Au moins 8 anarchistes et antifascistes ont été arrêtés dans les heures précédant la Coupe du Monde, leurs maisons ont été fouillées, leurs ordinateurs et téléphones saisis. L’une des personnes arrêtées est Elisa qui est la principale témoin dans un procès accusant des policiers de torture et qui commençait hier à Rio. Au total, ce sont 17 mandats d’arrêts qui ont été délivrés par une nouvelle esquade de police qui enquête exclusivement sur les réseaux sociaux. Les personnes arrêtées pourraient donc être accusées de terrorisme et de crimes informatiques puisqu’elles seraient accusées d’être membres du “Black Bloc” (Sic) ou de Anonymous.
La situation est encore assez floue et les informations tombent au compte-goutte, n’hésitez pas à repasser pour plus de précision.

10433231_741364492552163_9059135140256905545_n.jpg