Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie > Bangladesh : Travailleurs et syndicalistes agressés

5 juin 2017

Bangladesh : Travailleurs et syndicalistes agressés

En mars dernier, les travailleurs des usines Orchid et Savar du groupe Azim, situées à Chittagong, ont déposé une quatrième demande d’enregistrement d’un syndicat. La demande d’enregistrement du premier syndicat de l’usine Savar a été à nouveau rejetée tandis que la décision concernant l’usine Orchid est attendue très prochainement. Le 27 mai, des hommes de main ont menacé et agressé physiquement les travailleurs et les responsables du syndicat en formation devant la porte de l’usine.

Le jour suivant, les violences ont continué, les travailleurs et responsables syndicaux ont été à nouveau battus et menacés de mort s’ils continuaient de vouloir former des syndicats. Les agresseurs ont également menacé des membres des familles des syndicalistes. L’épouse d’un dirigeant syndical a été menacée avec un couteau, et le frère d’un autre responsable a été kidnappé et libéré plus tard. Les forces de police locales présentes ont assisté aux attaques sans réagir.

Syndicalistes agressés au Bengladesh Syndicalistes agressés au Bengladesh

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?