Actualité de la répression et de la résistance à la répression

24 avril 2017

Belgique/Kurdistan : Report d’un procès anti-PKK à Liège

Le tribunal a décidé vendredi de reporter au 15 septembre l’examen du dossier de trois Liégeois poursuivis pour avoir "participé aux activités d’un groupe terroriste", en fait, pour avoir participé à une collecte de fonds qui la police affirme être au profit du PKK  . Plusieurs sympathisants d’une ASBL kurde de Bressoux auraient été approchés pour participer à cette collecte de fonds qui est au coeur des poursuites. Certains inculpés nient avoir participé à cette collecte, d’autres n’avoir collecté que pour financer une télévision kurde en Allemagne ou les activités de la communauté kurde de Belgique.

Manifestation de la communauté kurde de Liège (archive) Manifestation de la communauté kurde de Liège (archive)

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
24 avril 2017

Philippines : Attaque de la guérilla maoïste contre une base de l’armée

La guérilla maoïste a attaqué des éléments du 67e bataillon d’infanterie de l’armée gouvernementale qui occupaient une base à Barangay Aliwagwag, dans le Davao Oriental, hier dimanche aube. La fusillade a duré 45 minutes, jusqu’à ce que les militaires se reprennent et lancent une contre-attaque pour se désencercler. Les guérilleros, qui étaient une quarantaine, ont disparus dans la jungle. Des baraquements militaires ont été détruits et un soldat, blessé pendant l’attaque, a été immédiatement amené à l’hôpital pour traitement. L’attaque s’est produite à proximité de l’Eco Park d’Aliwagwag Falls, un lieu très fréquenté par les touristes.

Combattants de la NPA (archive) Combattants de la NPA (archive)

24 avril 2017

France : Incidents à Paris et à Nantes suite aux présidentielles

A l’appel de mouvements antifascistes qui entendaient organiser une nuit des barricades au soir du premier tour de la présidentielle, des centaines de militants ont commencé à se rassembler hier dimanche fin d’après-midi autour de la Bastille à Paris. Certains ont tenté d’arracher les palissades puis ont lancé sur les CRS des bouteilles et des pétards. Les forces de l’ordre ont alors chargé les manifestants.

A Nantes, derrière une banderole de tête proclamant "ni banquier, ni raciste" et aux cris de « Nantes debout soulève toi, ni Le Pen, ni Macron » une manifestation a démarré vers 21H15 dans le centre-ville, avant d’être dispersé par les forces de l’ordre moins d’une heure plus tard. Des manifestants ont lancé des cocktails Molotov contre la FNAC et ont cassé des vitrines d’agences bancaires. Les forces de l’ordre, présentes en nombre, ont tiré des grenades lacrymogène et de grenades de désencerclement, ainsi qu’au flashball.

A Rennes, une centaine de manifestants ont défilé dans le centre ville malgré un arrêt préfectoral interdisant toute manifestation. Il y a eu quelques incidents mais pas d’affrontements.

A Nantes hiers soir A Nantes hier soir

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
23 avril 2017

Paris : Incidents à la manifestation du "premier tour social"

Hier samedi, la manifestation « pour un 1er tour social » a réuni environ plus de 2000 personnes et a été émaillée d’incidents. Près de 70 organisations avaient appelé à manifester (CGT, SUD, CNT, le N PA, des collectifs, Droits Devant !…). La manifestation, partie vers 15H30 de la place de la République, s’est dispersée vers 17H30 place de la Bastille. Les manifestants ont défilé derrière une banderole affichant "22 avril, premier tour social, tous dans la rue". Parmi les slogans : « Grève générale dans tous les pays, en Guyane comme à Paris ! ». Des premiers heurts ont éclaté durant la manifestation entre manifestants masqués et forces de l’ordre. Les jets de pierres fumigènes et bouteilles, ont croisés les tirs de gaz lacrymogènes. Un policier a été très légèrement blessé.

