Actualité de la répression et de la résistance à la répression

27 mai 2017

Japon : Nouvelle législation répressive

Sous couvert de prévention du terrorisme et du crime organisé, le gouvernement japonais se dote d’un arsenal législatif très controversé. Le projet de loi contre toute forme de « conspiration » a été voté le 23 mai par la Chambre basse et devrait l’être à la mi-juin par le Sénat. S’il entre en vigueur, il permettra la mise en examen d’une personne ou d’un groupe pour son implication dans la préparation ou la réalisation d’actes terroristes ou criminels.

Cette loi, placée dans la perspective des Jeux olympiques de Tokyo en 2020 est un projet déjà présenté et rejeté en 2003 et 2005. Les associations de défense des droits de l’homme, l’ordre des avocats, des journalistes et des universitaires redoutent un détournement de l’objectif affiché pour permettre la surveillance arbitraire de n’importe quel citoyen opposé aux politiques gouvernementales, alors que la police bénéficie déjà d’une importante marge de manœuvre en la matière.

Policiers japonais Policiers japonais

27 mai 2017

Palestine : Fin de la grande grève de la faim des prisonniers palestiniens

Les centaines de prisonniers de sécurité palestiniens détenus en Israël ont accepté de mettre un terme à leur grève de la faim, commencée le 17 avril. L’annonce a été faite ce matin à l’aube. Vendredi soir, un accord a été conclu entre l’administration pénitentiaire – en réalité, le gouvernement israélien – et les représentants des prisonniers, avec la médiation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). La détérioration de la santé des prisonniers, au bout de quarante jours de jeûne, a augmenté la pression pour la recherche d’une solution. L’administration pénitentiaire a transféré les 13 membres du comité des grévistes, dont Marouane Barghouti, vers la prison d’Ashkelon, pour vraiment négocier.

L’accord demeure encore flou. Ce qui est certain, c’est que les prisonniers auront le droit, à nouveau, à deux visites mensuelles, comme ce fut le cas dans le passé. Mais les grévistes réclamaient plus largement un assouplissement des droits de visite : leur durée allongée, leur élargissement à la famille éloignée, etc. En outre, on ne sait, pour l’heure, ce qui a été décidé concernant les autres revendications : par exemple, l’instauration de cabines téléphoniques ; l’accès à la presse ou à des livres ; la possibilité de s’inscrire dans des universités israéliennes ; une meilleure prise en charge médicale des détenus gravement malades ; et puis, la fin des détentions administratives, sans inculpation ni procès, pendant des mois.

Des Palestiniennes brandissent des photos de leurs proches emprisonnés en Israël, devant les bureaux de la Croix rouge de Jérusalem Est, avant-hier 25 mai Des Palestiniennes brandissent des photos de leurs proches emprisonnés en Israël, devant les bureaux de la Croix rouge de Jérusalem Est, avant-hier 25 mai

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
26 mai 2017

Colombie : Affrontements devant l’université de Cali

Des manifestants masqués sorti vers 14H00 du campus de l’Universidad del Valle, à Cali, se sont affrontés avec les membres de la police anti-émeute (ESMAD) après avoir bloqué l’avenue Pasoancho. ils ont lancé des pierres et des engins explosifs artisanaux sur les froces de police qui ont repris le contrôle de la situation vers 16H00.

Affrontements devant l'Universidad del Valle Affrontements devant l’Universidad del Valle

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
26 mai 2017

Kazakhstan : Deux dirigeants syndicaux condamnés à la prison

Un tribunal du Kazakhstan a condamné Amin Eleusinov, un dirigeant syndical de la Oil Construction Company (OCC), à deux ans de prison. Le tribunal a prononcé la peine le 16 mai après avoir condamné Eleusinov pour détournement de fonds et pour avoir insulté et agressé un représentant de l’autorité de l’État. Eleusinov avait été arrêté en janvier après que des centaines de travailleurs de l’OCC aient été en grève de la faim pendant deux semaines pour protester contre l’interdiction de leur syndicat (voir notre article). La grève a été arrêtée après qu’un tribunal l’ai déclaré illégale.

Le militant syndical Nurbek Qushaqbaev, qui a été arrêté avec Eleusinov, avait été condamné à 2 ans et demi d’emprisonnement en avril, après qu’un tribunal l’ai déclaré coupable d’avoir déclenché une grève illégale.

 Amin Eleusinov Amin Eleusinov

26 mai 2017

Bruxelles : 140 arrestations au sommet de l’OTAN

Dans le cadre de l’initiative Stop Nato 2017, plusieurs dizaines de personnes ont bloqué hier vers 14H30 (une trentaine en s’attachant, reliées par les bras avec des tubes) le carrefour Bordet à Evere. La police a procédé à plusieurs arrestations vers 16H45. Les manifestants ont ainsi forcé le convoi des délégations des chefs d’Etat et de gouvernement des 28 pays membres de l’OTAN d’emprunter un autre chemin. Trois bannières ont par ailleurs été posées sur le ring entre l’aéroport et l’Otan sur les structures métalliques utilisées pour les panneaux directionnels, ce qui a amené à d’autres arrestation. Il y aurait eu au total, pour cette journées 140 arrestations de manifestants, arrestations a priori administratives.

