Actualité de la répression et de la résistance à la répression

20 octobre 2017

Bruxelles : Manifestation pour Nuriye et Semih ce vendredi

Le Comité belge pour la levée de l’état d’urgence en Turquie et le SAD (Syndicat des avocats pour la démocratie) appellent à manifester pour Nuriye et Semih.
Rassemblement de soutien à Nuriye et Semih ce vendredi 20 octobre, jour de la troisième audience de leur procès à Ankara, à 16:00 devant le Consulat de Turquie (4 rue Montoyer, à Bruxelles).

(La manifestation aura donc lieu juste avant la manifestation pour Georges Abdallah et non loin.)

Liberté pour Nuriye et Semih Liberté pour Nuriye et Semih

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
19 octobre 2017

Inde : La police est sur le qui-vive

Une série de renseignements concernant les mouvements d’un petit groupe de maoïstes dans la zone de jonction entre les trois districts de Puranakot, Narasinghpur et Nayagarh (Odisha) a placé la police de l’état sur le qui-vive. Les policiers ont commencé leurs opérations de ratissage dans le district d’Angul. "Nous avons reçu des renseignements concernant les mouvements d’un petit groupe de maoïstes dans les districts de Puranakot, Narasinghpur et Nayagarh. Nous vérifions ces renseignements" a affirmé le commissaire de police de l’Odisha ce mercredi. Un peloton de la CRPF   et une unité de la District Voluntary Force ont été déployés, et un second peloton de la CRPF   y sera envoyé en renfort tout bientôt. La présence maoïste dans la région n’est pas récente, mais l’augmentation de leurs mouvements inquiète les autorités. Ce renforcement des forces de sécurité est en accord avec la politique actuelle du gouvernement de répression accentuée dans des régions de plus en plus vastes.

L'état d'Odisha L’état d’Odisha

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - Nos sources
19 octobre 2017

France : L’état d’urgence permanent voté ce mercredi

Le Parlement français adopte définitivement mercredi une loi antiterroriste poussée par le président Emmanuel Macron, qui vise à transposer dans le droit commun certaines mesures de l’état d’urgence en vigueur depuis les attentats de Paris du 13 novembre 2015, qui prend fin le 1er novembre. L’état d’urgence qui confère aux autorités des pouvoirs exceptionnels, devait être temporaire, mais il a en fait été prorogé à six reprises, au gré des attentats ou des menaces. Dénoncée comme liberticide, critiquée par des experts de l’Onu, la loi antiterroriste a suscité très peu de débat public.

Au centre de ce texte : le renforcement des pouvoirs de l’autorité administrative (préfets, ministre de l’Intérieur) pour assigner quelqu’un (non plus à résidence, mais dans un périmètre au minimum égal à la commune), réaliser des perquisitions, fermer un lieu de culte ou faire des contrôles d’identité près des frontières. Le tout sans feu vert judiciaire, perquisitions exceptées.

Vote au parlement français Vote au parlement français

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
19 octobre 2017

Kurdistan : Kirkouk et Khanaqin se rebellent contre l’occupation irakienne

Suite à la trahison du PDK et du PUK (les deux partis kurdes irakiens qui ont retiré leurs combattants des ’zones disputées’, abandonnant plusieurs grosses villes kurdes au contrôle des milices chiites et de l’armée irakienne), les habitants des villes de Kirkouk et de Khanaqin se sont rebellés contre l’occupant irakien. A Khanaqin, la police fédérale irakienne a tiré dans la foule, faisant au moins 4 morts et 29 blessés.

Les manifestants emmènent les morts et les blessés. Les manifestants emmènent les morts et les blessés.

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
19 octobre 2017

Belgique : Ludwig, mitraillé au flashball et tabassé par la police à Namur

Dans la nuit du 13 au 14 octobre, des membres du "Collectif Mendiant(e)s d’Humanité" ont tenté d’ouvrir un nouveau bâtiment vide situé non loin du parlement Wallon, rue Notre Dame, à Namur. La police est arrivée assez rapidement, alertée par une voisine. Ludwig Simon a voulu récupérer son pied de biche, Ludwig est un militant mendiant déjà médiatisé lors du mouvement contre le règlement anti-mendicité et suite à la répression d’une occupation de la place d’Armes le 8 juillet dernier. Il a ensuite été mitraillé à coups de flash-ball une dizaine de fois par les agents du Groupe d’Intervention Spéciale, bien connu pour leurs méthodes brutales. Il semblerait qu’une fois à terre il fut également frappé au visage par les agents. Dès le lendemain matin, les médias et le Procureur du Roi ont relayé la version policière incriminant Ludwig (qui aurait selon la police "foncé vers eux avec le pied de biche en criant qu’il allait les tuer") et les mendiants qui se sont pourtant fait expulser sans opposer de résistance, comme à leur habitude. Le collectif occupe actuellement un bâtiment public rue d’Arquet et devait le quitter mais suite aux récents reportages sur le logement à Namur il a reçu un délai de 15 jours supplémentaires. Un travailleur de l’Abri de Nuit qui avaient émis des critiques à l’égard de la ville de Namur aurait également été licencié.

