Secours Rouge

Abattre le capitalisme, construire la solidarité.

Mardi 30 juillet à Saïda au Liban, des milliers de palestiniens et libanais manifestaient pour les droits des réfugiés palestiniens au Liban, pour le droit au Retour et contre la tentative de liquidation de la cause palestinienne. La campagne pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah et les amis du Collectif Palestine Vaincra étaient également présents pour exiger la libération du communiste libanais tout comme celle d’Ahmad Sa’adat, le secrétaire général du FPLP emprisonné par l’occupation sioniste (voir notre article).

Une vidéo de la manifestation ici

Manifestation au Liban pour le droit au retour en Palestine

Manifestation au Liban pour le droit au retour en Palestine

A l’occasion du 14 juillet, plus d’une centaine de personnes se sont réunies devant la résidence de l’ambassadeur français pour exiger la libération immédiate de Georges Abdallah. L’armée et la police libanaises étaient nombreuses et agressives pour tenter d’empêcher la mobilisation. Mais pendant plus d’une heure, les militants ont scandé sans cessé des slogans pour la libération du communiste libanais, en soutien à la libération de la Palestine et contre l’impérialisme français. Un message audio de Georges Abdallah a été diffusé à la fin du rassemblement. Le communiste Anoir Yassine, ancien prisonnier de l’occupant sioniste pendant 17 ans et libéré suite à un échange de prisonnier, a fait une déclaration de soutien.

Manifestants ce dimanche à Beyrouth

Manifestants ce dimanche à Beyrouth

Comme chaque année, une manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah a lieu à Paris à la fin-juin, cette année cette mobilisation aura lieu le 22 juin, elle partira à 14h de la Place des Fêtes pour rejoindre la Place de la République. Comme chaque année, le Secours Rouge enverra une délégation sur place. Pour participer à ce co-voiturage, contactez-nous au plus vite par e-mail, ou via Facebook, en précisant si vous disposez d’un véhicule ou d’un permis de conduire. Vous pouvez également soutenir ce co-voiturage en prêtant votre véhicule ou en faisant un don pour couvrir les frais de déplacement (BE09 0016 1210 6957). Le rendez-vous du jour même (sous réserve de place disponible si vous n’avez pas réservé au préalable) aura lieu Place Van Meenen, à 1060 Saint-Gilles à 8h30.

La mobilisation de cette année sera d’une importance particulière, puisqu’au mois d’octobre prochain, Georges Ibrahim Abdallah aura passé 35 années dans les prisons françaises.

Co-voiturage pour Georges ce 22 juin.

Co-voiturage pour Georges ce 22 juin.

Une manifestation a eu lieu dimanche soir, place Riad el-Solh dans le centre-ville de Beyrouth, à l’appel de collectifs de la société civile, afin de protester contre le gouvernement qui doit se réunir pour poursuivre les discussions autour de l’avant-projet de budget contenant des mesures d’austérité sans précédent. Quelques échauffourées ont éclaté entre des manifestants et des policiers anti-émeutes aux abords du Grand Sérail.

La manifestation de dimanche à Beyrouth

La manifestation de dimanche à Beyrouth

A l’occasion du 1er Mai, des comités de soutien à la libération de Georges Abdallah ont organisé plusieurs initiatives de solidarité avec ce communiste arabe enfermé en France depuis 1984. Ainsi à Tunis, Paris et Bordeaux des cortèges ont été constitués dans les manifestations. A Beyrouth, un stand a été tenu à la fin de la manifestation du Parti Communiste Libanais. A Toulouse, une large banderole a été déployée au dessus de la manifestation et des milliers de flyers ont été distribués.

A Bordeaux, durant le 1er mai 2019.

A Bordeaux, durant le 1er mai 2019.

Aujourd’hui c’est le 68ème anniversaire de Georges Abdallah qui a déjà passé 34 ans enfermésen France, ce qui fait de lui le plus vieux prisonnier politique d’Europe. Plusieurs initiatives étaient organisées dans le cadre de la campagne de soutien pour sa libération.