A Paris hier samedi A Paris hier samedi

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
23 avril 2017

Argentine : Affrontement entre policiers et fonctionnaires non-payés

Au moins quatre personnes ont été blessées, hier samedi en matinée dans la ville de Rio Gallegos, dans le sud de l’Argentine, lorsque la police s’est affrontée à des manifestants qui essayaient de forcer l’entrée de la résidence officielle du gouverneur de la province de Santa Cruz. Santa Cruz connaît une grave crise financière et les salaires des fonctionnaires ne sont pas payés, ce qui a provoqué plusieurs manifestations ces dernières semaines, notamment devant le palais du gouverneur de la province.

Manifestants devant l'entrée de la résidence officielle du gouverneur de la province de Santa Cruz Manifestants et policiers devant l’entrée de la résidence du gouverneur de la province de Santa Cruz

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
22 avril 2017

Inde : Arrestation de trois maoïstes

La police du Maharashtra a annoncé vendredi avoir arrêté trois guérilleros maoïstes dans le district de Gadchiroli, à la frontière avec le Chhattisgarh. "Sur base de renseignements spécifiques, la police du Maharashtra a déclenché une opération anti-maoïste dans les forêts voisines du village de Sendra, dans le Gadchiroli. Lorsque les policiers sont entrés dans le villages, trois femmes ont pris la fuite. Une équipe les a pris en chasse et les a arrêté. Il s’est avéré qu’elle travaillent pour une escouade maoïste locale" a affirmé le commissaire de police de la zone. Les femmes ont été identifiées et seraient impliquées dans de nombreuses actions violentes menées par la guérilla dans la région ces dernières années.

Dans un évènement distinct, six maoïstes dont le commandant d’une milice, se seraient rendus aux autorités dans la région du Bastar, toujours hier. Le commandant de la Maoist Jan Militia Shambhy, alias Ramesh Poyam, s’est rendu au 80ème bataillon de la CRPF   dans le district de Jagdalpur tandis que les cinq autres se sont rendus à la police du district de Bijapur.

Gadchiroli, district à l'Est du Maharashtra Gadchiroli, district à l’Est du Maharashtra

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - Nos sources
22 avril 2017

Palestine : Affrontements lors de manifestations de soutien aux prisonniers en grève de la faim

Les forces de sécurité israéliennes ont réprimé vendredi la manifestation hebdomadaire dans le village de Kafr Qaddum, dans nord de la Cisjordanie, blessant huit Palestiniens et un militant pacifiste israélien. Les résidents de Kafr Qaddum ont commencé à organiser des manifestations hebdomadaires en 2011 contre les confiscations de terres, ainsi que la fermeture de la route qui relie le village à Naplouse pour étendre une colonie israélienne. Le comité populaire du village avait décidé de consacrer cette manifestation à la solidarité avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim (voir notre article). Les forces israéliennes ont tiré des balles en acier et des gaz lacrymogènes sur les manifestants qui ont jeté des pierres et des bouteilles. Jeudi, une autre manifestation, tenue à Abu Dis, près de Jérusalem, avait aussi été réprimée, donnant lieu aussi à des affrontements : 18 manifestants palestiniens ayant été blessés par les forces d’occupation.

Les affrontements de ce vendredi Les affrontements de ce vendredi

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
21 avril 2017

Allemagne : Procès des anarchistes à Aachen et actions solidaires

Le procès des anarchistes accusés d’une attaque de banque à Aix-la-Chapelle se poursuit. A l’audience du 31 mars, le tribunal s’est intéressé aux éléments de preuves matérielles retrouvés à l’intérieur de la banque et dans un sac retrouvé à l’extérieur, et que l’accusation attribue à l’attaque. Ils ont aussi examiné les documents retrouvés dans différents ordinateurs mis sous séquestre lors des perquisitions. L’audience du 7 avril était consacrée à l’audition du policier en charge de l’affaire de la Pax Bank. C’est lui qui avait déjà été chargé en 2004 de l’enquête sur le braquage des "Quatre de Aachen". C’est aussi lui (et plusieurs de ses collègues) qui s’était rendu à Barcelone pour une réunion avec la police catalane. Lors de cette rencontre, ils ont partagé les théories sur le financement d’une organisation anarchiste supposément terroriste : les "Groupes anarchistes coordonnés".

