

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?