Actualité de la répression et de la résistance à la répression

25 mai 2017

Bruxelles : Apéro antirep’ au Sacco demain vendredi

Pour aider à payer le loyer du Sacco-Vanzetti   et à financer les activités anti-répression du Secours rouge : apéro antirep demain à partir de 19H00.

L’agenda du Sacco-Vanzetti

. .

25 mai 2017

Inde : Cinq guérilleros présumés condamnés à mort

Un tribunal du district de Munger, dans le Bihar, a condamné à mort cinq personnes accusées d’être membre du PCI(maoïste) et d’être responsable d’une action au cours de laquelle deux membres de la CRPF   ont été abattus en 2014. Le juge qui a prononcé cette peine l’a assortie d’une amende de 350 euros. Les cinq hommes sont accusés d’avoir participé à une attaque menée en avril 2014 en marge des élections dans le district. Selon l’accusation, environ 50 guérilleros avaient tendu une embuscade à un véhicule transportant des soldats de la CRPF   sur la route entre Gangta et Lakshmipur, tuant deux d’entre eux et en blessant dix autres.

Etat du Bihar Etat du Bihar

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - - Nos sources
25 mai 2017

France : Vers une nouvelle prolongation de l’état d’urgence

Dans son ouvrage Révolution publié en novembre 2016, Macron appelait à une sortie de l’état de siège « dès que cela sera possible », précisant que « sa prolongation sans fin, chacun le sait, pose plus de questions qu’elle ne résout de problèmes ». Ce mercredi, deux jours après l’attentat de Manchester, il vient d’annoncer un renouvellement de l’état d’urgence qui arrivait à échéance le 15 juillet. A l’issue du conseil de défense, il a précisé que le Parlement serait saisi d’une prolongation jusqu’au 1er novembre. Il réclame, en outre, une nouvelle loi dans les prochaines semaines qui viendrait s’ajouter aux textes qui se multiplient depuis trente ans pour « renforcer la sécurité face à la menace terroriste ».

La décision de Macron, si elle est suivie par le Parlement, marquerait la sixième prolongation de l’état d’urgence, instauré par François Hollande après les attentats du 13 Novembre. La France connaîtrait donc une période inédite de vingt-trois mois ininterrompus sous ce régime législatif d’exception. Créé en 1955 durant la guerre d’Algérie, il permet notamment d’assigner à résidence toute personne « dont l’activité est dangereuse pour la sécurité et l’ordre publics » et autorise des perquisitions à domicile de jour comme de nuit sans passer par l’autorité judiciaire.

État d'urgence en France État d’urgence en France

Voir le dossier: France - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
25 mai 2017

Brésil : Deux ministères incendiés par les manifestants, l’armée déployée

Quelque 150.000 manifestants ont défilé pour réclamer la destitution du Président Temer, visé par une opération anti-corruption et la tenue d’une élection présidentielle anticipée. Ces manifestations ont débouché sur des affrontements avec les forces de l’ordre. Les autorités brésiliennes ont dû évacuer les employés des bâtiments du ministère de l’Agriculture, dans la capitale Brasilia, que les manifestants ont incendiés.

Ensuite, tous les ministères de la ville ont été évacués. Des troupes ont été déployées sur place afin de stopper les manifestants et protéger les bâtiments. Après le ministère de l’Agriculture, c’est celui des Finances qui a été visé par les manifestants : le bâtiment a été également incendié. Le ministère de la Planification a également été attaqué, et ses vitres ont été brisées. La police militaire, y compris la police montée, est intervenue contre les manifestants. ​Les organisateurs de la manifestation accusent la police d’avoir utilisé des armes à feu et font état d’un mort à la suite de tirs. Il y a en tout cas des dizaines de blessés. Le président Temer a ordonné mercredi à l’armée de protéger les bâtiments gouvernementaux de Brasilia.