Ludwig Simon Ludwig Simon

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
18 octobre 2017

France : Soirée solidaire pour Georges Abdallah demain à Marseille

Une soirée de solidarité avec Georges Abdallah aura lieu demain jeudi 19 octobre, à partir de 19H, à Marseille (La Dar Lamifa, 127 rue d’Aubagne).

Plus d’info ici

. .

Cette soirée s’inscrit dans la semaine internationale d’action pour Georges Abdallah qui a déjà vu se réaliser :
13 octobre : Soirée de solidarité au Cinéma Utopia, à Bordeaux.
14 octobre : repas de solidarité à l’Athénée libertaire, à Bordeaux
14 octobre : initiative solidaire (accrochage de banderole pendant un match de football) au stade de Peristeri, à Athènes.
16 octobre : Rassemblement devant la représentation française à l’ONU, à New-York
16 octobre : tagage solidaire du siège de BNP-Paribas à Bruxelles
17 octobre : Soirée d’information au Centre culturel de Villeneuve

A venir

18 octobre : Rassemblement à Manchester
19 octobre : Soirée de soutien au Dar Lamifa, à Marseille
20 octobre : Rassemblement à La Haye
20 octobre : Rassemblement devant le consulat de France à Bruxelles
20 octobre : Soirée solidaire au Sacco-Vanzetti  , à Bruxelles
20 octobre : Soirée solidaire au Hangar de la Cépière, à Toulouse
21 octobre : Manifestation à Lannemezan
21 octobre : Rassemblement à Tunis devant l’ambassade de France
21 octobre : Rassemblement à Dublin
21 octobre : Rassemblement devant l’ambassade de France à Berlin
21 octobre : Colloque solidaire à Baalbeck
21 octobre : Gala de boxe de solidarité à Lyon
23 octobre : Rassemblement devant le consulat de France à New-York
23 octobre : Meeting au camp de Chatila
22 octobre : Meeting à l’Université Saint-Joseph à Beyrouth
24 octobre : Rassemblement devant l’ambassade de France à Athènes

Voir le dossier: France - Georges I. Abdallah avec les tags: - Nos sources
18 octobre 2017

Catalogne : Arrestations de dirigeants indépendantistes et manifestation monstre de solidarité

200.000 Catalans sont descendus dans la rue hier mardi contre la mise en détention de deux importants responsables indépendantistes inculpés de sédition. A midi, des milliers d’employés avaient déjà quitté sous un ciel bleu leur poste de travail pour se masser en silence dans la rue, quelques minutes, le temps de réclamer "la libération des prisonniers politiques". En début de soirée, 200.000 personnes s’étaient massées sur l’une des plus grandes intersections de la ville armées de bougies, et criant "Libertad, Libertad, Libertad".

Les deux responsables indépendantistes incarcérés lundi soir sont Jordi Cuixart et Jordi Sanchez, qui dirigent les deux principales associations indépendantistes de Catalogne, Omnium Cultural et l’Assemblée nationale catalane (ANC), à l’énorme capacité de mobilisation. La juge a estimé qu’ils risquaient de "détruire des preuves" et "récidiver", expliquant qu’ils appartenaient à un "groupe organisé" dont le but est de rechercher "en dehors de la légalité" l’indépendance de la Catalogne. Toujours sur le front judiciaire, la Cour constitutionnelle espagnole a définitivement annulé, a posteriori, la loi catalane organisant le référendum. Dans son arrêt, elle souligne qu’il n’existe pas un "droit à l’autodétermination" pour les "peuples d’Espagne".

Le rassemblement d'hier à Barcelone Le rassemblement d’hier à Barcelone

Voir le dossier: Espagne avec les tags: - - - Nos sources
17 octobre 2017

Bruxelles : Initiative pour Georges Abdallah

La nuit de lundi à mardi, une des façades du complexe administratif central de la BNP Paribas à 1000 Bruxelles a été taguée pour la libération de Georges Abdallah avec un grand pochoir à l’image du prisonnier

BNP Paribas tagué à Bruxelles BNP Paribas tagué à Bruxelles

La semaine internationale d’action pour Georges compte parmi d’autres initiatives :

Manifestation devant la prison de Lannemezan (Hautes Pyrénées) où est détenu Georges. La manifestation partira de la gare à 14h pour aller devant la prison. Cars et covoiturage partiront de Paris, Toulouse, Marseille, Pau, Tarbes… et d’autres villes encore. A Paris, rendez-vous vendredi 20 octobre, à 21h, au pied de la statue de la République, pour un départ en car à 22h. Retour à Paris dimanche vers 6h. Pour réserver sa place, écrire à : campagne.unitaire.gabdallah@gmail.com

Rassemblement devant le consulat de France à Bruxelles. De 17H30 à 18H30, 42 Boulevard du Régent (métro Art-Loi). Le rassemblement sera suivi en soirée de rencontres entre participants au rassemblement au local Sacco-Vanzetti.