Blocage à Evere Blocage à Evere

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
25 mai 2017

Bruxelles : Apéro antirep’ au Sacco demain vendredi

Pour aider à payer le loyer du Sacco-Vanzetti   et à financer les activités anti-répression du Secours rouge : apéro antirep demain à partir de 19H00.

L’agenda du Sacco-Vanzetti

. .

25 mai 2017

Inde : Cinq guérilleros présumés condamnés à mort

Un tribunal du district de Munger, dans le Bihar, a condamné à mort cinq personnes accusées d’être membre du PCI(maoïste) et d’être responsable d’une action au cours de laquelle deux membres de la CRPF   ont été abattus en 2014. Le juge qui a prononcé cette peine l’a assortie d’une amende de 350 euros. Les cinq hommes sont accusés d’avoir participé à une attaque menée en avril 2014 en marge des élections dans le district. Selon l’accusation, environ 50 guérilleros avaient tendu une embuscade à un véhicule transportant des soldats de la CRPF   sur la route entre Gangta et Lakshmipur, tuant deux d’entre eux et en blessant dix autres.

Etat du Bihar Etat du Bihar

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - - Nos sources
25 mai 2017

France : Vers une nouvelle prolongation de l’état d’urgence

Dans son ouvrage Révolution publié en novembre 2016, Macron appelait à une sortie de l’état de siège « dès que cela sera possible », précisant que « sa prolongation sans fin, chacun le sait, pose plus de questions qu’elle ne résout de problèmes ». Ce mercredi, deux jours après l’attentat de Manchester, il vient d’annoncer un renouvellement de l’état d’urgence qui arrivait à échéance le 15 juillet. A l’issue du conseil de défense, il a précisé que le Parlement serait saisi d’une prolongation jusqu’au 1er novembre. Il réclame, en outre, une nouvelle loi dans les prochaines semaines qui viendrait s’ajouter aux textes qui se multiplient depuis trente ans pour « renforcer la sécurité face à la menace terroriste ».

La décision de Macron, si elle est suivie par le Parlement, marquerait la sixième prolongation de l’état d’urgence, instauré par François Hollande après les attentats du 13 Novembre. La France connaîtrait donc une période inédite de vingt-trois mois ininterrompus sous ce régime législatif d’exception. Créé en 1955 durant la guerre d’Algérie, il permet notamment d’assigner à résidence toute personne « dont l’activité est dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics » et autorise des perquisitions à domicile de jour comme de nuit sans passer par l’autorité judiciaire.

État d'urgence en France État d’urgence en France

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
25 mai 2017

Brésil : Deux ministères incendiés par les manifestants, l’armée déployée

Quelque 150.000 manifestants ont défilé pour réclamer la destitution du Président Temer, visé par une opération anti-corruption et la tenue d’une élection présidentielle anticipée. Ces manifestations ont débouché sur des affrontements avec les forces de l’ordre. Les autorités brésiliennes ont dû évacuer les employés des bâtiments du ministère de l’Agriculture, dans la capitale Brasilia, que les manifestants ont incendiés.

Ensuite, tous les ministères de la ville ont été évacués. Des troupes ont été déployées sur place afin de stopper les manifestants et protéger les bâtiments. Après le ministère de l’Agriculture, c’est celui des Finances qui a été visé par les manifestants : le bâtiment a été également incendié. Le ministère de la Planification a également été attaqué, et ses vitres ont été brisées. La police militaire, y compris la police montée, est intervenue contre les manifestants. ​Les organisateurs de la manifestation accusent la police d’avoir utilisé des armes à feu et font état d’un mort à la suite de tirs. Il y a en tout cas des dizaines de blessés. Le président Temer a ordonné mercredi à l’armée de protéger les bâtiments gouvernementaux de Brasilia.

Les affrontements à Brasilia Les affrontements à Brasilia

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
25 mai 2017

Bruxelles : Procès le 15 juin contre l’EZLN Zoologique

Le 9 mai derniers, 70 activistes de l’EZLN (Ensemble Zoologique de Libération de la Nature) déguisés en animaux ont ciblé les bureaux de l’ECPA, un lobby qui rassemble les plus gros producteurs de pesticides mondiaux tels que Bayer, BASF, Monsanto, Syngenta, Dow, Dupont. Durant l’action, des banderoles ont été déployées, des œufs lancés sur la façade, des slogans ont été peints sur les vitrines, etc... Neuf personnes ont été arrêtées judiciairement pour les graffitis, mais également pour "dégradation de biens immobiliers". Elles passeront en procès à Bruxelles ce 15 juin. Un rassemblement solidaire de soutien aura lieu à 13h30, Place Poelaert. Les manifestants qui le veulent sont d’ailleurs invités à se déguiser en animaux.