Les affrontements à Brasilia Les affrontements à Brasilia

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources
25 mai 2017

Bruxelles : Procès le 15 juin contre l’EZLN Zoologique

Le 9 mai derniers, 70 activistes de l’EZLN (Ensemble Zoologique de Libération de la Nature) déguisés en animaux ont ciblé les bureaux de l’ECPA, un lobby qui rassemble les plus gros producteurs de pesticides mondiaux tels que Bayer, BASF, Monsanto, Syngenta, Dow, Dupont. Durant l’action, des banderoles ont été déployées, des œufs lancés sur la façade, des slogans ont été peints sur les vitrines, etc... Neuf personnes ont été arrêtées judiciairement pour les graffitis, mais également pour "dégradation de biens immobiliers". Elles passeront en procès à Bruxelles ce 15 juin. Un rassemblement solidaire de soutien aura lieu à 13h30, Place Poelaert. Les manifestants qui le veulent sont d’ailleurs invités à se déguiser en animaux.

L’Ensemble Zoologique de Libération de la Nature

Rassemblement le 15 juin Rassemblement le 15 juin

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - Nos sources
25 mai 2017

Turquie : 20 ans requis contre deux professeurs en grève de la faim

Deux enseignants, Nuriye Gulmen et Semih Özakça sont en grève de la faim depuis plus de deux mois, après avoir été été limogé avec 100.000 autres personnes dans le cadre des purges qui ont suivi le putsch. Alors qu’ils étaient en grève de la faim, ils ont été arrêtés ce lundi 22 mai et sont depuis emprisonnés dans l’attente de leur procès à Ankara pour "appartenance à une organisation terroriste" (le DHKP-C  ). Les deux enseignants déclaraient quelques jours avant leur arrestation "pour nous, la résistance continuera en prison, la résistance doit se poursuivre à l’extérieur". Leurs avocats ont également été arrêtés.

Un rassemblement aura lieu à Bruxelles ce samedi. Heure et lieu à préciser.

Nuriye Gulmen et Semih Özakça Nuriye Gulmen et Semih Özakça

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Palestine : Affrontements lors de la visite de Trump

Au moins neuf Palestiniens ont été blessés lundi lors d’une manifestation devant le check point de Kalandia qui relie Jérusalem et le nord de la Cisjordanie. Trois Palestiniens auraient été blessés par balles de guerre en direct tandis que six autres après avoir été touchés par des balles acier-caoutchouc. Des dizaines de Palestiniens ont également souffert d’une inhalation de gaz et 18 ont dû bénéficier d’un traitement médical. La manifestation en faveur des prisonniers grévistes de la faim a eu lieu alors que le président américain Donald Trump est arrivé en Israël.

Le checkpoint de Kalandia Le checkpoint de Kalandia

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Chine : Répression de manifestations de paysans lésés par des élus véreux

Les villageois de Yuyi, dans le district de Chaoyang (province de Guangdong), accusent les autorités locales d’avoir détourné à leur seul profit l’argent de la vente de terres agricoles. Ne voyant aucune suite aux plaintes qu’ils ont déposées aux autorités supérieures, plus de 1.000 personnes se sont rassemblées mardi devant le siège du comité local du Parti communiste chinois. La police est intervenue brutalement, battant plusieurs manifestants. Les forces de l’ordre ont ensuite établi un cordon de "sécurité" autour du village.

Toujours dans la province de Guangdong, les forces de police ont arrêté un nombre inconnu de personnes après les affrontements avec des résidents du village de Mashan, près de la ville de Puning, qui manifestaient eux aussi contre la corruption des autorités locales. La police anti-émeute a tiré des gaz lacrymogènes après que des manifestants aient envahi une station de train à grande vitesse voisine, obligeant les trains à s’arrêter temporairement. Les autorités ont coupé le téléphone (fixe et cellulaire) et l’accès Internet à tout le village. A Mashan, les autorités supérieures avaient reconnus le fait de corruption et annulé certaines ventes illégales, une mesure insuffisante pour les villageois.