17 octobre 2017

Palestine : Affrontements au camp d’Al-Dheisheh

Des jeunes palestiniens ont été blessés par balles lors d’affrontements qui ont éclaté avec les forces israéliennes dans le camp de réfugiés d’Al-Dheisheh à Bethléem, au sud de la Cisjordanie occupée. Les affrontements ont éclaté lors d’un raid israélien sur le camp. Les forces israéliennes ont attaqué démonstrativement le camp en tirant à balles réelles, en lançant de grenades assourdissantes et des bombes lacrymogènes, provoquant des affrontements. Profitant de cette diversion, des unités secrètes israéliennes déguisées en civils palestiniens ont attaqué des maisons de résidents dans le camp et ont emmené prisonnier un Palestinien de 20 ans.

Le camp de Deisheh Le camp de Deisheh

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - Nos sources
17 octobre 2017

France : La police défend les monarchistes contre les antifas à Marseille

Comme l’an dernier, les monarchistes de l’Action française Provence organisaient ce samedi leur réunion de rentrée dans leur local de la rue Navarin à Marseille. La réunion était protégée par un important dispositif policier en raison de l’appel à un rassemblement antifasciste, d’autant qu’un jeune homme avait été agressé vendredi soir par une trentaine de fascistes à quelques mètres de là. La manifestation antifa, au cris de « Louis XVI est mort » et « Massilia antifascista ! » a été bloquée par les CRS. Protégés par le cordon de CRS, les monarchistes ont lancé des dizaines de bouteilles sur les antifas. Lorsque ceux-ci ont riposté, la BAC et les CRS les ont violemment chargé.

Les affiches monarchistes sont arrachées Les affiches monarchistes sont arrachées

17 octobre 2017

Internet : Comment se protéger de la faille KRAck qui vise tous les appareils connectés au WiFi

Un chercheur de la KU Leuven a trouvé une faille très grave qui vise le protocole de protection de la très grande majorité des réseaux WiFi dans le monde, WPA2. Un attaquant peu ainsi pirater un appareil connecté à un WiFi (ordinateurs, smartphones, objets connectés) et facilement espionner ou injecter du contenu. D’autres protocoles protègent les données au-delà du WiFi, comme HTTPS par exemple. Mais, pour ce dernier exemple (d’autres existent), il est possible en injectant du contenu vers la cible de l’empêcher d’utiliser HTTPS et ainsi de dérober des données.

La première étape est de mettre à jour au plus vite les engins connectés :
- Android : Les smartphones Android qui bénéficient des patchs de sécurité mensuels de Google (donc les roms AOSP, LineageOS, les smartphones Nexus et Pixel et d’autres) recevront le patch dans la mise à jour du 6 novembre prochain.
- Apple : Tous les produits sous iOS, macOS, watchOS et tvOS (donc tous les produits Apple dont iphone, ipad, macbooks, etc.) recevront la mise à jour dans les prochains jours ou prochaines semaines, le patch est actuellement en phase de test béta.
- Linux : Le patch pour Debian est déjà disponible, les distributions basées Debian (dont Ubuntu) à jour sont donc probablement protégées.
- Microsoft : Le patch est publié depuis le 10 octobre, il suffit de lancer Windows Update. Si les mises à jour automatiques de Windows 10 sont activées vous êtes probablement déjà protégé.

De façon générale, une bonne technique de protection contre ce genre d’attaques et contre l’espionnage via WiFi est d’utiliser un VPN. Pour choisir un bon VPN, il faut éviter à tout prix d’en utiliser un gratuit, qui fera plus de mal que de bien. Un VPN généralement considéré comme sûr et coûtant 5€/mois pour 4 appareils protégés est Mullvad, qui est également simple d’utilisation, complètement anonyme et permet les paiements anonymes.

KRAck KRAck

17 octobre 2017

Inde : La guérilla abat un informateur de police

Un informateur de la police âgé de 29 ans a été abattu par des guérilleros maoïstes à la frontière entre l’Andhra Pradesh et l’Odisha ce lundi. Gampa Lova Srinu a été abattu à proximité d’un hameau du district de Visakhapatnam (Andhra Pradesh). Dimanche matin, Srinu s’était rendu sur le marché de Korukonda où il gérait une petite affaire. C’est en rentrant le soir qu’il a été attaqué par des membres du Korukona Area Committee du PCI (maoïste). L’inspecteur de police local a déclaré qu’une lettre avait été découverte à proximité de son corps, lettre écrite par Ramana, le secrétaire du Korukonda Area Committee.