A Marseille et sa région, des militant·e·s solidaires ont organisé une vaste campagne pour un « tsunami de carte de vœux en ce jour d’anniversaire pour le chibani révolutionnaire ». A Toulouse, le collectif Palestine Vaincra a organisé la veille un feu d’artifice surprise. A Lannemezan, une cinquantaine de personnes se sont réunies à l’appel du Collectif 65 pour la libération de Georges Abdallah devant la prison. Une délégation du Collectif Palestine Vaincra, membre du réseau Samidoun, ainsi que le Comité tunisien pour la libération de Georges Abdallah étaient présents. A Beyrouth, un comité de soutien a distribué des tracts devant le ministère des affaires étrangères et l’ambassade de France.

Plus d’infos ici

Rassemblement devant la prison de Lannemezan du 02 avril 2019 pour la libération de Georges Abdallah

Rassemblement devant la prison de Lannemezan du 02 avril 2019 pour la libération de Georges Abdallah

Comme chaque année, la campagne pour la libération du communiste arabe Georges Abdallah organise une manifestation au coeur de la Fête de l’Humanité à Paris. Rendez-vous au croisement allée Tubman / allée Guevara à 15h le samedi 15 septembre au Village du monde dans la Fête de l’Huma (Parc de la Courneuve). Cela sera notamment l’occasion d’appeler largement à la mobilisation nationale devant sa prison à Lannemezan le 20 octobre prochain (voir notre article).

Mobilisation à la Fête de l’Humanité à Paris pour Georges Abdallah.

Mobilisation à la Fête de l'Humanité à Paris pour Georges Abdallah.

Ayten Öztürk est une journaliste engagée arabo-turque originaire d’Antioche, exilée en Syrie elle avait disparu au Liban depuis 6 mois, elle a été retrouvée ce mardi 28 août. Ayten avait été arrêtée le 8 mars à l’aéroport de Beyrouth, elle a ensuite été extradée vers la Turquie le 13 mars. Jusqu’au 28 août, elle a été détenue par la contre-guérilla. Refusant de collaborer, elle a été torturée de manière atroce avec des électrodes, de l’eau sous pression, elle a été suspendue dans le vide et a subit la “falaka” (flagellation de la plante des pieds). Elle a également été torturée moralement par ses tortionnaires qui lui faisaient croire qu’elle avait été oubliée et abandonnée par ses camarades.

Le soir du 28 août, ses tortionnaires l’ont emmenée les yeux bandés vers un lieu inconnu situé à près d’une heure et demi de route de son premier lieu de détention. C’est là que la police politique d’Ankara l’a récupérée. Ayten a perdu 22kg depuis son arrestation à Beyrouth. Ayten est issue d’une famille de martyrs. Son frère Ahmet a été tué par les escadrons de la mort à Mersin en 1994, sa belle-soeur Yazgülü a été tuée à la prison de Bayrampaşa en 2000 et sa soeur Hamidé est morte en grève de la faim en prison en 2002. Ayten est désormais détenue par la police politique à Ankara.

Ayten Öztürk

Ayten Öztürk

A l’occasion de la Fête nationale française du 14 juillet, des rassemblements pour exiger la libération de Georges Abdallah étaient organisés à Tunis et Beyrouth devant les ambassades de France.
Plusieurs dizaines de personnes étaient présentes à chaque initiative pour dénoncer le rôle de la France dans le maintien en détention de l’un des plus vieux prisonniers politiques d’Europe. Par ailleurs, la solidarité avec Ahmad Sa’adat (secrétaire général du FPLP emprisonné) était également affichée.

Rassemblement à Beyrouth pour Georges Abdallah le 14 juillet 2018

Rassemblement à Tunis pour Georges Abdallah le 14 juillet 2018

Rassemblement à Beyrouth pour Georges Abdallah le 14 juillet 2018
Rassemblement à Tunis pour Georges Abdallah le 14 juillet 2018

A l’occasion de la Fête Nationale française, la campagne pour la libération de Georges Abdallah au Liban organise un rassemblement à Beyrouth devant le Palais des Pins (la résidence de l’ambassadeur de France) le 14 juillet dès 17H30.

Rassemblement à Beyrouth pour Georges Abdallah

Rassemblement à Beyrouth pour Georges Abdallah