Les avocats ont pointé quelques-unes des erreurs présentes dans le dossier : l’acharnement du parquet et des polices allemandes et espagnoles à créer des liens à un niveau international, en citant par exemple le braquage de 2004 (celui des "quatre de Aachen") comme s’il avait eu lieu en 2014. De plus, la police donne de l’importance à un coup de téléphone à cause de son contenu parce que –selon eux– il aurait été passé quelques jours après le braquage, alors qu’il peut être démontré qu’il date d’une année plus tard. Enfin, le dossier contient des noms de rue qui n’existent pas, etc. La prochaine audience se tiendra le 24 avril.

Les actions solidaires se poursuivent : Le 28 mars, la vitrine des bureaux de la Lufthansa ont été brisés à Barcelone. A Bruxelles, un camion de BAM (une entreprise qui construit des prisons) a été incendié le 16 avril.

. .

Voir le dossier: Reste de l’Europe avec les tags: - - - Nos sources
21 avril 2017

Philippines : La guérilla maoïste libère deux militaires

Deux sous-officiers de l’armée gouvernementale qui avaient été capturés par la NPA   à Columbio, dans la province de Sultan Kudarat (voir notre article), ont été libérés avant-hier mercredi à Matanao, Davao del Sur. Les deux militaires, membres du 39e bataillon d’infanterie, avaient été capturés le 2 février alors qu’ils effectuaient une mission de renseignement dans le North Cotabato. Ils avaient été capturés par les guérilleros alors qu’ils se rendaient à leur quartier général à Makilala.

Les militaires rendus à leurs proches Les militaires rendus à leurs proches

21 avril 2017

Internet : Pirate Bay lance Njalla, un fournisseur de noms de domaines anonymes

Des développeurs du plus célèbre des moteurs de recherches de fichiers .torrent viennent de lancer "Njalla" un fournisseur de noms de domaines qui permet à ses clients de ne fournir ni nom, ni adresse e-mail. Le "truc" est que le domaine appartient sur le papier à Njalla, mais la gestion est laissée entièrement à l’acheteur. Les membres de Pirate Bay expliquent qu’ils ne pouvaient pas trouver un fournisseur de noms de domaines qu’ils avaient envie d’utiliser, ils ont donc décidé de l’ouvrir. Njalla précise qu’il ne donnera pas les données de ses clients à moins d’y être forcé, il accepte les paiements en bitcoins et via paypal, il est possible de communiquer avec eux via e-mail et xmpp, ils disposent d’une clé pgp. Les sites d’extrême-droite sont interdits ainsi que ceux "qui affectent la santé ou la sécurité d’autrui". Les domaines coûtent entre 15€ et 60€ selon le tld (.be, .fr, .com,...) Ils peuvent êtres transférés vers et depuis Njalla à tout moment.

"Pensez à nous comme votre ami un peu saoul (mais toujours responsable) qui prendra les coups pour vous. Aussi longtemps que vous restez dans les limites raisonnables de la loi et que vous n’êtes pas d’extrême-droite, nous soutiendrons votre liberté d’expression, vos étranges opinions politiques, vos forums excentriques, ou peu importe quoi d’autre".

En lappon "Njalla" désigne une hutte en hauteur destinée à protéger des vivres. En lappon "Njalla" désigne une hutte en hauteur destinée à protéger des vivres.

Voir le dossier: Sécurité IT avec les tags: - Nos sources
20 avril 2017

Taïwan : Affrontements à la manifestation contre la réforme des retraites

La violence a éclaté devant le parlement hier mercredi alors que des milliers de manifestants (essentiellement des travailleurs de la fonction publique) avaient établi un blocus autour du bâtiment pour empêcher le vote d’un projet de loi de réforme des retraites. Sept policiers ont été blessés dans les affrontements, et plusieurs parlementaires, maires et magistrats ont été poussés, poussés et battus par des manifestants en colère. Un véhicule de relais satellite d’un media a également été endommagé lors des affrontements. La police a procédé à plusieurs arrestations et déclare enquêter sur 25 personnes soupçonnées "d’incitation à la violence".

