Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Egypte : Militant.e.s condamné.e.s et émeute contre la police

6 janvier 2018

Egypte : Militant.e.s condamné.e.s et émeute contre la police

Le 31 décembre dernier, le tribunal correctionnel d’Alexandrie a condamné la militante égyptienne Mahienour Al-Masry à la prison ferme pour « participation à une manifestation non autorisée » contre la cession de deux îles de la mer Rouge à l’Arabie Saoudite. Trois autres militants de gauche ont été condamnés à des peines de deux à trois ans de prison. Mahienour Al-Masry faisait partie de ces groupes de jeunes qui ont dévoilé et dénoncé la mort sous la torture policière du militant Khaled Saïd en 2010. Mahienour Al-Masry a aussi été très active dans les manifestations contre l’ex-président et frère musulman Morsi, en 2013. Cela ne lui a pas épargné une condamnation pour participation à une manifestation illégale en 2014 et en 2015 (voir notre article).

Mahienour Al-Masry Mahienour Al-Masry

La mort d’un jeune homme dans un commissariat a causé, ce samedi, des heurts entre manifestants et policiers dans un quartier du Caire. Les manifestants ont mis le feu à des pneus et des voitures et les pompiers sont intervenus.

Les affrontements de ce samedi au Caire Les affrontements de ce samedi au Caire

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?