Le TGV du Guandong, un moment bloqué par les manifestants Le TGV du Guandong, un moment bloqué par les manifestants

Voir le dossier: Reste de l’Asie et Océanie avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Bruxelles : Mobilisation contre Trump et l’OTAN - Coordonnées de la Legal Team

Une Legal Team a été mise en place pour ces 24 et 25 mai, dates de mobilisation à Bruxelles contre Donald Trump et contre le sommet de l’OTAN. Il y a deux numéros :
- En cas d’arrestation "administrative" ou de questions légales : +32487672171
- En cas d’arrestation judiciaire uniquement : donnez le nom de l’avocat (Olivier Stein) et ce numéro +32489255251

"Trump not welcome" "Trump not welcome"

Voir le dossier: Belgique - Autres sujets avec les tags: - - Nos sources
24 mai 2017

Bahrein : La police tue cinq manifestants

Siège de la Ve flotte américaine, le Bahreïn est secoué par des manifestations animées par la majorité chiite qui réclame un régime constitutionnel, ce que refuse le régime monarchique sunnite. La police a ouvert le feu mardi pour disperser des manifestants, faisant cinq morts. Cette opération, qui a fait également des dizaines de blessés et 286 prisonniers, a permis aux autorités de démanteler un sit-in observé depuis des mois dans un village chiite. Elle est survenue après une rencontre à Ryad dimanche entre le roi de Bahreïn et le président américain Donald Trump.

Répression au Bahrein Répression au Bahrein

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
23 mai 2017

Inde : Arrestation de deux contacts présumés de la guérilla

Deux hommes, P. Girinarayana, 30 ans et R. Venkateshwarlu, 26 ans, ont été arrêté samedi soir par la police de Charla, dans le district de Khammam (Telengana). Le premier est vendeur de médicaments ayurvédiques tandis que le second est fonctionnaire. Ils ont été arrêtés en possession de médicaments, de matériel électronique (dont des téléphones portables) ainsi que de quoi fabriquer des armes. Dimanche, lors d’une conférence de presse, les autorités ont affirmé que les deux hommes étaient en route pour le Chhattisgarh, où ils devaient transférer leur cargaison à la guérilla maoïste, ajoutant que le PCI(maoïste) leur avait donné une grosse somme d’argent liquide afin d’effectuer ces achats.

P. Girinarayana et R. Venkateshwarlu P. Girinarayana et R. Venkateshwarlu

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - Nos sources
23 mai 2017

Tunisie : Un manifestant tué et 50 blessés à El-Kamour et Tataouine

La tension est montée durant le week-end à El-Kamour, site désertique à une centaine de km de Tataouine où campent depuis près d’un mois des habitants réclamant une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés pétrolières. Face à ce mouvement entravant la circulation des camions vers les champs pétroliers et gaziers, les militaires avaient été déployés (voir notre article).

Lundi matin, un manifestant été tué à El-Kamour par un 4x4 de la Garde nationale qui faisait marche arrière. Ce décès est survenu lors d’une manifestation devant le complexe pétrolier et gazier, où les forces de l’ordre ont brutalement repoussé les protestataires qui tentaient d’y pénétrer. Une cinquantaine de personnes ont été hospitalisées pour asphyxie au gaz lacrymogène ou fractures. 13 policiers auraient été blessés ainsi que six agents de la Garde nationale et un agent de la protection civile. Le siège de la Garde nationale à Tataouine avait été incendié, des véhicules des forces de l’ordre brûlés et la fourrière dévalisée. La ville est en état de siège et les militaires massivement déployés.

