Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : La répression judiciaire contre les Gilets Jaunes bat son (...)

17 janvier 2019

France : La répression judiciaire contre les Gilets Jaunes bat son plein

Ce sont des centaines de procès qui ont eu lieu ou qui se tiennent en France contre des gilets jaunes. Impossible d’en rendre compte systématiquement. Quatre exemples :

Hedi M., 28 ans connu dans la région de Narbonne pour son engagement dans le mouvement avait été interpellé jeudi 3 janvier au matin alors qu’il est en train de filmer pendant le blocage d’un dépôt pétrolier de Port-la-Nouvelle par des gilets jaunes. Il avait ensuite été placé en détention provisoire. Parmi les éléments retenus contre lui, plusieurs messages et vidéos diffusés sur sa page Facebook, et notamment un appel au blocage du dépôt pétrolier de Port-la-Nouvelle. Il a été condamné pour « organisation d’une manifestation sur la voie publique sans déclaration », « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou destruction ou dégradation », et « entrave à la circulation de véhicules » à 6 mois d’emprisonnement ferme et 3 ans d’interdiction de manifester sur la voie publique, contre deux ans dont six mois de sursis requis par la procureure.

Un homme de 24 ans était accusé d’avoir lancé un caillou en direction de la police lors de la manifestation samedi des gilets jaunes à Bar-le-Duc (Meuse) et d’avoir insulté un policier lors de son interpellation. Il a écopé de six mois de prison dont quatre avec sursis et mise à l’épreuve dont deux mois ferme avec mandat de dépôt.

Le tribunal de Bordeaux a condamné lundi 14 janvier un Gilet jaune de 55 ans à deux mois de prison avec sursis pour détention de pavé et participation à une manifestation non autorisée. Il avait été interpellé samedi 12 janvier à Bordeaux après l’ordre de dispersion. Une peine de huit mois d’emprisonnement avec sursis avait été requise par l’avocat général. L’homme avait été victime d’un tabassage en règle lors de son arrestation, et la vidéo avait circulé sur le web.

Yovan, un gilet jaune de 28 ans a comparu, ce lundi à Toulon, devant la chambre des comparutions immédiates. Il a été condamné à six mois de prison pour "violence" et "outrages" (des insultes lancées aux policiers). Comme il est bénéficiaire d’une allocation d’aide pour le retour à l’emploi, le tribunal lui a déclaré que « ce sont les bourgeois qui paient leurs impôts qui vous financent ».... La sanction est assortie d’une interdiction de paraître à Toulon et à Marseille pendant un an.

Arrestations de Gilets jaunes à Bordeaux (archive) Arrestations de Gilets jaunes à Bordeaux (archive)

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?