Des agriculteurs de 81 villages organisent des manifestations à Noida depuis un mois. Lundi passé, ils ont bloqué les routes à travers la ville pour protester contre les lois de dérégulation du marché agricole. Cependant, plus tard, un groupe d’agriculteurs s’est dirigé vers le siège de l’Autorité de Noida pour protester contre l’acquisition de terres à Abadi en vue de la construction d’un aéroport. plus de 1 000 personnes ont été arrêtées pour avoir forcé des barricades policières et manifesté devant

Dossier(s): Inde-Népal Tags: ,

Le 25 septembre, l’armée turque a lancé une opération dans la zone de Geliyê Reş, dans la région de Bradost, au Kurdistan Sud (Irak). Le même jour, une unité turque participant à cette opération a été frappée par les HPG, les Forces de Défenses du Peuple, la guérilla du PKK. Deux soldats turcs ont été tués dans l’action. L’État turc a aussitôt publié de fausses nouvelles selon lesquelles ces soldats sont morts à la suite d’accidents. Très rares sont les cas où les autorités turques reconnaissent des pertes, soit celles-ci sont travesties en accident, soit, le plus souvent, elles sont tout simplement passées sous silence. Les actions de la guérilla kurde sont pourtant incessantes, aussi bien au Kurdistan Nord (Turquie) qu’au Kurdistan Sud (Irak) où l’armée turque occupe plusieurs positions et mène de nombreux raids. Les auxiliaires de la Turquie sont aussi régulièrement frappés par la guérilla kurde au Kurdistan Sud (Syrie), dans le canton occupé d’Afrin. Voir une vidéo sur les actions des HPG

 

Dossier(s): Turquie-Kurdistan

Des dizaines de jeunes fascistes proches d’Aube dorée sont entrés mercredi au lycée professionnel de Stavroupoli, au nord de Thessalonique, et ont attaqué une manifestation de gauche en lançant des cocktails Molotov, des fusées éclairantes et des pierres. Cette manifestation d’étudiants de gauche dénonçai les réformes de l’éducation du gouvernement. La police est intervenue au milieu des affrontements qui ont duré deux heures, et a utilisé des gaz lacrymogènes. Quarante personnes ont été interpellées, dont six ont été arrêtées et des poursuites ont été engagées à leur encontre pour violation de la législation sur les armes.

 

 

Dossier(s): Grèce Tags: ,

Trois soldats de l’armée colombienne ont été tués vendredi passé par des IED dans une région du sud-ouest de la Colombie où les dissidents des FARC sont actif. Ces engins ont explosé alors que des soldats menaient des activités de contrôle dans la municipalité de Dagua, dans le département de Valle del Cauca. Un autre soldat a été blessé et plusieurs autres ont étourdis par l’onde de choc.

L’un des principaux commandants de l’ELN, Ogli Angel Padilla Romero, alias « Fabian », est décédé mardi de ses blessures suite à un bombardement de l’armée. La presse colombienne diffuse des images vidéos qui montrent le transport du blessé par des soldats colombiens. Les premiers soins lui ont été apportés par les infirmiers militaires dans un hôpital de Cali où il est décédé. Cela fait deux semaines que l’armée a bombardé l’un des bastions de l’ELN dans le département du Choco, sur la côte pacifique du pays. Six combattants de l’ELN ont déjà été tués lors de cette opération.

Militaires transportant le commandant Fabian, de l’ELN, mortellement blessé

Dossier(s): Amérique Latine Tags: ,

Une « holi party » (un jeté festif de poudres colorées traditionnel en Inde) avait été organisé à Barcelone il y a trois ans, le 29 septembre 2018, lors d’une manifestation les forces policières qui avaient mené la répression du référendum d’autodétermination en 2017. Au cours du rassemblement à la Plaza Sant Jaume, devant la Generalitat, les indépendantistes ont jeté des poudres colorées. L’action s’est terminée par des charges de police et par l’arrestation de quatre indépendantistes pour avoir transporté des sacs de la poudre de couleur. Le procès de cette action a lieu cette semaine, et le parquet a requis quatre ans de prison pour chacune des quatre personnes inculpées d' »attaque contre l’autorité ».

 

Dossier(s): Espagne Tags:

La répression politique contre les élus et responsables communistes continue en Russie. Le Premier secrétaire du Comité régional de Khabarovsk du Parti Communiste de la Fédération de Russie, Piotr Perevezentsev, a été arrêté. Il est détenu depuis 48H pour avoir organisé une action de protestation contre les fraudes électorales (voir notre article sur les précédentes arrestations et leur contexte).

Piotr Perevezentsev

 

Dossier(s): Reste de l'Europe Tags:

Mardi 28 était un jour de grève et de mobilisations à l’appel des centrales ouvrières et du syndicat des enseignants Fecode. A Bogotá, plusieurs événements violents ont été enregistrés tout au long des mobilisations, mais les moments de plus grande tension ont eu lieu dans la ville d’Usme et dans le Portail des Amériques où les affrontements entre les manifestants cagoulés et les forces anti-émeute (Esmad) se sont poursuivis longtemps. A Usme, les Esmad sont intervenues contre des barrages routiers dressés par les manifestants. Durant la nuit, les policiers ont tenté de disperser les manifestants avec des pistolets paralysants et des gaz lacrymogènes. Des tirs présumés d’armes à feu et des détonations ont été signalés. A Medellín, les affrontements ont fait des dommages aux routes, aux infrastructures publiques et à la gare de La Palma Metroplús, et ont fait au moins quatre blessés.

Les affrontements à Usme

Le 10 juin dernier, le ministre de la Justice en visite à la Sûreté de l’Etat annonçait une augmentation substantielle de son budget devant lui permettre d’augmenter ses effectifs. Cette politique vient de se concrétiser aujourd’hui dans le lancement de la plus importante campagne de recrutement de l’histoire de la Sûreté de l’Etat: 1.500 candidats sont recherchés (750 francophones et 750 néerlandophones), dans l’optique de constituer une réserve.

Un adolescent palestinien a été blessé par balles lors d’affrontements avec les forces israéliennes dans le camp de réfugiés d’al-Arroub, au nord d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée. Des affrontements auraient éclaté à l’entrée du camp , au cours desquels les forces israéliennes ont tiré à balles réelles et des grenades lacrymogènes en direction des habitants. Un adolescent de seize ans a reçu une balle réelle dans l’abdomen, ce qui a nécessité son transfert à l’hôpital, où son état a été décrit comme critique. Plusieurs habitants ont suffoqué à cause de l’inhalation de gaz lacrymogène.

Le camp d’al-Arroub

 

Hier mardi, dans l’après-midi, divers groupes féministes se sont réunis pour une marche à l’occasion de la Journée mondiale d’action pour l’accès à l’avortement légal et sans risque. Vers 17h10, les premiers rangs de manifestantes sont arrivés sur la Plaza de la Constitución. La police a alors renforcé la protection au Palais National. A partir de 17h50, des manifestantes cagoulées ont tenté d’enlever les barrières métalliques qui protégeaient le palais. D’autres repoussaient ces barrières, coinçant les policières déployées pour défendre le bâtiment. Celles-ci ont usés d’extincteurs. Ailleurs sur l’esplanade de la capitale, la police a usé de gaz lacrymogènes et des pétards pour contenir les manifestantes. Ces affrontements ont fait plusieurs blessés.