Manifestants hier à Taïpe Manifestants hier à Taïpe

20 avril 2017

Pays-Basque : Oier Gomez dans un état de santé critique

Oier Gomez est un ancien militant d’ETA   âgé de 34 ans et originaire de Vitoria-Gasteiz (Alava). Il a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle suite à un échange de coups de feu avec des gendarmes en 2011. Oier est atteint d’un cancer osseux vertébral de type sarcome d’Ewing à un stade avancé, diagnostiqué récemment. Le pronostic vital est engagé et un médecin oncologue juge que sa survie ne dépassera pas les 6 mois. En 2013, il avait déjà subi des soins pour un cancer du sang. Il est désormais hospitalisé depuis janvier dans une unité sécurisée de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Il doit faire face à des radiothérapies vertébrales et une chimiothérapie intraveineuse. Ces proches ne bénéficient que d’une seule visite de 2h par semaine et après chacune de ces visites Oier subit une fouille intégrale. Dans sa chambre sa famille ainsi que son avocat sont constamment surveillés par un fonctionnaire de police. Son état de santé est incompatible avec la détention comme le souligne l’attestation médicale des hôpitaux de Paris. Sa demande de suspension de peine sera examinée le 19 avril. Ipeh Antifaxista demande sa libération immédiate ainsi que celle des 13 autres prisonnier.e.s politiques basques gravement malades, ainsi que la fin des mesures d’exceptions dont ces prisonnier.e.s sont victimes.

Pays-Basque : Oier Gomez dans un état de santé critique Pays-Basque : Oier Gomez dans un état de santé critique

Voir le dossier: Pays-Basque avec les tags: - - - Nos sources
20 avril 2017

Palestine : Des fascistes israéliens organisent un barbecue devant la prison d’Ofer en grève de la faim

Des membres du parti israélien d’extrême-droite "Union Nationale" ont organisé un barbecue devant la prison d’Ofer où de nombreux prisonniers palestiniens sont en grève de la faim depuis lundi. Dans toutes prisons sionistes, plus de 1.500 prisonniers palestiniens participent à cette grève contre l’enfermement. Au même moment, les soldats de Tsahal affrontaient les manifestants palestiniens venus soutenir les prisonniers. Certains soldats ont ensuite rejoint le barbecue dont l’objectif était, selon les organisateurs, de rendre la grève de la faim plus pénible par l’odeur de la viande.

La vidéo publiée par les fascistes eux-mêmes :

Indécent barbecue à Ofer Indécent barbecue à Ofer

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
20 avril 2017

Uruguay : Affrontements après l’expulsion d’un squat

Le 21 mars, les forces de l’ordre ont procédé à l’expulsion du centre social occupé "La Solidaria" rue Fernández Crespo, à Montevideo. Deux personnes ont été arrêtées le jour même de l’expulsion, juste après les protestations contre celle-ci. Le 4 avril, des membres des services de renseignement et de la police ont effectué deux perquisitions conjointes liées à "La Solidaria". Les perquisitions se sont soldées par l’arrestation de cinq personnes, dont une a été mise en examen pour dégradations. Une sixième personne a été ensuite arrêtée puis relâché quelques heures après avec une convocation. Le 21 mars, une manifestation a été organisée à Montevideo contre l’expulsion de "La Solidaria", qui a donné lieu à des affrontements avec les forces de sécurités, et une nouvelle manifestation est prévue ce jeudi 20 avril.

L’appel à la prochaine manifestation

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
20 avril 2017

France : Suspension des piquets de défense de l’Attiéké

Le centre social Attiéké à Saint-Denis, qui existe depuis plus de trois ans, est menacé d’expulsion. Ses habitant-es risquent de se retrouver à la rue et les activités qui s’y déroulent de disparaître. Des piquets de défense avaient lieu tous les matins à partir de 6h(voir notre article) : ces piquets sont provisoirement suspendus.

(pour en savoir plus)

L'Attiéké L’Attiéké, 31 boulevard Marcel Semba à Saint-Denis

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Téléchargez notre Clé PGP

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

Cryptoparty ce dimanche 24 avril

Notre local, le Sacco Vanzetti, 54 Chaussée de Forest à Bruxelles

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava  

Vignette No procès Historique des poursuites en cours contre nos membres

Numéro de compte de solidarité (IBAN) : BE09 0016 1210 6957

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?