Les manifestants face aux militaires Les manifestants face aux militaires

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
23 mai 2017

Ukraine : Un communiste poursuivi pour les commémorations du 9 mai

Ce 21 mai, à Vinnitsa (Ukraine occidentale), le SBU a arrêté et emprisonné Ian Bondarchuk, 73 ans, coordinateur de la SLS (Union des Forces de la Gauche, un nouveau parti qui a émergé après les interdictions contre les partis communistes). Il est inculpé en vertu de l’article 110 ("trahison contre la mère patrie") et risque 15 ans de prison, probablement en représailles à la manifestation du 9 mai qu’il a contribué à organiser. La manifestation du 9 mai, "Actions pour le Régiment Immortel", était en mémoire des morts de la seconde guerre mondiale. Des dizaines de milliers de personnes portant les photos de leurs parents décédés sont venus de toute l’Ukraine pour manifester, certains portant avec eux des banderoles rouges interdites et il y avait eu de nombreuses arrestations (voir notre article) .

Une affaire similaire avait visé un autre Bondarchuk, Alexander, à Dnepropetrovsk. C’est un éditeur communiste du journal Rabochaya Klass (Classe ouvrière). Il a fait un an de prison entre 2014 et 2015 et est à présent interdit de quitter le territoire.

Manifestation du 9 mai Manifestation du 9 mai

Voir le dossier: Reste de l’Europe avec les tags: - - Nos sources
22 mai 2017

Palestine : Les forces d’occupation blessent de nombreux palestiniens dont un enfant

Un enfant palestinien âgé de sept ans a été grièvement blessé à la tête, dimanche, par une grenade assourdissante lancée par l’armée israélienne lors d’affrontements dans le sud de la Cisjordanie occupée. L’enfant a été touché à la tête par une grenade assourdissante, dans le village d’al-Khidhr, à l’ouest de la ville de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée, alors que des affrontements se déroulaient entre des jeunes Palestiniens et une unité de l’armée israélienne dans la rue principale du village. Les forces d’occupation ont fait usage de balles en caoutchouc, de grenades lacrymogènes et assourdissantes.

A Jericho, 22 manifestants palestiniens ont été blessés par les forces d’occupation : 8 par des tirs de balles en acier-caoutchouc, 11 pour avoir inhalé de trop hautes doses de gaz lacrymogènes. Les militaires israéliens ont tirés sur les ambulances qui évacuaient les blessés. Les affrontements ont commencé lorsque les forces de sécurité sont venu arrêter deux Palestiniens.

22 manfiestants blessés ce dimanche à Jericho 22 manifestants blessés ce dimanche à Jericho

Voir le dossier: Monde arabe et Iran avec les tags: - - Nos sources
22 mai 2017

Colombie : Deux responsables de l’ELN abattus par les militaires

Dans une opération conjointe des forces armées dans la commune de Santa Rosa (Sur de Bolivar), deux responsables de l’ELN   ont été abattus. Le premier est connu sous l’alias de Fabian, qui commandait le Front "Résistance Guamocó" de l’ELN  , la seconde est connue sous l’alias de Sofia et commandait la sécurité de la direction du Front. Les militaires ont saisi à cette occasion 10 kilos de poudre, 10 IED  , 11 détonateurs, toute sorte de matériel explosif, des munitions de différents calibres, du matériel informatique et du matériel de communication.

La macabre mise en scène lors de la conférence de presse des militaires La macabre mise en scène lors de la conférence de presse des militaires

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - - Nos sources

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | ... | 1995

A propos de notre présence sur les réseaux sociaux

Téléchargez notre Clé PGP

Contact et abonnement à notre lettre d’information : srapapc@gmail.com

Apéro Antirep ce 26 mai au Sacco-Vanzetti  

Soirée de soutien aux internationalistes espagnols réprimés pour leur engagement au Rojava   ce 9 juin

Notre local, le Sacco Vanzetti, 54 Chaussée de Forest à Bruxelles

Campagne à propos des photos dans les manifestations

Campagne de soutien au Bataillon International de Libération au Rojava  

Vignette No procès Historique des poursuites en cours contre nos membres

Numéro de compte de solidarité (IBAN) : BE09 0016 1210 6957

Suivre la vie du site RSS 2.0

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?