Guérilleros maoïstes Guérilleros maoïstes

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - Nos sources
17 octobre 2017

Irak/Rojava : Les peshmergas abandonnent Shengal encore une fois

Après la trahison des peshmergas du PUK (Union Patriotique du Kurdistan) hier à Kirkouk, les peshmergas du PDK (Parti Démocrate du Kurdistan) ont suivi le même chemin cette nuit en abandonnant les zones qu’ils contrôlaient dans le Mont Shengal (aussi connu sous son nom arabe ’Sinjar’). Les positions ont été cédées aux Hachd al-Chaabi (Unités de Mobilisation Populaires, les milices chiites loyales au pouvoirs irakien et iranien dont certaines comprennent des combattants yézidis). La majorité du centre-ville de Shengal (la principale ville du mont éponyme) est désormais sous contrôle irakien.

Comme à Kirkouk, les peshmergas se sont retirés sans un coup de fusil. L’abandon de Shengal successif à celui de Kirkouk fait très clairement penser qu’il y a eu un accord entre le Gouvernement Régional Kurde indépendantiste et l’Irak de Baghdad pour une cession des "zones disputées". Les zones disputées sont les villes kurdes qui ne sont pas comprises dans les limites de la région autonome kurde telle que reconnues dans la constitution irakienne, il s’agit principalement de Kirkouk, Makhmour, Shengal et Mossoul. Des zones militairement partagées entre Baghdad et Erbil (la capitale du Kurdistan irakien), et avec une forte influence du PKK   dans les trois premiers cas.

Le Mont Shengal abrite le peuple Yézidi, un peuple kurdophone et zoroastriste plusieurs fois persécuté et génocidé à travers l’histoire par les islamistes. En 2014, les peshmergas avaient déjà déserté le Mont dans ce qui ressemble très fort à un accord passé avec Daesh. Les peshmergas étaient à l’époque garants de la protection des Yézidis, cette désertion a mené au bain de sang : 3.000 Yézidis massacrés, 7.000 autres capturés et réduits à l’esclavage par Daesh. Les Yézidis pourchassés avaient pris refuge dans les montagnes où des conditions climatiques épouvantables avaient achevé leur calvaire. Finalement, ce sont les guérillas du PKK   et du PYD, les HPG, YJA-Star, YPG   et YPJ qui sont venus à leur secours et ont empêché la poursuite du génocide. Depuis lors, les guérillas protègent la montagne et tiennent toujours position aujourd’hui pour protéger le Mont Shengal. Elles ont également formé des milices locales autonomes afin de protéger la montagne.

Depuis que le Mont Shengal a été libéré, le pouvoir kurde irakien a de très nombreuses fois demandé aux guérillas du PKK   d’abandonner les zones sous leur contrôle, une demande toujours refusée. Aucun doute qu’une tentative de prise de contrôle de la part du pouvoir irakien mènera à des affrontements.

En orange, les zones disputées. En orange, les zones disputées.

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - - Nos sources
16 octobre 2017

Inde : Triple arrestation

Ce lundi, la police a arrêté quatre guérilleros présumés au cours d’une opération de ratissage dans le district de Kanker (Chhattisgarh). Trois armes à feu, un IED   et du matériel destiné à fabriquer des explosifs ont été saisi. Ils ont été appréhendé dans un village situé à 200 kilomètre de la capitale, Raipur, par des membres de la Border Security Force et de la police locale. Tous ont été identifiés. Ils étaient en possession de trois fusils à chargement par la bouche, un IED   de plus de 2 kilos, de la poudre explosive, du fil électrique, des pamphlets et de la littérature maoïste.

Le district de Kanker, dans le Chhattisgarh Le district de Kanker, dans le Chhattisgarh

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - Nos sources
16 octobre 2017

Philippines : Attaque meurtrière contre l’armée

Un soldat a été tué et un autre a été blessé dans une attaque de la guérilla maoïste dans la village de Patiacan, à Ilocos, avant-hier samedi, dans l’après-midi. Les militaires appartenaient au 81e Bataillon d’infanterie, et qui se livraient à une opération de relations publiques, ont été mitraillé par les guérilleros.

Forces gouvernementales philippines Forces gouvernementales philippines

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Téléchargez notre Clé PGP

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

Manifestation pour la libération de Georges Abdallah ce 20 oct. à Bxl

Notre local, le Sacco Vanzetti, 54 Chaussée de Forest à Bruxelles

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava  

Vignette No procès Historique des poursuites en cours contre nos membres

Numéro de compte de solidarité (IBAN) : BE09 0016 1210 6957

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?