Le juge des référés du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire a autorisé ce mardi le préfet de Loire-Atlantique à “solliciter les forces de l’ordre pour démolir les constructions qu’il juge illicites” à Notre-Dame-des-Landes. Ces habitations avaient été construite suite à la manifestation le 17 novembre.

zadcab.jpg