L’Ensemble Zoologique de Libération de la Nature

Rassemblement le 15 juin Rassemblement le 15 juin

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
25 mai 2017

Turquie : 20 ans requis contre deux professeurs en grève de la faim

Deux enseignants, Nuriye Gulmen et Semih Özakça sont en grève de la faim depuis plus de deux mois, après avoir été été limogé avec 100.000 autres personnes dans le cadre des purges qui ont suivi le putsch. Alors qu’ils étaient en grève de la faim, ils ont été arrêtés ce lundi 22 mai et sont depuis emprisonnés dans l’attente de leur procès à Ankara pour "appartenance à une organisation terroriste" (le DHKP-C  ). Les deux enseignants déclaraient quelques jours avant leur arrestation "pour nous, la résistance continuera en prison, la résistance doit se poursuivre à l’extérieur". Leurs avocats ont également été arrêtés.

Un rassemblement aura lieu à Bruxelles ce samedi. Heure et lieu à préciser.
EDIT : La manifestation est reportée à samedi 3 juin, 14H00-17H00 Place de la Monnaie

Nuriye Gulmen et Semih Özakça Nuriye Gulmen et Semih Özakça

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Palestine : Affrontements lors de la visite de Trump

Au moins neuf Palestiniens ont été blessés lundi lors d’une manifestation devant le check point de Kalandia qui relie Jérusalem et le nord de la Cisjordanie. Trois Palestiniens auraient été blessés par balles de guerre en direct tandis que six autres après avoir été touchés par des balles acier-caoutchouc. Des dizaines de Palestiniens ont également souffert d’une inhalation de gaz et 18 ont dû bénéficier d’un traitement médical. La manifestation en faveur des prisonniers grévistes de la faim a eu lieu alors que le président américain Donald Trump est arrivé en Israël.

Le checkpoint de Kalandia Le checkpoint de Kalandia

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Chine : Répression de manifestations de paysans lésés par des élus véreux

Les villageois de Yuyi, dans le district de Chaoyang (province de Guangdong), accusent les autorités locales d’avoir détourné à leur seul profit l’argent de la vente de terres agricoles. Ne voyant aucune suite aux plaintes qu’ils ont déposées aux autorités supérieures, plus de 1.000 personnes se sont rassemblées mardi devant le siège du comité local du Parti communiste chinois. La police est intervenue brutalement, battant plusieurs manifestants. Les forces de l’ordre ont ensuite établi un cordon de "sécurité" autour du village.

Toujours dans la province de Guangdong, les forces de police ont arrêté un nombre inconnu de personnes après les affrontements avec des résidents du village de Mashan, près de la ville de Puning, qui manifestaient eux aussi contre la corruption des autorités locales. La police anti-émeute a tiré des gaz lacrymogènes après que des manifestants aient envahi une station de train à grande vitesse voisine, obligeant les trains à s’arrêter temporairement. Les autorités ont coupé le téléphone (fixe et cellulaire) et l’accès Internet à tout le village. A Mashan, les autorités supérieures avaient reconnus le fait de corruption et annulé certaines ventes illégales, une mesure insuffisante pour les villageois.

Le TGV du Guandong, un moment bloqué par les manifestants Le TGV du Guandong, un moment bloqué par les manifestants

Voir le dossier: Reste de l’Asie et Océanie avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Bruxelles : Mobilisation contre Trump et l’OTAN - Coordonnées de la Legal Team

Une Legal Team a été mise en place pour ces 24 et 25 mai, dates de mobilisation à Bruxelles contre Donald Trump et contre le sommet de l’OTAN. Il y a deux numéros :
- En cas d’arrestation "administrative" ou de questions légales : +32487672171
- En cas d’arrestation judiciaire uniquement : donnez le nom de l’avocat (Olivier Stein) et ce numéro +32489255251

"Trump not welcome" "Trump not welcome"

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Bahrein : La police tue cinq manifestants

Siège de la Ve flotte américaine, le Bahreïn est secoué par des manifestations animées par la majorité chiite qui réclame un régime constitutionnel, ce que refuse le régime monarchique sunnite. La police a ouvert le feu mardi pour disperser des manifestants, faisant cinq morts. Cette opération, qui a fait également des dizaines de blessés et 286 prisonniers, a permis aux autorités de démanteler un sit-in observé depuis des mois dans un village chiite. Elle est survenue après une rencontre à Ryad dimanche entre le roi de Bahreïn et le président américain Donald Trump.

Répression au Bahrein Répression au Bahrein

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Téléchargez notre Clé PGP

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

Apéro Antirep ce 26 mai au Sacco-Vanzetti  

Soirée de soutien aux internationalistes espagnols réprimés pour leur engagement au Rojava   ce 9 juin

Notre local, le Sacco Vanzetti, 54 Chaussée de Forest à Bruxelles

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava  

Vignette No procès Historique des poursuites en cours contre nos membres

Numéro de compte de solidarité (IBAN) : BE09 0016 1210 6957

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?