Le 26 juin dernier, Ahmad Sa’adat (secrétaire général du FPLP emprisonné par l’occupation israélienne) a publié une déclaration en soutien au Collectif Palestine Vaincra et à propos de son analyse de la période actuelle. Il y déclare en particulier : “Je vous assure que nous sommes avec vous et à vos côtés dans les tranchées du camp de la révolution internationale pour vaincre le système impérialiste capitaliste mondialisé, mettre fin à l’oppression de classe et nationale et à la discrimination fondée sur la race, la couleur de peau, le sexe et la religion, et construire un nouvel ordre international fondé sur la justice, l’égalité entre les peuples et la répartition équitable des richesses – un système permettant de rendre l’humanité volée aux personnes torturées.” (lire ici la déclaration dans son intégralité)

Parallèlement, Georges Abdallah a publié une déclaration à l’occasion de la manifestation parisienne contre le plan d’annexion de la Cisjordanie occupée du samedi 27 juin. Le communiste libanais enfermé en France depuis 1984 souligne à cette occasion que “Dans des conditions particulièrement difficiles, les masses populaires palestiniennes et leurs avant-gardes révolutionnaires se battent sans relâche, depuis la fin des années soixante. L’émergence et l’affirmation de la révolution palestinienne contemporaine suite à la défaite de la bourgeoisie arabe et ses divers régimes en 1967, a certes suscité l’enthousiasme des masses populaires et des forces vives dans le monde arabe, surtout dans le Machrek… Cependant les réactionnaires de tous bords n’ont jamais voulu, et ne peuvent pas vouloir, cohabiter avec ce foyer révolutionnaire dans cette région et cautionner en quelque sorte une réelle Résistance à l’entité sioniste qui, soi dit en passant, n’est pas simplement un instrument parmi tant d’autres au service de l’impérialisme pour le pillage et la domination de la région. Il est en fait un prolongement organique de l’impérialisme occidental.” (lire la déclaration dans son intégralité)

Dans le cadre d’une nouvelle semaine internationale d’actions pour la libération de Georges Abdallah du 15 au 22 juin, de nombreuses initiatives de solidarité ont eu lieu en France notamment à Paris, Grenoble, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Guingamp, Toulon, Saint-Etienne, Annecy, Tarbes, Grenay mais aussi à Charleroi, Genève, Seattle, Munich, Izmir et Tunis. En particulier, le Secours Rouge a participé à Genève à une manifestation contre le plan d’annexion de la Cisjordanie avec une banderole pour exiger la libération de Georges Abdallah et sa section toulousaine a “redécoré” plusieurs permanences parlementaires en solidarité avec le communiste libanais emprisonné en France depuis 1984.

Banderole pour la libération de Georges Abdallah du Secours Rouge Genève.

 

Suite aux récentes annonces de la Ministre de la Justice française Nicole Belloubet (voir notre article), Georges Abdallah est exclu des mesures de libération de plusieurs milliers de prisonniers des prisons françaises afin de lutter contre l’épidémie de COVID-19. La Campagne libanaise pour la libération de Georges Abdallah et plusieurs organisations de soutien (notamment d’Europe, de Palestine et de Tunisie) appellent à se mobiliser vendredi 10 avril dès 18H (UTC+1) sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FreeGeorgesAbdallah afin d’exiger la libération immédiate de l’un des plus anciens prisonniers politiques d’Europe.

Jeudi 9 avril dès 21H (UTC+1), le réseau de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun organise un webinaire sur Zoom avec le Collectif Palestine Vaincra à propos de Georges Abdallah, communiste arabe emprisonné en France depuis 1984. Cette conférence en anglais abordera l’engagement politique de Georges Abdallah, la mobilisation internationale pour sa libération et la situation actuelle liée à l’épidémie de COVID-19 (voir notre article). Pour participer à l’événement, il faut s’inscrire avec ce lien : http://bit.ly/freegeorges

80 personnes étaient rassemblées devant la résidence de l’ambassadeur de France, 42 Bvd du Régent, à Bruxelles, à l’appel du Secours Rouge. Plusieurs prises de parole ont eu lieu, notamment pour célébrer la libération de Daniel Ruiz en Argentine et pour annoncer le rassemblement de solidarité avec le Rojava qui aura lieu aujourd’hui à 14h au Parvis de Sainht-Gilles. Prochains rendez-vous du “Mois d’Agitation pour Abdallah” : le 19 octobre à Lannemezan et le 26 octobre à Lille. Toutes les dates sur le site de la campagne freeabdallah.red

Libérons Abdallah à Bruxelles

Comme chaque année, une manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah a lieu à Paris à la fin-juin, cette année cette mobilisation aura lieu le 22 juin, elle partira à 14h de la Place des Fêtes pour rejoindre la Place de la République. Comme chaque année, le Secours Rouge enverra une délégation sur place. Pour participer à ce co-voiturage, contactez-nous au plus vite par e-mail, ou via Facebook, en précisant si vous disposez d’un véhicule ou d’un permis de conduire. Vous pouvez également soutenir ce co-voiturage en prêtant votre véhicule ou en faisant un don pour couvrir les frais de déplacement (ici). Le rendez-vous du jour même (sous réserve de place disponible si vous n’avez pas réservé au préalable) aura lieu Place Van Meenen, à 1060 Saint-Gilles à 8h30.

La mobilisation de cette année sera d’une importance particulière, puisqu’au mois d’octobre prochain, Georges Ibrahim Abdallah aura passé 35 années dans les prisons françaises.

Co-voiturage pour Georges ce 22 juin.

Co-voiturage pour Georges ce 22 juin.

A l’occasion du 1er Mai, des comités de soutien à la libération de Georges Abdallah ont organisé plusieurs initiatives de solidarité avec ce communiste arabe enfermé en France depuis 1984. Ainsi à Tunis, Paris et Bordeaux des cortèges ont été constitués dans les manifestations. A Beyrouth, un stand a été tenu à la fin de la manifestation du Parti Communiste Libanais. A Toulouse, une large banderole a été déployée au dessus de la manifestation et des milliers de flyers ont été distribués.

A Bordeaux, durant le 1er mai 2019.

A Bordeaux, durant le 1er mai 2019.

A l’initiative de Samidoun, une Semaine internationale d’actions pour la libération de Georges Abdallah a eu lieu du 13 au 28 octobre dans 20 pays et des dizaines de villes (la liste des activités ci-dessous) :

– Toulouse (France), samedi 13 octobre : stand d’information sur Georges Abdallah et les prisonniers palestiniens par Coup Pour Coup 31
– Berlin (Allemagne), samedi 13 octobre : cortège pour Georges Abdallah dans une manifestation antifasciste et antiraciste par Samidoun
– Manchester (Angleterre), samedi 13 octobre : stand d’information sur Georges Abdallah par Victory to the Intifada
– Lyon (France), dimanche 14 octobre : fresque pour Georges Abdallah par la Jeune Garde Lyon
– Bagnolet (France), dimanche 14 octobre : action solidaire lors d’un match de football MFC 1871 et Bagnolet
– Amsterdam (Pays Bas), lundi 15 octobre : photo de solidarité lors d’une conférence de Revolutionaire Eenheid
– Marseille (France), mercredi 17 octobre : conférence sur le 17 octobre 1961 et Georges Abdallah organisée par le FUIQP
– Paris (France), mercredi 17 octobre : bloc pour la libération de Georges Abdallah lors du rassemblement pour commémorer les massacres du 17 octobre 1961
– Birzeit (Palestine), mercredi 17 octobre : conférence à l’université sur Georges Abdallah et les combattants internationalistes organisée par le Pôle des Étudiants Progressistes.
– Chatila (Liban), vendredi 19 octobre :  conférence de l’écrivain arabe Thurayya Assi sur Georges Abdallah
– Göteborg (Suède), vendredi 19 octobre : manifestation pour la Palestine et ses prisonniers, dont Georges Abdallah
– Rojava, vendredi 19 octobre : déclaration vidéo de solidarité par le TKP/ML TIKKO
– Naples (Italie), vendredi 19 octobre : photo de solidarité réalisée par la Coordinamento Napoli Palestina
– Saïda (Liban), samedi 20 octobre : meeting de soutien organisé par la campagne libanaise
– Lannemezan (France), samedi 20 octobre : manifestation devant la prison de Georges Abdallah regroupant 500 personnes
– Madrid (État espagnol), samedi 20 octobre : photo de solidarité lors d’une manifestation contre la répression organisée par Iniciativa Comunista et le Movimiento Antirrepresivo
– Tunis (Tunisie), samedi 20 octobre : rassemblement devant l’ambassade de France organisé par le comité tunisien
– Montréal (Canada), samedi 20 octobre : photo de solidarité devant l’ambassade de France réalisée par le Secours Rouge Canada
– Francfort (Allemagne), samedi 20 octobre : photo de solidarité lors d’un colloque organisé par l’ATIK et intervention de solidarité par un ex prisonnier de l’ATIK
– Vienne (Autriche), samedi 20 octobre : stand d’information organisé par le Comité local
– Milan (Italie), samedi 20 octobre : manifestation organisée par Fronte Palestina et le Secours Rouge
– Tripoli (Liban), dimanche 21 octobre : fresque réalisée sur un mur de la ville
– Ramallah (Palestine), dimanche 21 octobre : manifestation organisée par le FPLP
– Zürich (Suisse), lundi 22 octobre : photo de solidarité réalisée par la RJZ
– Gaza (Palestine), lundi 22 octobre : manifestation organisée par le FPLP
– Beyrouth (Liban), mardi 23 octobre : tags sur l’ambassade de France
– Bruxelles (Belgique), mercredi 24 octobre : déploiement d’une banderole géante sur le Palais de Justice
– Amman (Jordanie), mercredi 24 octobre : rassemblement devant l’ambassade de France
– Athènes (Grèce), mercredi 24 octobre : rassemblement devant l’ambassade de France
– Lille (France), mercreid 24 octobre : manifestation organisée par de nombreux collectifs
– Genève (Suisse), mercredi 24 octobre : atelier d’écriture organisé par le Secours Rouge
– Saint-Denis (France), jeudi 25 octobre : conférence « La prison par les prisonniers » avec la participation du CLGIA
– Copenhague (Danemark), vendredi 26 octobre : dépôt d’une lettre ouverte à l’ambassadeur de France
– Belfast (Irlande), samedi 27 octobre : vigile de solidarité
– Beyrouth (Liban), samedi 27 octobre : rassemblement devant le Ministère des Affaires Etrangères
– Sydney (Australie), samedi 27 octobre : photo de solidarité lors d’une manifestation

Rassemblement à Athènes pour la libération de Georges Abdallah

Rassemblement à Athènes pour la libération de Georges Abdallah